Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


PARIS - conférence - débat "Pour la fermeture de toutes les bases militaires étrangères...' - Mouvement de la Paix et Association Cuba Linda

Le Mouvement de la Paix et l’Association Cuba Linda vous invitent à la conférence - débat

Pour la fermeture de toutes les bases militaires étrangères dans le monde
Pour la fermeture de la prison et le retour à Cuba du territoire de Guantánamo occupé par les USA

Avec

Mme Adriana Silvente Milhét
Institut Cubain d’Amitié entre les Peuples, ICAP Guantánamo

Mme Ofelia García Campuzano
Historienne de la ville de Caimanera, Guantánamo
 
Présentation du documentaire d’Hernando Calvo Ospina « Guantánamo nous appartient » (37 minutes)

Le vendredi 30 mars 2018 à 19h
Bourse du Travail de Paris, 
3 rue du Château d’eau
Métro République

URL de cette brève 5750
https://www.legrandsoir.info/paris-conference-debat-pour-la-fermeture-de-toutes-les-bases-militaires-etrangeres-039-mouvement-de-la-paix-et-association-cuba.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
14/06/2018 à 23:23 par chb

La plupart des hommes détenus à Guantánamo pendant les 6,000 derniers jours (16 ans, cinq mois et quatre jours) l’ont été sans inculpation ni procès, au mépris du droit international et des traités quant aux prisonniers. Il n’y a que deux façons acceptables de priver un individu de sa liberté : s’il est accusé d’un crime et jugé par un tribunal, ou s’il est prisonnier de guerre, et alors il doit être détenu sain et sauf jusqu’à la fin des hostilités. Les prisonniers de Guantánamo ne sont ni l’un ni l’autre. Au lieu de cela, après le 11 septembre 2001, l’administration Bush a inventé une nouvelle catégorie de prisonnier – privée de tout droit – et a mis en œuvre son concept à Guantánamo.
Bien que les prisonniers se soient battus pour leurs droits, et qu’ils se soient fait accorder par la Cour suprême en juin 2008 les droits d’habeas corpus constitutionnellement garantis, ces droits ont été annulés par un certain nombre de décisions de cour d’appel entre 2009 et 2011, privant l’habeas corpus de toute signification pour les prisonniers de Guantánamo. La réalité inacceptable de Guantánamo, c’est à ce jour que les hommes toujours détenus ne peuvent être libérés qu’au bon vouloir du président ; et le président n’a aucune intention de libérer qui que ce soit.
Donald Trump a hérité de 41 des prisonniers de Barack Obama, mais il a seulement « libéré » un, un Saoudien rapatrié mais toujours emprisonné dans le cadre d’une négociation « plea deal » qu’il a acceptée en commission militaire, en 2014.
Des 40 hommes toujours détenus, seulement neuf font face, ou ont fait face, à un procès. Cinq ont été déclarés libérables au cours de processus d’examen gouvernementaux de haut niveau sous la présidence Obama, mais sont toujours enfermés, tandis que les 26 autres, décrits comme "prisonniers à perpétuité" par les médias, sont détenus sans procès et considérés comme constituant une menace pour les États-Unis, bien que les États-Unis manquent apparemment de preuve pour les faire passer en jugement.
Andy Worthington, https://www.closeguantanamo.org/

#149588 
RSS RSS Commentaires
   
La Tiers-Mondialisation de la planète - Bernard Conte
La Tiers-Mondialisation de la planète, c’est le laminage des classes moyennes et la polarisation riches-pauvres de l’ensemble des sociétés, les ramenant toutes à l’état du Tiers-monde d’avant les « miracles ». On peut diversement décrire ce phénomène : « prolétarisation des classes moyennes », « classes moyennes à la dérive », « déclassement »… Bernard Conte analyse le caractère universel de cette transformation sociale comme résultat des politiques économiques néolibérales mises en oeuvre depuis le milieu des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui se sont sagement limités à ce qui leur paraissait possible n’ont jamais avancé d’un seul pas.

Mikhaïl Bakounine


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.