RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

23 

Marine Le Pen et les nazis

En 2011, Marine Le Pen reçoit de son père un héritage : le FN. Parmi les fondateurs de ce parti, on remarquera Léon Gaultier (photo) qui fut chroniqueur à Radio Vichy, secrétaire général à l’Information du gouvernement Pétain et qui a combattu avec les nazis sous l’uniforme de la Waffen-SS.

En 2012, dans le palais de la Hofburg à Vienne, là même où Adolf Hitler prononça l’annexion de l’Autriche à l’Allemagne en 1938, Marine Le Pen a dansé au bal des corporations estudiantines qui sont le vivier des hauts cadres du parti fasciste autrichien FPÖ.

En 2015, elle a perdu son procès en appel contre Jean-Luc Mélenchon qui l’avait qualifiée de « fasciste ».

En 2022, le parti de la fasciste investit l’Assemblée nationale avec 89 députés et 2 vice-présidences.

Les anciens collabos, les Waffen-SS survivants, les nostalgiques de Pétain, jubilent. Les dirigeants et élus du Front national (rebaptisé), les médias subventionnés, tous ceux pour qui Hitler est préférable au Front Populaire, redoublent de sévérité contre la députée française qui remplace le fondateur de LFI à l’Assemblée nationale dans le rôle de punching ball.

Attendez-vous à voir Mathilde Panot attaquée au moindre mot.

Craignez de penser que fachos et fachoïdes ont tort, certes, mais que, quand même, elle aurait pu (un peu) dire autrement. Car alors, la faschosphère aurait gagné une nouvelle bataille, celle où la forme efface le fond.

Théophraste R. « Les barricades n’ont que deux côtés » (Elsa Triolet).

A suivre...

URL de cette brève 7024
https://www.legrandsoir.info/marine-le-pen-et-les-nazis.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
19/07/2022 à 18:21 par françois gerard

j’avoue que j’avais un peu peur concernant les capacités politiques de Mathilde Panot devant les chiens de garde de la macronie médiatique .Et bien, j’ai écouté son passage sur une chaine ( laquelle ? je ne sais plus, elles sont toutes pareilles ) et bien, bravo, elle tient la route Mathilde, encore quelques entrainements , et elle les enverra dans les cordes ces fumistes déguisés en pseudo journalistes.vraiment des ........ sans vergogne
@ Craignez de penser que fachos et fachoïdes ont tort, certes, mais que, quand même, elle aurait pu (un peu) dire autrement. Car alors, la faschosphère aurait gagné une nouvelle bataille, celle où la forme efface le fond. OUI, ne plus reculer, ne plus subir, ne plus douter, La Macronie n’est qu’une posture au service d’une imposture.

#194674 
19/07/2022 à 19:22 par QG (feu sur le)

Ces salauds rêvent d’un destin à la Salengro pour Mathilde Panot.

Mathilde ensevelie sous les limaces de la vilenie, de la perfidie, de la saloperie, de la connerie, pour tuer. Comme Jaures. Prends soin de toi Mathilde, va ton chemin, ignore la bave de tous ces crapauds, de tous ces salopards, au final elle ne salit vraiment qu’eux-mêmes. Ces charognards seront à fusiller. Dans le dos. En légitime défense préventive.

#194678 
20/07/2022 à 00:29 par act

« Les barricades n’ont que deux côtés » Elsa Triolet

Voilà qui clôt de régulières et aussi pénibles que préoccupantes, tergiversations lues en commentaires ici et ailleurs,
merci Théo, merci LGS.

#194684 
20/07/2022 à 09:58 par Ruy Blast

Il manque quand même dans cet article les formules émotionnelles de circonstance : les heures sombres, la bête immonde, le ventre fécond, l’Histoire qui bégaie…

Pourtant, je ne vois rien dans le programme du RN qui puisse être assimilé à l’idéologie nazie ; mais c’est bien sûr, tout est assurément codé, comme lors de la fameuse conférence de Wannsee en 1942.
Il faut avertir d’urgence les millions de benêts qui ont ingénument apporté leurs suffrages à ce parti nauséabond et toujours pas interdit. Crotte, alors !

#194691 
20/07/2022 à 11:59 par RV

Bonjour
Je ne comprends ni la syntaxe ni le fond de cette phrase : "Craignez de penser que fachos et fachoïdes ont tort, certes, mais que, quand même, elle aurait pu (un peu) dire autrement. Car alors, la faschosphère aurait gagné une nouvelle bataille, celle où la forme efface le fond.{}"
A quel propos est-il fait allusion ?

