Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Hassan Nasrallah : Trump doit être remercié pour sa stupidité.

Au cas ou vous l’ayez "oublié"... Ce texte date du 16 février 2017 juste après l’élection de Trump

Instamment, en ce 16 février 2017, si Dieu veut bien nous prêter vie, je vais vous parler de la situation régionale, mais permettez-moi, avant, de vous toucher un mot au sujet de ceux qui ont déclaré et écrit cette semaine, (J’ai plusieurs témoignages), que le Hezbollah est atteint, que le Hezbollah est intimidé, que le Hezbollah est effrayé. Qu’en est-il réellement mes amis ?

Trump est arrivé au pouvoir. Oui, Trump est parmi nous. Et alors ? Quelle nouvelle ?

La « nouvelle » ainsi que le déclare Son Eminence le Guide Sayed Khameinei, (Puisse Dieu prolonger sa noble vie), ce qui change, c’est qu’avant, (lui), il y avait quelqu’un qui avait caché son visage sous un voile d’hypocrisie, (Obama), un voile d’hypocrisie. Il vous parlait de manière conviviale, il vous envoyait des félicitations pour vos fêtes nationales et religieuses, mais que faisait-il ? Il vous imposait des sanctions, il menait une guerre internationale contre vous, il menait des milliers de bombardements qui tuaient des milliers de civils, il soutenait et était impliqué dans des guerres telles que celle du Yemen ou des milliers de gens sont assassinés, blessés, affamés et assiégés. Il supportait les régimes despotiques tels Bahrein, l’Arabie saoudite et les autres. Il était à la source, (Du mal), et avait créé Daesh à votre usage, afin de salir votre Religion, votre Prophète et votre Coran, afin de répandre votre sang, de mettre vos épouses en captivité, de démolir votre société et vos nations.

Mais il était jovial, et votre cœur était censé battre pour lui parce qu’il avait la peau noire.

La nouvelle chose positive est qu’aujourd’hui est arrivé quelqu’un qui a mis l’hypocrisie de côté, et qui se dévoile.

Et c’est pourquoi son Eminence l’Imam en Chef, (Khamenei), déclare, « Nous pouvons remercier Trump parce qu’il a montré enfin le vrai visage raciste, cruel, criminel, meurtrier du Gouvernement américain, qui répand le sang, réprime les Libertés, confisque la richesse des autres, complote sans cesse contre les Peuples opprimés ».

Merci ! Nous ne sommes pas désolés, mais reconnaissants envers Trump.

Parce que depuis qu’il est au pouvoir, le vrai visage de l’Administration américaine a été révélé, et les gens dont la compréhension avait été obscurcie et dévoyée peuvent finalement comprendre.

Pour ce qui est de la « peur », il y a fort longtemps qu’elle est ailleurs, (Que chez le Hezbollah).

A tous ceux qui écrivent, discourent, pensent, analysent, je dis : Au nom des cheveux blancs du Sheik Hussain Obaid, un des fondateurs majeurs du Hezbollah en 1982 : Nous étions alors en 1982, et nous sommes aujourd’hui en 2017. En 1982 nous étions uniquement une poignée de croyants opprimés ; craignant à chaque instant d’être capturés par nos opposants, (CF le Coran, VIII, 26).

L’invincible armée israélienne occupait la moitié du Liban. 100 000 officiers et militaires israéliens stationnaient au Liban. 25 000 officiers et militaires français, britanniques, italiens, occupaient le Liban, (Aux côtés d’Israël). Ils étaient le problème interne du Liban, avec le navire de guerre New Jersey et les autres devant nos côtes... Et nous étions seulement une poignée, nous, et les autres membres et factions représentant la Résistance. Et nous n’avions pas peur. Nous n’étions pas alarmés. Nous n’hésitions pas. Notre cause était claire et définie.

Puis ensuite, ensuite, ensuite, vint Georges Bush, avec encore des armées, des navires de guerre, agressant les pays, soutenant et poussant Israël contre nous, mais nous ne fûmes pas alarmés, ni effrayés, ni hésitants. Nous avions la certitude que Dieu désirait nous donner la Victoire.

Cette Victoire que Dieu nous avait promise dans Son Livre, et que l’Imam Khomeini avait promise au Sheik Hussain Obaid, à Sayed Abbas, à la Maison de Frères, (Fondateurs du Hezbollah), lorsque nous avons rejoint et vu l’Imam au début de la création du Mouvement, et qu’il nous a confirmé que le choix de la Résistance était le seul valable, et nous a déclaré qu’il ne fallait compter sur personne, n’espérer rien de personne dans le Monde même à nos côtés, (Iran), mais uniquement compter sur Dieu et sur nous-mêmes, mener notre tâche à bien étant uniquement de notre responsabilité.

Et alors, ainsi que les documents en attestent, à ce jour, quand de nombreux pays du Monde islamique considéraient que le Liban était entré dans la sphère d’influence israélienne, l’Imam Khomeini déclara au Hezbollah, (Alors 9 personnes), comprenant Sayed Abbas, (Ancien Secrétaire Général du Hezbollah), et Sheik Hussein Obaid : « Si vous résistez, je vois la Victoire gravée sur vos fronts ».

La Victoire se réalisa en 1985, (Retrait israélien du sud Liban), en 2000, en 2006, et est en train de se réaliser aujourd’hui en Syrie, en Irak, et sera réalisée au Yemen, si Dieu veux. Personne pas plus Trump, que le Grand Père, ou le Père de Georges Bush, ou aucun de ces racistes ne pourra faire montre de plus de courage, de volonté, de détermination ou de Foi qu’un seul de nos enfants, ou de nos hommes ou de nos anciens...

C’est pourquoi non seulement nous ne sommes pas contrariés, mais que nous sommes très optimistes, parce que si la Maison Blanche est occupée par un fou qui, (ouvertement), distribue sa stupidité, c’est le début de la Libération des Opprimés dans le Monde.

Puisse Dieu en remercier notre grand et aimé Sheik, que nous avons perdu avec regrets, en le rendant heureux dans son vaste Paradis, et puisse-t-il l’élever au rang des martyrs, ainsi qu’amener la Paix de Dieu sur nous.

Merci pour sa Bénédiction.

Hassan Nasrallah


Traduit et posté par Geb.

Vous n’êtes pas "obligés" d’approuver les références à une entité supérieure faites par Nasrallah, mais vous pouvez cependant quand même apprécier la pertinence de l’analyse historique et géo-politique, ainsi que la stratégie à long terme..

»» http://www.informationclearinghouse.info/47533.htm
URL de cet article 32140
   
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Jamais je ne demanderais pardon au nom des Etats-Unis - quelles que soient les raisons."

Président George Bush (père)
après qu’un avion de ligne régulière Iranien ait été abattu par un missile états-unien


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
40 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.