Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

11 

Le gouvernement autorise le Rivotril pour les patients atteints gravement du Covid19

Ce qui se passe en France est grave et rien ne semble arrêter la fuite en avant de l’inacceptable face à cette crise sanitaire de tous les superlatifs. On apprend que le gouvernement autorise désormais l’injection de Rivotril par un décret passé sous silence qui date du 28 mars dernier. Une substance utilisée en dernier recours pour les patients en détresse respiratoire liée au COVID19.

C’est donc sur l’euthanasie que le gouvernement vient de légiférer sans état d’âme alors que ce sujet enflamme habituellement tous les débats. Le débat semble donc désormais clos. L’euthanasie est donc adoptée dans un contexte sanitaire que l’on connaît, c’est-à-dire désastreux et sans précédent. Pas de masques, pas de chloroquine, pas de respirateurs artificiels, pas gel hydroalcoolique et plus de lits non plus dans nos hôpitaux. Que reste-t-il alors pour prendre en charge les patients atteints du COVID19. Les achever et le plus vite possible.

Le Rivotril semble donc être le meilleur "remède" trouvé par le gouvernement à rebours des conclusions du professeur Raoult. Au lieu de soigner et de sauver, on va donc encourager nos hôpitaux à tuer les patients. L’euthanasie est pourtant un débat complexe qui mériterait qu’il puisse se tenir dans la plus grande sérénité. Or la catastrophe sanitaire que nous vivons est un révélateur de notre impuissance, de l’impuissance à laquelle nous a conduit ce gouvernement et les précédents. Le Rivotril devient donc le cache cache-misère de notre médecine française devenue l’ombre d’elle-même.

Au lieu de décréter la chloroquine pour tous par dépit vu la littérature médicale encore balbutiante sur ce virus, le gouvernement a donc décrété le Rivotril pour tous les patients qu’on ne peut plus sauver et vu le manque d’équipements dont souffre la France, il y a fort à parier que le Rivotril va être administré à l’échelle industrielle. Un scandale sanitaire qui vient donc se greffer sur un autre scandale sanitaire car comme le veut le loi des mauvaises séries, une catastrophe n’arrive jamais seule. La France vit des jours ombres, funèbres même car les décisions politiques d’hier doivent être payées aujourd’hui et sans échappatoire possible pour quiconque.

La mort va décidément devenir le compagnon de route de chacun d’entre nous avec le spectre d’une fin de vie qui rime avec horreur et désespoir. Merci Emmanuel Macron.

https://blogs.mediapart.fr/wael-mejrissi/blog

Note de Geb : Ca y est ils ont enfin trouvé le moyen de boucher le trou des Caisses de Retraites. Ça va piquer à tout va dans les EHPAD, et tout sur le compte du Corona...

3 avril 2020

»» https://blogs.mediapart.fr/wael-mejrissi/blog
URL de cet article 35915
   

Abrégé du Capital de Karl Marx
Carlo CAFIERO
« Le capitalisme n’est et ne sera pas là de toute éternité. » Cet Abrégé, rédigé en 1878, nous livre l’essentiel de l’analyse contenue dans le Livre I du Capital de Karl Marx. Ce compendium de la critique du système capitaliste - « où ce ne sont pas les moyens de production qui sont au service du travailleur, mais bien le travailleur qui se trouve au service des moyens de production » - a été rédigé à destination d’un public populaire. Écrit dans un style simple et sans l’appareil scientifique qui rend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Tout ce qui est sage a déjà été pensé : il faut essayer seulement de le penser encore une fois. »

Goethe

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
31 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.