#194700 
20/07/2022 à 12:02 legrandsoir

Le mieux est de la relire. Traduction en résumé : "Si vous pensez que les fachos ont tort mais qu’elle a mal parlé, soyez inquiet..."

#194701 
20/07/2022 à 12:06 par CAZA

Bonjour
Macron fait la leçon et réhabilite Pétain .
En plus petit il aimait beaucoup sa maman et donnait aux pauvres à la sortie de la messe .
Bon Hitler aussi a "" aussi été un grand soldat pendant la 1ère guerre "" .Pour sa maman je sais pas .

https://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/07/25001-20181107ART...

#194703 
20/07/2022 à 16:31 par JC

« Les barricades n’ont que deux côtés » Elsa Triolet

Côté peste et côté choléra ? Et le peuple là-dedans, conservateur pour ses mœurs et progressiste pour son rapport à l’argent et l’organisation humaine, il est où ? On est obligé de choisir entre le package esclavage et civilisation et le package justice sociale et décadence ? On peut pas avoir juste le bon de chaque côté, sans le mauvais ?

Quant au RN, c’est sûr qu’il fait tellement pour l’armement et le financement du suprémacisme et du racisme en Ukraine... Mieux vaut ressortir des symboles pour le combattre, au lieu de s’allier à lui et toutes les personnes de bonnes volonté pour combattre le fascisme réel de 2022...

Mais bon, on remarque que de son côté c’est pas mieux, il se venge en tentant de diaboliser "l’extrême-gauche", qu’est-ce qu’on a fait pour mériter une opposition crétine pareille, ça va être trop facile pour Macron.

#194710 
20/07/2022 à 16:58 par CAZA

RE
Pétain et Franco .
La malfaisance en devenir dans les gênes

https://orientxxi.info/magazine/1925-guerre-du-rif-l-alliance-entre-pe...,4388

#194711 
20/07/2022 à 21:35 par CAZA

RE
Le lien est capricieux .
Un copier coller fonctionne .
Sinon Pétain Franco Guerre du Rif .en recherche
1925, guerre du Rif. L’alliance entre Pétain et Franco contre les insurgés marocains
Sur la photo on voit des mains tendues .Ya même un peu de guerre chimique made in France
Philippe Pétain et Francisco Franco à Montpellier, 13 février 1941

<<<
Dans un entretien donné à L’Express le 23 décembre 2020, Emmanuel Macron a expliqué : « Je me suis construit dans la haine, dans le rejet de l’esprit de défaite et de l’antisémitisme de Pétain, mais je ne peux nier qu’il fut le héros de 1917 et un grand militaire ». Le président français aurait pu pourtant rappeler sa contribution à l’écrasement des insurgés dans le Rif marocain en 1925. Avec tous les moyens de la barbarie « civilisée » et en alliance avec celui qui allait devenir le dictateur de l’Espagne : Francisco Franco.

HISTOIRE > ALAIN RUSCIO > 23 DÉCEMBRE 2020
Colonialisme Espagne France Histoire Maroc
Mohamed Ben Abdelkrim El-Khattabi dit « Abdekrim », vivant dans la partie du Maroc sous contrôle de Madrid, lève l’étendard de la révolte contre l’occupant espagnol en 1921. Il lui inflige une cuisante défaite à Anoual (juillet 1921). En Espagne, le général Miguel Primo de Rivera prend le pouvoir en septembre 1923, installant une des premières dictatures d’extrême droite d’Europe. Rageusement, Madrid va répliquer par une guerre d’une cruauté inouïe, utilisant massivement l’arme chimique (d’ailleurs fournie alternativement par les deux anciens ennemis, la France et l’Allemagne). En avril 1925, les troupes d’Abdelkrim empiètent sur le territoire du Haut-Ouergha, dans le Maroc français. Occasion rêvée pour le colonialisme français de mater ce dissident devenu menaçant. La France est alors dirigée par un gouvernement de gauche, dit « du Cartel » (Paul Painlevé est président du Conseil), dirigé par le Parti radical, soutenu par la Section française de l’internationale socialiste (SFIO). Nationalistes à Madrid, hommes d’une certaine gauche à Paris : il n’y a pas de barrières idéologiques quand il s’agit de défendre la civilisation occidentale.

Au plus fort de la guerre, Abdelkrim dispose de 75 000 hommes, pour seulement 30 000 fusils. En face, la France et l’Espagne aligneront un corps expéditionnaire énorme (120 000 combattants, 400 000 supplétifs), disposant d’une supériorité matérielle écrasante (artillerie lourde, chars, aviation), utilisant les armes les plus terribles, dont des bombes chimiques.

