RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Hassan Nasrallah : Trump doit être remercié pour sa stupidité.

Au cas ou vous l’ayez "oublié"... Ce texte date du 16 février 2017 juste après l’élection de Trump

Instamment, en ce 16 février 2017, si Dieu veut bien nous prêter vie, je vais vous parler de la situation régionale, mais permettez-moi, avant, de vous toucher un mot au sujet de ceux qui ont déclaré et écrit cette semaine, (J’ai plusieurs témoignages), que le Hezbollah est atteint, que le Hezbollah est intimidé, que le Hezbollah est effrayé. Qu’en est-il réellement mes amis ?

Trump est arrivé au pouvoir. Oui, Trump est parmi nous. Et alors ? Quelle nouvelle ?

La « nouvelle » ainsi que le déclare Son Eminence le Guide Sayed Khameinei, (Puisse Dieu prolonger sa noble vie), ce qui change, c’est qu’avant, (lui), il y avait quelqu’un qui avait caché son visage sous un voile d’hypocrisie, (Obama), un voile d’hypocrisie. Il vous parlait de manière conviviale, il vous envoyait des félicitations pour vos fêtes nationales et religieuses, mais que faisait-il ? Il vous imposait des sanctions, il menait une guerre internationale contre vous, il menait des milliers de bombardements qui tuaient des milliers de civils, il soutenait et était impliqué dans des guerres telles que celle du Yemen ou des milliers de gens sont assassinés, blessés, affamés et assiégés. Il supportait les régimes despotiques tels Bahrein, l’Arabie saoudite et les autres. Il était à la source, (Du mal), et avait créé Daesh à votre usage, afin de salir votre Religion, votre Prophète et votre Coran, afin de répandre votre sang, de mettre vos épouses en captivité, de démolir votre société et vos nations.

Mais il était jovial, et votre cœur était censé battre pour lui parce qu’il avait la peau noire.

La nouvelle chose positive est qu’aujourd’hui est arrivé quelqu’un qui a mis l’hypocrisie de côté, et qui se dévoile.

Et c’est pourquoi son Eminence l’Imam en Chef, (Khamenei), déclare, « Nous pouvons remercier Trump parce qu’il a montré enfin le vrai visage raciste, cruel, criminel, meurtrier du Gouvernement américain, qui répand le sang, réprime les Libertés, confisque la richesse des autres, complote sans cesse contre les Peuples opprimés ».

Merci ! Nous ne sommes pas désolés, mais reconnaissants envers Trump.

Parce que depuis qu’il est au pouvoir, le vrai visage de l’Administration américaine a été révélé, et les gens dont la compréhension avait été obscurcie et dévoyée peuvent finalement comprendre.

Pour ce qui est de la « peur », il y a fort longtemps qu’elle est ailleurs, (Que chez le Hezbollah).

A tous ceux qui écrivent, discourent, pensent, analysent, je dis : Au nom des cheveux blancs du Sheik Hussain Obaid, un des fondateurs majeurs du Hezbollah en 1982 : Nous étions alors en 1982, et nous sommes aujourd’hui en 2017. En 1982 nous étions uniquement une poignée de croyants opprimés ; craignant à chaque instant d’être capturés par nos opposants, (CF le Coran, VIII, 26).

L’invincible armée israélienne occupait la moitié du Liban. 100 000 officiers et militaires israéliens stationnaient au Liban. 25 000 officiers et militaires français, britanniques, italiens, occupaient le Liban, (Aux côtés d’Israël). Ils étaient le problème interne du Liban, avec le navire de guerre New Jersey et les autres devant nos côtes... Et nous étions seulement une poignée, nous, et les autres membres et factions représentant la Résistance. Et nous n’avions pas peur. Nous n’étions pas alarmés. Nous n’hésitions pas. Notre cause était claire et définie.

Puis ensuite, ensuite, ensuite, vint Georges Bush, avec encore des armées, des navires de guerre, agressant les pays, soutenant et poussant Israël contre nous, mais nous ne fûmes pas alarmés, ni effrayés, ni hésitants. Nous avions la certitude que Dieu désirait nous donner la Victoire.

Cette Victoire que Dieu nous avait promise dans Son Livre, et que l’Imam Khomeini avait promise au Sheik Hussain Obaid, à Sayed Abbas, à la Maison de Frères, (Fondateurs du Hezbollah), lorsque nous avons rejoint et vu l’Imam au début de la création du Mouvement, et qu’il nous a confirmé que le choix de la Résistance était le seul valable, et nous a déclaré qu’il ne fallait compter sur personne, n’espérer rien de personne dans le Monde même à nos côtés, (Iran), mais uniquement compter sur Dieu et sur nous-mêmes, mener notre tâche à bien étant uniquement de notre responsabilité.

Et alors, ainsi que les documents en attestent, à ce jour, quand de nombreux pays du Monde islamique considéraient que le Liban était entré dans la sphère d’influence israélienne, l’Imam Khomeini déclara au Hezbollah, (Alors 9 personnes), comprenant Sayed Abbas, (Ancien Secrétaire Général du Hezbollah), et Sheik Hussein Obaid : « Si vous résistez, je vois la Victoire gravée sur vos fronts ».

La Victoire se réalisa en 1985, (Retrait israélien du sud Liban), en 2000, en 2006, et est en train de se réaliser aujourd’hui en Syrie, en Irak, et sera réalisée au Yemen, si Dieu veux. Personne pas plus Trump, que le Grand Père, ou le Père de Georges Bush, ou aucun de ces racistes ne pourra faire montre de plus de courage, de volonté, de détermination ou de Foi qu’un seul de nos enfants, ou de nos hommes ou de nos anciens...

C’est pourquoi non seulement nous ne sommes pas contrariés, mais que nous sommes très optimistes, parce que si la Maison Blanche est occupée par un fou qui, (ouvertement), distribue sa stupidité, c’est le début de la Libération des Opprimés dans le Monde.

Puisse Dieu en remercier notre grand et aimé Sheik, que nous avons perdu avec regrets, en le rendant heureux dans son vaste Paradis, et puisse-t-il l’élever au rang des martyrs, ainsi qu’amener la Paix de Dieu sur nous.

Merci pour sa Bénédiction.

Hassan Nasrallah


Traduit et posté par Geb.

Vous n’êtes pas "obligés" d’approuver les références à une entité supérieure faites par Nasrallah, mais vous pouvez cependant quand même apprécier la pertinence de l’analyse historique et géo-politique, ainsi que la stratégie à long terme..

»» http://www.informationclearinghouse.info/47533.htm
URL de cet article 32140
  

Pierre Lemaitre. Cadres noirs.
Bernard GENSANE
Contrairement à Zola qui s’imposait des efforts cognitifs démentiels dans la préparation de ses romans, Pierre Lemaitre n’est pas un adepte compulsif de la consultation d’internet. Si ses oeuvres nous donnent un rendu de la société aussi saisissant c’est que, chez lui, le vraisemblable est plus puissant que le vrai. Comme aurait dit Flaubert, il ne s’écrit pas, pas plus qu’il n’écrit la société. Mais si on ne voit pas, à proprement parler, la société, on la sent partout. A l’heure ou de nombreux sondages (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.