Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

Le (seul) bon programme pour redresser le pays

Je ne sais plus si ce programme est de Fillon, Macron, Hamon, mais c’est du bon :

« Il faut se rassembler, unir les forces vives de la Nation pour aller de l’avant, pour redresser le pays, pour favoriser toutes les initiatives créatrices porteuses de projets d’avenir qui permettront d’avancer dans un monde dangereux qui nous impose des réformes que les Français attendent afin d’adapter notre système, de le rendre efficace dans un objectif de plus de Justice et d’une meilleure prise en compte des plus défavorisés.

Il importe donc d’élaborer et de mettre en débat un programme conforme aux aspirations légitimes de nos concitoyennes et concitoyens en l’inscrivant dans la problématique conjoncturelle, qu’on ne peut ignorer, sauf à sombrer dans le populisme qui ouvre la voie aux catastrophes et au déclin et, en fin de compte, aux aventures passéistes qui se soldent toujours par le malheur et le déclin de la Patrie, incapable dès lors de défendre ses valeurs de liberté et son indépendance. »

Je souscris à cette déclaration qui s’inscrit en filigrane contre les vieilles idéologies sclérosées qui paralysent le pays en s’arc-boutant sur des modes de fonctionnement dépassés qui bloquent les modernisations indispensables en érigeant des règles archaïques en dogme (figé), tandis que tous les autres pays ont su (avec pragmatisme) progresser par une bonne gouvernance adaptée à la réalité du marché, en faisant sauter les verrous structurels hérités du passé, en réunissant toutes les forces au-delà des divisions doctrinaires d’un autre temps et en faisant ainsi redémarrer leur économie, reculer le chômage et augmenter leur niveau de vie, notamment par la diminution des charges qui écrasent les entreprises, pourvoyeuses d’emplois.

Théophraste R. (Directeur du Centre de formation « Langue de bois », intervenant dans le programme « Attrape-nigauds »).

PS. « La parole a été donnée à l’homme pour cacher sa pensée ». (Talleyrand).

URL de cette brève 5304
https://www.legrandsoir.info/le-seul-bon-programme-pour-redresser-le-pays.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/01/2017 à 08:20 par babelouest

Quand le bla remplace le bla, les banksta dansent tous à plat.

Et si on rendait au Peuple son droit légitime et primordial à choisir lui-même son destin ? (ce qui implique d’office la sortie immédiate de l’oignon européen, çui qui fait pleurer)

Et si soudain le vote de chacun ÉTAIT réellement un instrument de pouvoir ? (ce qui implique la fin des délégations de pouvoir avec carte blanche)

Et si le fruit des efforts de chacun se retrouvait redistribué d’une façon ou d’une autre à nos concitoyens, au lieu d’être octroyé à quelques actionnaires souvent étrangers, même ceux qui ont un passeport "français" ?

Et si les dents de ma poule s’imprimaient profondément dans ma main quand je lui interdis de manger pour vivre ?

Voilà ce que dirait sans doute le bonhomme de Loudun s’il revenait.... lui qui inventa la Bourse du Travail et le Mont de Piété qui deviendra plus tard le Crédit Municipal
.

#132039 
30/01/2017 à 09:43 par BQ

Théophraste, votre discours m’a profondément ému mais je ne sais me décider entre le votre et celui trouvé sur :
http://www.g-langue-de-bois.fr/politique/discours.php (actualisez la page s’il ne vous convient pas entièrement).
Commandez-le en moins d’une seconde ! Choisissez l’option Maxi Best-of avec la sauce Hamon, Macron ou Fillon.

#132045 
30/01/2017 à 09:52 par Beyer Michel

Frank Lepage a certainement participé à la rédaction de ce texte "novlanguer"