« IL FAUT DE L’AVIATION »
Lorsque la France entre dans le conflit, le maréchal Hubert Lyautey préside aux destinées du pays depuis treize ans, malgré la fiction du protectorat qui ne trompe personne. Il mènera une guerre sans pitié contre Abdelkrim. Sans pitié, mais sans guère de résultats. Bien des postes français sont isolés, et Fez paraît même un instant menacée. La personnalité et la politique du maréchal Lyautey sont de plus en plus remises en cause à Paris, d’autant qu’une vieille méfiance l’amène à s’opposer à toute manœuvre commune avec les Espagnols. Le 14 juillet 1925, le gouvernement décide d’envoyer en inspection le maréchal Philippe Pétain. Camouflet supplémentaire pour Lyautey, qu’une inimitié réciproque (et de notoriété publique) oppose à Pétain. Le sens de la mission de ce dernier est net : « Il faut renforcer les effectifs, il faut de l’aviation, il faut intensifier notre action. »1 Mais cette mission a également une signification diplomatique : la seule parade imaginable à la menace rifaine est de sceller un pacte avec les Espagnols. Fin juillet ont lieu à Madrid, puis à Ceuta, les premiers entretiens entre Pétain et Primo de Rivera. C’est à cette occasion, semble-t-il, que Pétain rencontre pour la première fois Francisco Franco, colonel et patron de la Bandera, la Légion espagnole. Une complicité de vingt années commence.

En septembre, Lyautey est rappelé à Paris. Il subit des remontrances des politiques et, surtout, il apprend la nomination de Pétain comme commandant en chef, qui passe donc d’une mission temporaire à une fonction permanente. C’en est trop. De retour au Maroc le 15 septembre, il démissionne le 24. Il est remplacé par Théodor Steeg, le ministre de la justice, mais c’est Pétain qui a désormais les pleins pouvoirs militaires.

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT À LA LETTRE D’INFORMATION HEBDOMADAIRE D’ORIENT XXI
Email

L’initiative concertée peut commencer : les Espagnols envoient un corps expéditionnaire au nord (Alhucemas, 8 septembre 1925) pendant que les Français attaquent par le sud. Début décembre, la presse annonce que Pétain va se rendre de nouveau à Madrid. Primo de Rivera déclare devant le conseil des ministres du 8 décembre 1925 que la France, « désirant donner une preuve de ses sentiments d’amitié envers l’Espagne, avait décidé qu’une visite serait faite prochainement à Madrid par le maréchal Pétain ». Les deux hommes se rencontrent effectivement le 25 du même mois à Madrid, puis le 28 à Tétouan, afin de combiner leurs opérations2.

L’UTILISATION DES ARMES CHIMIQUES
Lors de l’hiver 1925-1926, le territoire d’Abdelkrim fait figure de forteresse assiégée. Comme il l’avait promis, Pétain mène une guerre de grande envergure. Le gouvernement lui a accordé les moyens demandés. Alors qu’en juillet, Lyautey n’avait obtenu que 2 bataillons de renforts, le nouveau commandant en chef en obtient 36 ! Surtout, la coopération militaire entre les deux pays — dont l’un utilisait des armes chimiques depuis 4 ans — devait déboucher sur une aggravation de la guerre chimique. On sait aujourd’hui que l’armée française a alors utilisé des obus au phosgène, à la chloropicrine (obus no. 7) et à l’ypérite3.

Pétain rentre en France le 6 novembre. À son arrivée à Marseille, il lâche : « Abdelkrim est encerclé. Il n’est plus à craindre. L’action militaire est terminée. Je passe la main à la politique »4 « L’action militaire est terminée »… ce n’est alors vrai qu’en partie. Il reste l’ultime assaut. Mais on peut penser qu’avec cette formule, il embarrassait son illustre prédécesseur : Pétain avait réussi là où Lyautey avait piétiné, et son successeur, le général Edmond Boichut (si Abdelkrim ne s’était pas rendu, c’eût été sa faute). Quant à la formule « Je passe la main à la politique », elle faisait allusion aux pourparlers d’Oujda entre Abdelkrim et des émissaires français, qui échouèrent. Le militaire Pétain était également un fin politique : dans tous les cas de figure, il apparaissait comme le seul vainqueur, il dégageait sa responsabilité de tout échec éventuel.

