RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

georges ibrahim abdallah : lettre ouverte à madame rachida dati, ministre de la justice

Vous lirez ci-dessous la lettre ouverte à Rachida Dati, distribuée par le

Collectif Georges Ibrahim Abdallah lors de la réunion électorale de la rue
Chomel (Paris 7e).

Lettre ouverte à Madame Rachida Dati, Ministre de la Justice

Madame la Garde des sceaux,

Dans quelques jours, bous briguerez les suffrages des électeurs parisiens. Ceux-ci doivent pouvoir faire leur choix en connaissance de cause, et votre programme électoral ne suffit pas - vous concernant -, puisqu’en qualité de ministre, vous assumez la politique gouvernementale dans tous ses actes, et en particulier ceux touchant à la justice. Les électeurs doivent donc être informés des dossiers dont vous avez la responsabilité, même s’ils embarrassent le pouvoir, même s’ils donnent une image peu reluisante de la justice française ; le cas de GEORGES IBRAHIM ABDALLAH est, de ce point de vue, emblématique.

Communiste libanais, arrêté pour détention de faux papiers, il a été accusé sans preuve d’avoir organisé des attentats en France. Même Robert Pandraud, l’ex-ministre délégué à la sécurité (1986-1988), a reconnu dans une émission télévisée en 2006 que c’était un mensonge.

Le gouvernement impérialiste des États-Unis et les représentants de l’État sioniste ont fait pression sur le gouvernement français. Georges Ibrahim Abdallah a été condamné à perpétuité en 1987 pour complicité dans deux opérations attribuées aux Fractions armées révolutionnaires libanaises : l’exécution du colonel Charles Ray, attaché militaire à l’ambassade américaine en France et celle de Yakov Barsimentov, secrétaire en second de l’ambassade sioniste en France et -surtout - responsable du Mossad dans ce pays.

Sa peine incompressible ayant été achevée en 1999, la juridiction de libération conditionnelle de Pau a prononcé un jugement en faveur de sa libération en 2003. Mais l’État français s’est acharné, le parquet a fait appel et Georges Ibrahim Abdallah est resté en prison.

La Direction de surveillance du territoire (DST), dans une note envoyée aux juges en juin 2004, avance comme argument : « Personnalité emblématique de la lutte antisioniste, la libération de Georges Ibrahim Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un événement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans une lutte révolutionnaire. »

En 2005, lors d’une précédente demande de libération, un procureur avait déclaré : « Abdallah est un communiste… Il fait même des grèves de la faim en soutien aux prisonniers palestiniens. Il va jusqu’à proclamer que l’Intifada vaincra… Et après vingt-deux ans de prison, s’il rentre à Beyrouth, pour la population des quartiers pauvres, il sera un martyr… C’est insupportable ! C’est ce que nous reprocheront les Américains et les Israéliens, voilà pourquoi, monsieur le Président, votre décision est politique… »

Voilà la raison avouée de sa détention. Georges Ibrahim Abdallah est un prisonnier politique, c’est un résistant, c’est un combattant de la cause palestinienne, c’est un révolutionnaire arabe qui refuse de se soumettre et qui continue à dénoncer les agressions françaises, américaines et sionistes au Moyen Orient.

Madame la Garde des sceaux, vous devez faire cesser ce scandale que constitue le MAINTIEN EN DETENTION DEPUIS 24 ANS de GEORGES IBRAHIM ABDALLAH. Ce ne sont pas aux services secrets, ni aux autorités des États-Unis de dicter à vos juges les décisions qu’ils doivent prendre. Le maintien en détention de Georges Ibrahim Abdallah est illégal et anticonstitutionnel, il est la mise en oeuvre anticipée du projet « Rétention de sécurité » de Sarkozy, rejeté par les principales organisations professionnelles de magistrats.

Georges Ibrahim Abdallah doit être libéré immédiatement et retourner, s’il le désire, auprès des siens, au Liban.

Soyez certaine de notre détermination à amplifier la mobilisation jusqu’à la

LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH.

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
Paris, le 25 février 2008

Blog : http://liberonsgeorges.over-blog.com
Mail : liberonsgeorges dAF no-log.org

URL de cet article 6095
  

Du bon usage de la laïcité
sous la direction de Marc Jacquemain et Nadine Rosa-Rosso. Depuis quelques années, une frange de la mouvance laïque, qui se baptise elle-même « laïcité de combat », développe un prosélytisme anti-religieux qui vise essentiellement l’islam et, très accessoirement, les autres religions. Cela nous paraît un très mauvais combat pour la laïcité. Cette logique va-t-en-guerre est d’autant plus malvenue qu’elle se développe dans un contexte marqué, dans le monde, par l’unilatéralisme militaire américain, et, chez (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le coeur du peuple américain.

Condoleezza "oui, j’ai un grain" Rice
devant la commission sénatoriale des relations étrangères US - janv. 2005

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.