#132046 
30/01/2017 à 10:16 par R

Et je dirai même plus, comme vous le savez depuis mon discours mémorable, ce qui peut rassembler notre grande famille, c’est d’identifier un ennemi commun pour le combattre, j’ai nommé "La Finance". Pour le traquer, trouver son adresse, démasquer son visage nous avons besoin de ceux qui le connaissent le mieux, comme les jeunes banquiers qui m’ont si bien conseillé. C’est pourquoi pour faire fructifier le leg de mon quinquennat, qui va bientôt commencr à donner des fruits, il faut se déclarer ni de gauche ni droite, dépasser ce clivage archaïque, et pouvoir ainsi aussi bien mobiliser les électeurs déçus par Fillon, que ceux qui déçus par l’éviction injuste de mon remarquable 1er Ministre, ne réussiront pas, en dépit de cette remarquable primaire, à saisir les bulletins estampillés Hamon. Les qualités indéniables qui m’avaient incité à le nommer Ministre, sont malheureusement aussi des handicaps pour exercer, comme je l’ai fait, la fonction suprême : sincèrité, honnêteté, utopisme ne sont pas compatibles avec le pragmatisme, le réalisme, et je le revendique, le cynisme indispensable aux grands hommes politiques dont en toute modestie je pense faire partie.
C"est pourquoi je ne vous dirai pas qui, au fond, je soutiens...sauf peut être grâce à l’habileté qui me caractèrise, le moment opportun venu.
Normalement, vous m’avez compris !

#132049 
30/01/2017 à 10:22 par J.J.

C’est à lire jusqu’au bout, et c’est très très très ingénieux, digne des meilleurs tribuns.
Un morceau de bravoure pour le centre de formation Langue Fourchue...

Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons.
Seuls les imbéciles peuvent croire que
nous ne lutterons pas contre la corruption.
Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous :
L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que
les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé.
Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que
la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que
l’on puisse continuer à gouverner
avec les ruses de la vieille politique.
Quand nous assumons le pouvoir, nous faisons tout pour que
soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences
nous ne permettrons d’aucune façon que
nos enfants meurent de faim
nous accomplirons nos desseins même si
les réserves économiques se vident complètement
nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que
vous aurez compris qu’à partir de maintenant
Nous sommes avec Kivousavez, la "nouvelle politique".
A relire ensuite de bas en haut, voilà qui vous rappellera peut être quelqu’un dont on parle un peu en ce moment....

#132050 
30/01/2017 à 14:46 par D. Vanhove

Cher Theophraste, vous voilà enfin arrivé à pouvoir endosser le costume... à travers ces propos lumineux, je sens que vous êtes fin prêt pour la tâche... et je vois déjà les cieux s’ouvrir au-dessus de votre tête lors de votre prochain sacre...

alors, évidmt qu’avec un programme comme le vôtre, d’une telle clarté et d’une telle précision, et fait pour rassembler le plus grand nombre, je vote pour VOUS sans la moindre hésitation !!!

#132067 
30/01/2017 à 15:30 par Bernard Gensane

Pour nous résumer, un Rocardien l’a emporté sur un autre Rocardien. Même cette vaguelette historique fait peur à nos médiacrates.

#132069 
30/01/2017 à 18:34 par Lyendith

Frank Lepage Simulator, difficulté expert !

#132074 
30/01/2017 à 20:41 par Chris DEL

Vous avez des talents ! Si votre âge vous permet d’envisager une "carrière pro-po" (professionnelle et politique) prenez vite une carte dans un parti centriste de droite ou de gauche ! LOL

#132081 
30/01/2017 à 20:57 par va savoir

macron, fillon, hamon, melenchon
(en panne de majus-cul)
extraordinaire hasard d’élections de (c)ON ??

2017 :année du Coq, des coq-us, des co-culs cocus
on ne sait plus ! sauf (sûr) qu’on va l’avoir dans le cul !

cocoricoooo !
ça, au moins, ça restera toujours français ; personne d’autre ne le revendiquera ou ne le rachètera au rabais !

je résume : (j’invente rien, c’est juste une synthèse de tous vos commentaires ici)
hamon élu représentant du PS mourru, mélenchon l’a dans l’os puisque (a priori) il ne va (doit) se rallier à personne et donc se retrouver aussi isolé que la famille Le Pen
dur apprentissage de la solitude....

au final, aucune importance : on assistera ultérieurement à la grande union des gauches (oups !) en vue des législatives, afin que les élus garde leurs sieges-fesses (bassement synonymes) et le salaire afférent.

Pendant ce temps, la fin de la monnaie (argent liquide) est approuvée pour 2018, le coup d’essai en Inde ayant satisfait les marionnestistes.
https://www.usaid.gov/india/press-releases/oct-14-2016-usaid-launches-...
https://www.goldbroker.fr/actualites/monnaicide-destruction-planifiee-...

http://jovanovic.com/blog.htm

BRUXELLES A SORTI LE TEXTE POUR LA SUPPRESSION DU LIQUIDE EN... 2018 !
du 30 janvier au 2 février 2017 : Grâce à notre lecteur Alexandre, j’ai été informé en milieu de semaine du texte que Bruxelles a sorti tard le soir (évidemment) afin d’OBLIGER TOUTE L’EUROPE A NE PLUS ACCEPTER L’ARGENT LIQUIDE (POUR 2018).