Début 1926, la guerre prend une autre dimension. Les Français alignent 48 bataillons, 17 batteries, 2 compagnies de chars et 3 escadrilles d’avions. Les armes chimiques, que Paris avait longtemps refusées à Lyautey, font désormais partie de l’arsenal français5. Comme l’écrira, presque au terme des combats, le général Niessel, inspecteur général de l’aéronautique : « Nous exécutons sur le front nord du Maroc de véritables opérations de guerre »6.

L’offensive finale est déclenchée le 8 mai 1926. Finalement, face à la supériorité mécanique des armées française et espagnole, Abdelkrim se soumet, le 27 mai. Au terme d’une guerre éprouvante, 100 000 des siens, combattants tués au front ou civils bombardés par des armes chimiques, avaient perdu la vie.

GRAND-CROIX DE LA LÉGION D’HONNEUR
Le 14 juillet suivant, sous l’Arc de Triomphe, le général Primo de Rivera, « pantalon rouge vif soutaché d’argent, tunique bleu sombre coupée du cordon de la grand-croix de la Légion d’honneur, shako pastel et or que couronne un plumet blanc »7 est l’invité d’honneur. Il est entouré du président Gaston Doumergue, d’Aristide Briand, président du Conseil (il a succédé à Painlevé) et, pour faire bonne mesure, du sultan Moulay Youssef
.>>>

#194718 
20/07/2022 à 22:49 par Ruy Blast

Je ne comprends ni la syntaxe ni le fond de cette phrase

C’est normal, Petit Scarabée, seuls la fumette ou un semi-remorque de cachets d’aspirine peuvent venir à bout de l’ésotérisme trotskyste.

#194721 
21/07/2022 à 04:58 par rey

Je ne connais pas Mme Panot, mais suis prêt à parier 10 contre 1 qu’ elle est de la même farine que JLM. Antifascisme de pacotille qui sombrera dans l’ oubli quand, reprenant le flambeau de la Russie, les français s’ attaqueront aux véritables héritiers du fascisme : les européistes, les partisans des Etats - Unis et de l’ état d’ Israël, Macron, Mac Kinsey et consorts.

#194727 
21/07/2022 à 10:08 par Georges Rodi

> Ruy Blas

Il y a dans les rangs de "la gauche" un réservoir de population très facile à manipuler en jouant de leurs bons sentiments comme d’une mandoline.
Il y a dans les rangs de "la droite" un esprit résistant plus affirmé autour de l’idée du patriotisme et de la nation, mais, très souvent au prix de quelques contorsions intellectuelles et historiques assez énormes.

Un exemple du moment avec Xavier Moreau, dont j’apprécie les analyses de la situation militaire en Ukraine, qui prétends dans chacune de ses émissions que c’est "la gauche" qui a ruiné la France.
Vu de mon lointain pays, cette ruine a débuté sous Pompidou, lorsque l’émission de la monnaie française est devenue une affaire confiée aux banques privées, et cette ruine s’est poursuivie avec Giscard, Mitterrand, Balladur, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron... Pas un seul pour sortir de l’ornière.

Si on suivait le raisonnement de Xavier Moreau, Pompidou, Giscard, Balladur, Sarkozy seraient des Présidents "de gauche"...?
Non... Définitivement, Non... Et par là, je veux dire qu’ils n’ont pas été portés au pouvoir par des voix "de gauche"...
Et pourtant, ils ont accompli le sale boulot. Le libéralisme, l’UE...
Effet miroir, vous trouverez aussi beaucoup de commentateurs ici qui diront que Mitterrand, Hollande, ne sont pas "de gauche".
Ce n’est pas faux...
Et pourtant, ils n’ont pas été portés au pouvoir par des voix "de droite"... Et malgré tout, ils ont poursuivi le sale boulot. Les privatisations prônées par le libéralisme, l’UE...

Je connais la suite...
Pompidou, Giscard, Balladur, Sarkozy ne sont ni patriotes, ni nationalistes, prétendre qu’ils sont "de droite" est ridicule.
Ce n’est pas faux...
Mais prétendre qu’ils sont "de gauche", entre nous, cela ne tient pas la route.
N’est ce pas le PCF qui collait des affiches "Achetons Français" ou "Défendons nos emplois" à l’époque de Giscard ?
N’est ce pas "la droite" qui se foutait de la gueule de ces tocards passéistes ?

Nous sentons bien que ce qui est à l’œuvre est une pseudo-opposition entre droite et gauche, deux concepts fumeux qui ne servent qu’à donner l’impression aux citoyens qu’ils disposent d’un véritable choix au moment de voter.

