Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Le Mouvement des Pays Non-Alignes condamne l’ingérence des Etats-Unis au Venezuela

Algérie, 28 mai 2014 (MPPRE) – Les Etats membres du Mouvement des Pays Non-alignés (MNOAL) ont pris position en faveur de la République Bolivarienne du Venezuela devant la dénonciation faite devant cet organisme le ministre du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures du Venezuela, Elias Jaua Milano, à propos de l’ingérence du Gouvernement des Etats-Unis dans les sujets internes de cette nation sud-américaine.

Texte intégral :

Paragraphe sur le Venezuela approuvé par le Comité Politique de la Conférence Ministérielle du MNOAL en relation avec le projet de document final.

406. Les Ministres expriment leur soutien au Gouvernement constitutionnel du Président Nicolas Maduro Moros, qui a été démocratiquement élu par la majorité du peuple vénézuélien le 1’ avril 2013. Ils condamnent les politiques illégales et agressives du Gouvernement des Etats-Unis contre le Venezuela, y compris l’initiative législative du Comité des Relations Extérieures du Sénat destinée à imposer à ce pays des sanctions affectant sa souveraineté et son indépendance politique, violant clairement les principes et les objectifs de la Charte des Nations Unies. Ils prennent note avec satisfaction du dialogue politique conduit par le Président Nicolas Maduro Moros avec tous les secteurs de la société vénézuélienne, destiné à trouver des solutions aux défis communs du pays et à poursuivre son chemin vers le développement et le bien-être, dialogue qui est pleinement soutenu par l’UNASUR et le Saint Siège.

406 bis. Les Ministres expriment leur profonde préoccupation en ce qui concerne les violences qui ont eu lieu au Venezuela ces dernières semaines dans le but de déstabiliser le Gouvernement démocratiquement élu du Président Nicolas Maduro Moros, les institutions démocratiques et l’état de droit dans la République Bolivarienne du Venezuela.

Source originale : www.mre.gov.ve

Source : traduction Françoise Lopez pour Cuba Si France Provence

»» http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/05/venezuela-le-mouveme...
URL de cet article 25846
   
Hillary Clinton, la « Reine du Chaos »
Diana JOHNSTONE
1. Dans votre dernier livre, vous appelez Hillary Clinton la « Reine du Chaos. » Pouvez-vous expliquer pourquoi vous avez choisi ce sobriquet péjoratif pour décrire Hillary ? En un mot, la Libye. Hillary Clinton était si fière de son rôle majeur dans le déclenchement de la guerre contre la Libye qu’elle et ses conseillers avaient initialement prévu de l’utiliser comme base d’une « doctrine Clinton », ce qui signifie une stratégie de changement de régime façon « smart power » , comme un slogan de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique.

Guy DEBORD


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.