Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Louisa Hanoune : « L’Algérie doit quitter la Ligue arabe »

Évoquant le dernier sommet arabe tenu à Doha, la secrétaire général du Parti des travailleurs considère la décision prise par les chefs d’État arabes d’autoriser les livraisons d’armes à l’opposition armée syrienne comme « un arrêt de mort de la Ligue arabe » qu’elle qualifie de « ligue des valets de l’impérialisme ».

Lors d’un meeting tenu aujourd’hui 30 mars à Oran, la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a demandé au président de la République de prendre une « décision courageuse, susceptible de désamorcer la bombe qui menace aujourd’hui l’Algérie », allusion aux manifestations dans le sud du pays, qui risquent, selon ses termes, « de tourner à un printemps arabe algérien ».

Comme solution urgente, elle propose une pension de 9 000 DA pour tous les jeunes chômeurs d’Algérie inscrits aux agences d’emploi, une mesure qui pourrait aider « à circonscrire le feu des contestations actuelles » des demandeurs d’emploi. Autre mesure suggérée pour résorber le chômage : interdire l’activité des sociétés de sous-traitance « qui exploitent les travailleurs algériens » et créer des commissions d’enquête pour contrôler le respect du cahier des charges par ces mêmes sociétés. Car, pour elle, « les abus de recrutement sont à l’origine de cette ébullition qui attire les convoitises des officines du « printemps arabe », notamment au Qatar et en Arabie Saoudite ».

A ce sujet, Louisa Hanoune ne voit pas d’un bon oeil les accords économiques signés récemment entre le gouvernement algérien et les Qataris qui, selon elle, « pourraient être exploités à l’avenir pour créer des troubles chez nous ». Évoquant le dernier sommet arabe tenu à Doha, la secrétaire général du PT considère la décision prise par les chefs d’État arabes d’autoriser les livraisons d’armes à l’opposition armée syrienne comme « un arrêt de mort de la Ligue arabe » qu’elle qualifie de « ligue des valets de l’impérialisme ». C’est pourquoi, estime-t-elle, l’Algérie « ne tirerait aucun honneur à y rester ».

Source : algeriepatriotique.com

URL de cet article 19988
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Je ne sais pas."

Secrétaire d’Etat des Etats-Unis Colin Powell.
Interrogé pour savoir s’il aurait été favorable à une invasion de l’Irak
en sachant de ce dernier ne possédait pas d’armes de destruction massive.


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.