La distance et la prise de recul aidant, nous en voyons plus facilement les effets aux US.
Républicains et Démocrates votent sous des idées et des bannières différentes, et à la fin, c’est toujours le complexe militaro-financier qui gagne.
En France, il y a je ne sais combien de partis, de courants et de chapelles. L’illusion d’un grand choix ne change pas l’issue, et à la fin, c’est encore et toujours le même complexe militaro-financier qui gagne.

Je connais la suite No2...
"Nous n’avons jamais eu le RN au pouvoir, un parti de patriotes nationalistes."
Tiens, justement, je fais partie des énergumènes qui ont proposé de voter MLP au second tour. Ici, sur le site LGS.
Ne me remerciez pas trop vite.
Je l’ai motivé par 2 raisons : voter contre Macron, qui avait suffisamment fait ses preuves, et démontrer qu’une fois au pouvoir, MLP ne tiendra pas ses engagements, et ne fera rien de bien différent.
Calcul Cynique ?
Non non... Il est essentiel que le plus de monde possible sorte de la grande illusion.
Et en matière d’illusions, les militants de RN sont certainement ceux qui explosent tous les compteurs.

Marine m’aura donné raison avant l’heure.
Je ne peux pas affirmer que Macron a négocié -financièrement- un accord avec elle...
Mais entre son débat minable entre les 2 tours, son silence assourdissant sur les bizarreries des annonces du résultat, et son soulagement de ne pas être au pouvoir, le doute est vraiment permis.

Je connais la suite No3...
Vladimir Poutine, voilà un leader qui prouve qu’une autre voie est possible, une voie basée sur le patriotisme, la nation, la religion orthodoxe et le respect des valeurs familiales.

C’est on ne peut plus vrai.
Ce serait propre à "la droite" ? Poutine, il est "de droite"...? Il ne serait pas apprécié à "gauche" ?

Je vis en Chine... En matière de patriotisme, de nationalisme et de respect des valeurs familiales, les Chinois aussi en connaissent un rayon.
La Chine, serait-elle "de droite"...? Bon courage pour me le démontrer.

Derrière ces 2 sources d’inspiration, nous voyons toute l’importance de l’indépendance économique, énergétique, alimentaire, scientifique, etc., etc.
La "droite" aurait-elle les idées plus claires sur ces sujets ?

Prenons ici un autre exemple à la mode, Charles Gave.
Quand il nous dit que "Ceux qui nous gouvernent sont soit des idiots soit des criminels", difficile de lui donner tort, et je l’approuve sans remords.
Mais quand il vante le capitalisme et l’entreprise individuelle comme étant la seule voie possible, ne tomberait-il pas brutalement dans un domaine de totale incompétence ?
J’ai écouté l’intervention de Charles Gave et Olivier Delamarche en entier, et il y a un moment important, lorsqu’il pose la question "Y a-t-il un seul exemple de réussite d’entreprise étatique ?"...
Charles, franchement, quelle question...
La France du Général de Gaulle est truffée d’exemples d’entreprises étatiques qui ont mis le pays sur la voie de l’indépendance dans de nombreux domaines.
Et en Chine... Et en Russie... Ce sont bien les entreprises étatiques qui offrent à ces pays une indépendance solide. Il faut être aveuglé d’idéologie pour passer à côté de cette réalité.
En fait, il y a tout un équilibre à trouver entre entreprises (et finances) privées et publiques. Entre écoute du peuple et décisions centralisées, entre science et religion, entre protection environnementale et production, entre laisser-faire et règlementations, entre protection et ouverture du marché...

« Les barricades n’ont que deux côtés »
Yesss.
J’en ai d’autres aussi : "La révolution est au bout du fusil"

Soyons essentiels.
D’un côté, il y a la City et Wall-street, Rockefeller et Bill Gates, et de l’autre, il y a tous les Français qui feraient mieux de s’activer pour faire front commun plutôt que se perdre dans des oppositions savamment orchestrées.
Car en ce moment, l’air de rien, la France est en guerre.
Ça ne se voit pas ?

#194737 
21/07/2022 à 11:43 par Gege

@ Ray

A lire votre charabia dont la confusion n’a d’égal que l’obscurantisme borné, je constate qu’il n’y pas que Mathilde Panot que vous ne connaissez pas. La soupe indigeste que vous nous infligez par pure provocation infantile , est la parfaite démonstration de votre ignorance . Sachez que lutter contre le fachisme , c’est aussi lutter contre ses affidés que sont les idiots utiles dont vous êtes.

#194744 
21/07/2022 à 21:30 par Zéro...

