Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le jour où Tsarkozy devint roi de la Terre

( Nouvelle de S.F. Silence Friction)


« On retrouve le mot tsar dans les proverbes russe «  ??? ??????, ???? ??????! » et bulgare «  ??? ??????, ??? ??????! », qui signifient littéralement « Dieu est trop haut et le tsar trop loin ! ». Autrement dit, « ne comptons que sur nous-mêmes ». Wiki

 »

Le jour où Tsarkozy vaincu la Libye, il commença à étendre son royaume au-delà des confins de la Terre. Il répandit la démocratie par les voies de la Syrie et d l’Afrique en créant la AIC : Armée des Individus Civilisés. Avec le pétrole de la Libye, au lieu d’investir dans plus d’armement, il acheta la chaîne Mc Donald et investit dans Wall-Mart. En apparence cinglé, ce génie avait mit en oeuvre un plan audacieux en créant un parti pouvant servir le peuple et les riches : le SL. Le sociolibéralisme.

Sachant à la base qu’il fallait diversifier ses portefeuilles et feutrer ses propos, il instaura une armée sous couvert d’oeuvre de bienfaisance : Les eaux nues.

Les milliards investis dans les corporations avaient été frappés d’une taxe de bienveillance humanitaire.

Les banques disparurent et firent place à une réserve mondiale dont l’or, les diamants, ainsi que les investissements immobiliers furent envoyées les Pyrénées. Là , au creux des montagnes fut camouflée, sous garde, la seule richesse du monde.

La MB, ou Mondiale Bank, était un énorme complexe souterrain dans lequel travaillaient 5 millions de gens en provenance de tous les pays du monde.

L’Afrique était devenue riche grâce à une prospérité et une organisation qui souda les clans où le mot « Brother » fit son apparition.

Il engagea une armée de compositeurs et auteurs pour trouver un hymne mondial.

Dors, mon enfant

Dors, mon enfant, car j’ai à faire

Laver les langes, te donner à manger.

Dors, mon enfant, car j’ai à faire

Laver les langes et te donner à boire

Cet enfant veut que ce soit moi qui l’endorme,

Que l’endorme la mère qui l’a porté

Cet enfant veut que ce soit moi qui l’endorme,

Que l’endorme la mère qui l’a porté

Le génie de Tsarkozy

Tsarkozy avait compris une chose : les guerres du 21e siècle ne se menaient pas par les armes, mais par l’argent.

C’est par une nuit où il n’arrivait pas à dormir qu’il se plaça sur son balcon et vit apparaître un cercle dans la nuit. S’interrogeant sur son ascension au pouvoir, il comprit alors que le pouvoir l’avait …mis au pouvoir.

En collaboration avec la Chine, dont il décida de se servir, il élabora son plan d’invasion des États-Unis.

Il acheta des pubs dans les transmissions des matchs de football américains et paya une chanteuse populaire pour répandre son nouvel hymne.

Dodo, dodo do*

Nous achèterons des valenki** à notre petit garçon.

Nous les mettrons à ses petites jambes,

Nous le conduirons sur la petite route.

Notre petit garçon ira pas à pas,

et il portera ses valenki neufs !

C’était une balade russe, mais le do (faire), retroussa le peuple américain qui commença à croire à une nouvelle vie, à la réalisation d’un rêve.

Il distribua gratuitement l’oeuvre de Dick Cheney : « In my time ».

Ce jour-là , 2 millions d’américains furent pris de vomissement.

La bataille était gagnée.

Tsarkozy régnait sur le monde.

Le Krach 2024

A partir de 2018, les sécheresses firent de la richesse première du monde une chose bien courante : l’eau.

Le Québec représentant le pays le plus riche en lacs et rivières, Tsarkozy décida d’une invasion par la mer.

Sous prétexte d’instaurer la mondiocratie, il lança ses troupes sur le Nord du Québec, afin d’accéder à cet énergie vitale.

Une résistance se forma au Québec.

Le problème étant que l’eau fut une matière lourde, nécessitant énormément d’énergie pour la transporter, on manqua de pétrole.

La résistance ne fit que trouer des réservoirs.

L’eau avait grimpé à 16,000$ le litre.

Les investisseurs cessèrent d’investir.

Il se passa un phénomène étrange : l’aquanibalisme.

Partout de par le monde, des gens disparurent sous des machines nouvellement créées pour éponger tout le liquide des corps : La Trapasouchi.

En l’espace d’un an, le tiers des habitants de la Terre disparut.

Ce qui mit fin au concept de la croissance économique puisque la plupart des ressources réelles avaient disparu.

Mais Tsarkozy n’abandonna pas.

Se troupes ayant été lancées en juin, elles arrivèrent au Nord du Québec en octobre.

Vers la fin de décembre, on fit l’achat de gants pour se protéger du froid. Tsarkozy étant bien au courant de Stalingrad.

Tous les québécois cachent leurs mitaines et leurs gants. Des hackers firent dévier des envois de Chine.

De sorte que les commandants eurent en l’espace de deux semaines les doigts gelés. Plusieurs furent amputés.

Mais ce qu’on ignorait, c’est qu’on avait trafiqué les claviers des ordinateurs qui furent cryptés.

Tout fut bousillé.

Cette semaine là , l’Afrique reçut une énorme quantité de gants fabriqués en Chine.

Et le Québec, des milliards de litres d’eau.

***

C’était en 2024.

L’ère Tsarkozy tirait à sa fin.

Une nouvelle arme contrôlait maintenant le monde : l’internet.

URL de cet article 14555
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) quelqu’un a dit il y a vingt ans : "vous pouvez croire tout ce qu’on raconte sur cet homme, sauf qu’il est mort".

(...) Ce lieu sera pour toujours un témoignage de lutte, un appel à l’humanisme. Il sera aussi un hommage permanent à une génération qui voulait transformer le monde, et à l’esprit rebelle et inventif d’un artiste qui contribua à forger cette génération et en même temps en est un de ses symboles les plus authentiques.

Les années 60 étaient bien plus qu’une période dans un siècle qui touche à sa fin. Avant toute chose, elles ont été une attitude face à la vie qui a profondément influencé la culture, la société et la politique, et a qui a traversé toutes les frontières. Un élan novateur s’est levé, victorieux, pour submerger toute la décennie, mais il était né bien avant cette époque et ne s’est pas arrêté depuis. (...)

Avec une animosité obstinée, certains dénigrent encore cette époque - ceux qui savent que pour tuer l’histoire, il faut d’abord lui arracher le moment le plus lumineux et le plus prometteur. C’est ainsi que sont les choses, et c’est ainsi qu’elles ont toujours été : pour ou contre les années 60.

Ricardo Alarcon,
président de l’Assemblée Nationale de Cuba
Allocution lors de l’inauguration de la statue de John Lennon à la Havane, Décembre 2000


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.