RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis et l’Etat islamique signent un pacte "de non-agression" (The Hill)

L’Etat islamique (EI) et les rebelles syriens sont parvenus à un cessez-le-feu

Alors que des rapports signalent que l’EI se regroupe devant les menaces d’attaques qu’il pourrait subir, une alliance de groupes rebelles syriens ont signé un pacte de « non-agression » avec l’EI vendredi.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a signalé que les rebelles islamistes modérés avaient signé un accord de cessez-le feu pour la première fois dans une banlieue de la capitale Damas.

"Les deux parties vont respecter une trêve jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée, et ils promettent de ne pas attaquer l’autre parce qu’ils considèrent que l’ennemi principal" est le gouvernement d’Assad et ses forces.

Le site News site Orient Net a publié une liste des 11 articles de l’accord de cessez-qui vise à mettre un terme aux violents affrontements qui ont éclaté entre les rebelles et l’EI dans et autour de Damas au cours des 45 derniers jours.

Le site rapporte que le Front al-Nosra - le groupe de miliciens qui a délivré jeudi 42 Casques bleus capturés dans le plateau du Golan - a effectué la médiation entre les deux parties.

Charles Lister, analyste à l’Institut Brookings, a indiqué que l’alliance du côté des rebelles étaient composés de quatre groupes distincts, dont le Front révolutionnaire syrien soutenu par les USA.

L’État islamique (EI) a à l’origine combattu aux côtés des rebelles, mais a ensuite commencé à attaquer des groupes rivaux, avant de rompre officiellement avec le Front Al-Nosra plus tôt cette année. Depuis lors, les deux parties se sont souvent affrontés, donnant aux forces d’Assad une nouvelle impulsion. Les rebelles syriens modérés et l’Etat islamique en Irak et en Syrie (EIIS) auraient conclu un accord de cessez-le-feu vendredi, selon un groupe qui a suivi la guerre civile en Syrie.

Les groupes ont convenu d’un pacte de non-agression dans lequel ils se sont promis de ne pas s’attaquer mutuellement.

Ce développement pourrait influencer les membres du Congrès pour voter « non » à une autorisation de former et d’équiper les groupes rebelles modérés, dès la semaine prochaine. La Maison Blanche a demandé l’autorisation, mais certains députés ont déjà montré leur scepticisme envers la crédibilité des groupes d’opposition syriens.

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, un groupe de surveillance basé au Royaume-Uni, a déclaré que les groupes ont conclu cet accord dans la banlieue de Damas, la capitale de la Syrie.

Selon l’accord, "les deux parties respecteront une trêve jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée et ils promettent de ne pas s’attaquer parce qu’ils considèrent que le principal ennemi est le régime Nussayri",a rapporté l’Agence France-Presse.

Nussayri est un terme négatif pour le régime alaouite du président syrien Bachar al-Assad.

Cela vient au moment où les députés du Congrès réfléchissent sur ​​la possibilité d’autoriser l’administration Obama à former et à armer les rebelles syriens. Un vote sur un projet de loi de dépenses à court terme a été retardée cette semaine après que la Maison Blanche ait demandé aux Républicains de la Chambre de se joindre à cette autorisation de projet de loi.

Il est possible que les leaders du Parti républicain ("GOP : Grand Old Party") pourraient décider de tenir un vote séparé sur l’autorisation d’équiper les rebelles.

Certains républicains et démocrates ont longtemps demandé à l’administration Obama d’armer les rebelles, mais d’autres députés des deux partis ont peur que ces armes puissent se retrouver dans de mauvaises mains.

Rebecca Shabad

http://thehill.com/policy/international/217645-syrian-rebels-isis-agre...

Traduction de l’anglais par SLT

»» http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/09/les-rebelles-syriens...
URL de cet article 26935
  

Les Cinq Cubains (éditions Pathfinder)
Une sélection d’articles de l’hebdomadaire The Militant depuis 13 ans sur le combat pour libérer Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Antonio Guerrero, Fernando González et René González. Les Cinq Cubains, connus sous ce nom à travers le monde, ont été condamnés par le gouvernement U.S. sur des chefs d’accusation de « complot » fabriqués de toutes pièces et ont reçu des sentences draconiennes. Ils sont emprisonnés depuis leur arrestation après les rafles du FBI en 1998. Leur « crime » ? Avoir surveillé les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les individus ne constituent une classe que pour autant qu’ils ont à soutenir une lutte commune contre une autre classe ; pour le reste, ils s’affrontent en ennemis dans la concurrence.

Karl Marx

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
45 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.