"Soyons essentiels.
D’un côté, il y a la City et Wall-street, Rockefeller et Bill Gates, et de l’autre, il y a tous les Français qui feraient mieux de s’activer pour faire front commun plutôt que se perdre dans des oppositions savamment orchestrées.
" Georges RODI.

Voici, parfaitement résumée, la situation politique de notre pays qui se fracture - jusqu’où et pour quelle finalité ? - pendant que le Système décrit par Georges ricane doucement en prospérant comme jamais...

Le FN, devenu RN, on connait et on n’en veut pas, mais plutôt que combattre ses idées qui avancent inexorablement - à croire qu’on l’aide en s’acharnant sur lui et le faisant passer pour le seul Parti en butte aux autres !! - si on s’attaquait sans tabous aux causes de sa progression...?!!

Il ne s’agit bien entendu pas de se lancer dans des dérives raciales et sociétales mais de ne pas défendre les causes indéfendables et de se poser comme les Avocats du Diable qu’il est ensuite TROP facile au RN de dénoncer !!

Il faut cesser sur le champ les prises de positions ahurissantes de défense des délinquants qui sont forcément de pauvres victimes du Système : UN VOYOU EST UN VOYOU, C’EST TOUT ; il n’a pas plus à être fustigé pour son origine qu’être défendu contre toutes les évidences pour son origine !! S’il y a lieu de l’être...
Et un flic n’a pas droit à des égards parce qu’il est Représentant de la Loi : il doit AU CONTRAIRE être digne de ce titre et donc parfaitement irréprochable !! FLIC OU PAS, UN RIPOUX EST UN RIPOUX, C’EST TOUT !!

Je suis fils d’instituteur, petit fils de cantonnier et de militaire, sans richesse ni titre, j’ai vécu dans un HLM, j’ai loué pour avoir un toit avant de faire le mien, et je m’en suis sorti, sans gloire mais la tête haute, alors que j’aurais aussi pu prendre le chemin plus lucratif de copains qui me regardent parfois avec dédain depuis leur belle voiture : je ne regrette rien, je n’oublie rien, je suis fier de mes origines et de mon modeste mais honnête parcours ; tout ce laïus pour dire que même en partant de bas, on peut avancer, sans aller au firmament - sauf à être un génie... - et avoir une vie honorable et paisible.

Mais ne surtout pas sombrer dans l’esprit bourgeois du parvenu qui oublie d’où il est issu !!

Il ne faut pas pour autant entretenir la victimisation mais plutôt tendre à donner à chacun la possibilité d’aller au plus loin de ses possibilités, par l’égalité dans les chances et de traitement : "tu ne seras ni rejeté ni favorisé pour qui tu es mais pour ce que tu es !! " est mon crédo...

#194761 
22/07/2022 à 07:44 par carlito

De fait la LUPES et le FN sont en compétition pour gagner la vaste majorité des citoyens perdants anciens et futurs de la "mondialisation heureuse "
JLM et M. L. en 2017 avaient clairement en commun le rejet de l’UE et de l’euro.

Ironie de l’histoire ; le sujet a été évacué, relégué, au moment où la soumission à l’UE et l’Otan nous entrainne dans une catastrophe financière de l’Euro...., et probablement militaire de l’OTAN:USA.. Le gaz devait assurer une sorte de transition énergétique vers le tout électrique pas vers le charbon.

C’est dans cette perspective que perdants et exploités devraient marcher contre la Macronerie.

#194768 
22/07/2022 à 11:26 par Assimbonanga

@Zéro, juste une petite remarque. "Il faut cesser sur le champ les prises de positions ahurissantes de défense des délinquants qui sont forcément de pauvres victimes du Système : UN VOYOU EST UN VOYOU, C’EST TOUT, dis-tu.
Certes !
D’accord !
Mais il y a une marge avec descendre des jeunes délinquants au volant d’une voiture ou d’un scooter, ou leur passagère, juste pour un refus d’obtempérer. On ne veut pas que les flics deviennent des justiciers exécuteurs de peine de mort au faciès. Pas envie de voir en France se banaliser les flics racistes qui tirent sur les noirs dans l’habitacle de la voiture comme aux États-Unis...

#194773 
22/07/2022 à 11:57 par Maxime

Pourquoi se perdre dans ces délires futiles qui sortent de la politique en fait..

On l’a tous vu, Marine Le Pen s’est soumise à l’UE. Pétain se serait lui aussi soumis à l’UE. Pétain se serait aussi soumis à Xi Jinping si la France était un pays voisin à la Chine. S’il était dirigeant d’un pays d’Amérique Latine il serait pro-US.