#132083 
30/01/2017 à 22:38 par depassage

Merci J.J !
J’étais toujours méfiant des mots et je connaissais les textes qui se lisent du haut en bas et du bas en haut, mais là, vous venez d’exposer un chef d’œuvre.
Merci aussi à TR !
Pour ne pas désespérer du monde, lisez TR !

#132087 
31/01/2017 à 08:13 par Chris DEL

MELENCHON ET L’OUVRIER POPULISTE !

Dans cette affaire du clash de l’ouvrier contre JLM - exploitée par le NPA - on trouve un usage populiste, au sens très péjoratif du terme, qui vient de l’ouvrier qui fait son carton contre un défenseur du monde du travail !
Le fait d’être ouvrier n’est pas en soi signe de vertu et de vérité. Il y a des ouvriers zélés et autoritaires qui hurlent avec les loups. C’est connu.La chose est effectivement connue des syndicalistes. Qui n’a jamais rencontré à côté de soi une ou une employée ou ouvrière zélée faire un carton facile contre un syndicaliste devant les patrons pour se faire remarquer. Il arrive régulièrement d’ailleurs que l’on trouve des agents de base plus offensif et dur que le chef. Le chef pouvant se montrer plus compréhensif soit parcequ’il l’est vraiment, soit par tactique et manipulation.

Christian Delarue qui joue au Théophraste (comme stagiaire à LGS)

#132093 
31/01/2017 à 13:08 par chb

B. Hamon est de gauche. Sa proposition d’un RMI étendu en atteste. Ou bien ? Longtemps envisagée par des gens de droite ("sociale"), cette mesure mettrait l’étouffoir sur les revendications salariales, et maintiendrait en survie engourdie une part évidemment croissante de la population. Comme quoi le bloubiboulga populiste et ***on n’est pas la seule option disponible en matière d’enfumage.
Ses positions en matière de politique étrangère, loin de remettre en cause la guerre "humanitaire" aux Kadhafi et al Assad via fous furieux sectaires, sont compatibles avec l’OTAN et les aventures impérialistes. Est-il plus intéressant pour la paix que Hollande, vraiment ?
A défaut de briguer sérieusement l’Elysée, a priori interdit à tout socialo depuis des mois, il prend une option sur le contrôle du PS ? Grand bien lui fasse. Mais il ne faudrait pas que son sourire lui donne les voix dont Mélenchon et la gauche auront grand besoin, aux présidentielles et ensuite, pour qu’on puisse espérer un changement.

#132108 
31/01/2017 à 15:06 par Fald

Théophraste a plagié, je le dénonce haut et fort.

Voici le texte original, que je ne sais hélas pas par cœur, mais qui, en substance dit :

Stroumpfes, stroumpfs, mes chers costroumpfs,
Ce qu’il vous faut, ce n’est pas un stroumpf qui se contente de stroumpfer, mais un véritable stroumpf qui stroumpfe sans stroumpfer. C’est pourquoi, aux prochaines stroumpfs, je vous stroumpfe de stroumpfer résolument stroumpf.
Vive le stroumpf !

Mais soyons indulgents avec Théophraste, de tous les ignobles plagiaires de ce discours fondateur, il est le seul à ne pas briguer de mandat important.

#132115 
01/02/2017 à 10:06 par J.J.

@Fald
Ça, c’est schoutrement bien schroumfé !

#132150 
RSS RSS Commentaires
   
Frédéric Rousseau. L’Enfant juif de Varsovie. Histoire d’une photographie.
Bernard GENSANE
Paris, Le Seuil, 2009 Nous connaissons tous la photo de ce jeune garçon juif, les mains en l’air, terrorisé parce qu’un soldat allemand pointe sur lui un fusil-mitrailleur. En compagnie de sa mère, qui se retourne par crainte de recevoir une salve de balles dans le dos, et d’un groupe d’enfants et d’adultes, il sort d’un immeuble du ghetto de Varsovie. A noter que ce que l’enfant voit devant lui est peut-être plus terrorisant que ce qui le menace derrière lui. Au fil d’un travail très rigoureux, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent.

Bertolt Brecht


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.