Bref, certains commettent des crimes parce que leur idéologie, c’est le crime. D’autres sont des benêts suiveurs, faibles et opportunistes. Pétain était un suiveur, un faible et un opportuniste. Marine le Pen l’est encore plus. D’ailleurs, les crimes commits par Pétain, assurément plus de la moitié des français les auraient commits. Lorsque je vois le % de vacciné en France, par un produit Pfizer, qui ne fait que perdre ses procès, qui voit ses contrats petit à petit rendus public, qui petit à petit passe aux aveux... Pfizer qui avait déjà tant de milliards de $ de peine.. Bah oui, c’est comme ça, la population est ce qu’elle est. Et lorsque les benêts sont au pouvoir, il y a forcément tout un tas de bourdes, plus ou moins graves selon les temps qui sont faites.

La libéralisation violente du pays que fait Macron fait peut être plus de mort et génère peut être plus de violence qu’une guerre. Je dis peut-être car on ne pourra en mesurer l’ampleur qu’une fois qu’on s’en sera sorti. Perdre son temps à s’attaquer à une mouche à M.. qui n’a de toute façon aucun pouvoir. Qui a de toute façon : COMME MELENCHON a plusieurs reprise prouvé être inféodé au pouvoir en place. Bof. C’est vraiment emmener l’opinion dans des terrains vagues, pendant que des choses se passent.

De plus, inutile de critiquer les Mélenchon, les MLP et autres.. Ils sont de toute façon mauvais dans leur domaine. Les gens compétents sont vite écartés. Tout comme l’extrême majorité de la population est mauvaise aussi. Elle croit que le nuage de Tchernobyl n’est pas entré en France, elle croit que l’Iraq a des armes de destruction massive, elle croit que l’Ukraine est un pays de paix qui s’est fait agressé pour rien par la vilaine Russie, elle croit qu’il y a un génocide au Xinjiang, elle croit que le vaccin Pfizer est génial, autant que boire de l’huile pour s’hydrater, au bout du 3ème verre d’huile, la population pense qu’il va lui en falloir un 4ème pour étancher sa soif.... la population croit aussi que la Palestine est vilaine, elle ne sait même pas ce qui a pu se passer au Chili, au Panama, sur les îles du Pacifique, ce qui se passe aujourd’hui au Sahel, etc etc... Les exemples sont trop nombreux.

Il faut axer les critiques et les attaques sur ceux qui ont eu ou on encore le pouvoir. Il faut arrêter de participer à la division du peuple. Etant de gauche, mais parlant à vraiment tout le monde, je partage régulièrement des articles de journaux libres de gauche, Le Grand Soir, Investig’Action et autres.. Imaginez la gueule du type qui vote RN, par manque de connaissance, qui lit ça. Non il n’est pas convaincu, il se sent juste insulté. Et c’est légitime, car actuellement le seul et unique adversaire, celui qui tabasse la population, qui l’éborgne, qui détruit nos acquis sociaux, c’est le pouvoir en place. Aucun votant RN ou LFI ne peut comprendre ce genre de critique face à leur poulain, parce qu’il existe pire tout juste en face de nous tous. Je dit exactement la même chose aux dingos de l’extrême droite qui ne font que critiquer Mélenchon.

#194776 
22/07/2022 à 12:34 par françois gerard

@georges rodi. La droite est faussement patriote, car la droite est capitaliste, et le capitalisme est mondialiste ( c’est sa logique absolue de développement ) Fin du 19e et début du 20 siècle, les capitalismes se développaient en se structurant chacun dans leur pays autour de l’état nation. Cela à engendré le nationalisme exacerbé, agressif et impérialiste ( la logique des 1er et 2e guerres mondiales étaient en germe ). puis est venu l’avènement des USA, et avec eux, le concept de mondialisation car les forces productives américaines étaient trop efficaces et importantes pour un seul pays. Seul le marché mondial pouvait résorber les quantités de marchandises produites.
Depuis, c’est la même logique, il faut vendre à tout prix à tous les pays du monde pour que se soit rentable.Tous les pays qui refuseront de rentrer dans cette logique ultra capitaliste seront éliminés. IRAK, LIBYE, YOUGOSLAVIE etc. pendant 20 30 ans, il semblait que rien ne pouvait empêcher ce rouleau compresseur, mais des grains de sable sont venus ( SYRIE, IRAN, VENEZUELA, ) etc
Les capitalismes nationaux n’existent pratiquement plus, le capitalisme A-national est maintenant installé, le nationalisme est devenu un frein à son expansion, feu sur tout ce qui pourrait ressembler à un retour en arrière .
les bourgeoisies nationales sont écartelés entre deux tendances, une tendance plus ou moins réactionnaire à l’ancienne mode style FRANCO ( ni capitalisme, ni socialisme ) c’est le mouvement national ( du populisme à l’état pur )
une tendance réactionnaire se voulant plus moderne style Macron ( du populisme moderne, mais du populisme )
le populisme à comme ADN idéologique de nier la lutte des classes au profit d’un concept fumeux de peuple sans contradictions de classe
les tendances style RN s’illusionnent et croit possible le retour à un capitalisme national patriote ( asselineau, philippot, dupont aignant ) ce sont des bourgeoisie en voie de disparition, l’histoire ne revient jamais en arrière
les tendances style macron sont ce qu’on appelle les bourgeoisies compradores ( de l’espagnol comprar, (acheter ) et de fait, elles ne développent pas les économies de leurs pays, mais servent de relais à la vente des marchandises du monde entier.
Bref, pour ne pas être trop long, seul le peuple au sens de populaire est patriote, car il sent confusément que pour l’instant, seules les lois de son pays lui permettent de lutter contre cette mondialisation dévastatrice.
Oui, le parti communiste avait raison de coller des affiches appelant à produire Français dans les années 1970 je crois, Depuis hélas, il ne raconte que des idioties, ce qui explique son effondrement. J’ai trouvé Roussel pas trop mal sur certains sujets, mais sur d’autres, d’un point de vue marxiste, c’est la Bérézina idéologique

#194777 
22/07/2022 à 14:49 par Ellilou

Mazette ! nous avons depuis quelque temps une tripotée de bon gros c..s qui viennent ici commenter : qui trouvent que LFI c’est caca et que le RN pas tant que ça et tout le toutim. Sérieux les gars ! allez donc commenter ailleurs et porter vos pestilentielles fulgurances sur des sites plus propices. L’échange, le dissensus, la contradiction oui, et encore oui mais ça n’est pas ce que vous faites ici. Vous ne faites que baver et vomir. C’est dit !

#194780 
22/07/2022 à 15:33 legrandsoir

Possible que le modérateur se réveille.

#194782 
22/07/2022 à 20:34 par Zéro...

"Mais il y a une marge avec descendre des jeunes délinquants au volant d’une voiture ou d’un scooter, ou leur passagère, juste pour un refus d’obtempérer. On ne veut pas que les flics deviennent des justiciers exécuteurs de peine de mort au faciès. Pas envie de voir en France se banaliser les flics racistes qui tirent sur les noirs dans l’habitacle de la voiture comme aux États-Unis..." Assimbonanga

Que vous dire de plus que c’est UNE EVIDENCE pour moi ?

Je ne dédouane PERSONNE de ses actes répréhensibles et, que je sache, messieurs des Forces de l’Ordre, la Peine de Mort n’est pas rétablie en France !!

Ceci est dit sans LA MOINDRE ambiguïté.

#194795 
22/07/2022 à 21:11 par Zéro...

Les vraies positions du RN se décantent : après avoir été l’ "Assurance Election" des pions du Système, voilà que, prétendument dans l’Opposition, il vient au secours de Macron dès que nécessaire, supplantant/complétant LR en tant que force d’appoint de Macron !

Je voudrais voir la tête de ses militants convaincus après les reniements sur la retraite à 60 ans, l’UE, l’OTAN, l’ "opposition déterminée" à Macron, etc...

Comme nous le pressentions, le RN n’est qu’une fausse opposition dont le but profond est de récolter des voix en travaillant dans l’ombre et la duplicité afin d’éviter de voir une Gauche "radicale" au pouvoir.

L’ennemi n’est pas le RN, c’est le Système... dont RN n’est qu’un rejeton !!

#194802 
RSS RSS Commentaires
   

Le Krach parfait
Ignacio RAMONET
Crise du siècle et refondation de l’avenir Le capitalisme connaît en moyenne une crise grave tous les dix ans. Mais un séisme économique d’une aussi forte intensité que celui de l’« automne noir » 2008, il ne s’en produit qu’un seul par siècle. Aucun autre cependant, avant celui-ci, n’avait conjugué une somme de menaces croisées aussi alarmantes. Tout le système financier - banques, bourses, caisses d’épargne, agences de notation, normes comptables - a craqué. Et une doctrine a fait faillite : celle du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui n’ont pas le courage de lutter devraient au moins avoir la décence de se taire.

José Marti

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.