RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Photos inédites de la NSA et d’autres agences des services secrets (The Intercept)

A quoi ressemble un État espion ?

Au cours des huit derniers mois, des documents classifiés fournis par le lanceur d’alerte Edward Snowden ont révélé d’innombrables programmes secrets de surveillance. Mais il n’y a pas beaucoup de données visuelles au milieu du tourbillon de noms de code, de diapositives Powerpoint, de décisions de justice et de feuilles de calcul dont regorgent les dossiers de l’Agence Nationale de Sécurité.

La rareté des images n’est pas surprenante. Un système de surveillance n’a pas une apparence particulière. Un satellite construit par l’Office National de Reconnaissance (NRO) ne laisse rien deviner de sa fonction si on n’est pas un grand spécialiste. Les efforts tous azimut de la NSA pour collecter des informations par le biais d’écoutes téléphoniques ne peuvent pas être photographiés non plus ; dans les archives de Snowden, une photo de la NSA apparaît dans une décision judiciaire classifiée du tribunal des services de Renseignement Etranger de quatre pages. Depuis juin 2013, tous les articles qui ont paru sur la NSA ont été illustrés avec la même photo, une photo fournie par l’Agence du son siège de Fort Meade qui semble dater des années 1970.

Les photos ci-dessous - qui sont publiées pour la première fois - montrent trois des plus grandes agences des services secrets étasuniens. L’ampleur de leurs opérations a été cachée au public jusqu’en août 2013, date à laquelle leurs requêtes budgétaires classifiées ont été révélées au public par les documents Snowden. Trois mois plus tard, j’ai loué un hélicoptère et j’ai pris, de nuit, ces images du siège de la NSA. J’ai fait la même chose pour le NRO qui dessine, construit et actionne les satellites espions étasuniens, et pour l’Agence Nationale Géo-spatiale de Renseignements (NGA) qui analyse les images et établit les cartes, à l’aide des informations géographiques et d’autres données du renseignement. L’Agence Centrale du Renseignement (C I A) - le membre le plus important de la communauté du renseignement - a refusé de nous donner l’autorisation de prendre des photos aériennes de son siège de Langley en Virginie.

Mon but est de donner à "voir" la communauté du renseignement. Bien que la logique interne de notre système de surveillance soit le secret et l’invisibilité, ses opérations ont des aspects concrets. Les programmes de surveillance digitale nécessitent des centres de données ; les agences de renseignements sont installées dans de vrais bâtiments ; les systèmes de surveillance se composent en fin de compte de technologies, de personnes et d’un vaste réseau d’indispensables ressources matérielles. Si nous regardons où il faut au bon moment, on peut avoir un aperçu de l’immensité des infrastructures du renseignement étasunien.

j’ai mis ces nouvelles photos de la NSA, NRO, et NGA dans le domaine public sans aucune restriction ; tous ceux qui le veulent peuvent les utiliser à leur convenance, sans même avoir besoin de citer la source. On peut les trouver sur Creative Time Reports qui a commandé ce travail ainsi que sur Flickr, Wikimedia Commons et The Intercept*.

NATIONAL RECONNAISSANCE OFFICE (NRO)
le NRO a pour mission de développer, déployer et diriger des satellites espions. Il a un budget de 10,3 milliards de dollars et représente la troisième agence de renseignement étasunien en ordre de grandeur. Son siège se trouve à Chantilly en Virginie.

NATIONAL GEOSPATIAL-INTELLIGENCE AGENCY (NGA)
La NGA a pour mission de réunir, d’analyser et de communiquer les renseignements provenant des cartes et des photos. Les documents fournis par Edward Snowden montrent que la requête budgétaire de la NGA s’est élevée à 4,9 milliards de dollars l’année dernière – plus de 10 fois ce dont elle bénéficiait 10 ans plus tôt. Son siège se trouve à Springfield en Virginie.

NATIONAL SECURITY AGENCY (NSA)
Avec un budget de 10,8 milliards, la NSA est la deuxième plus grande agence de renseignements des Etats-Unis. Son siège se trouve à Fort Meade dans le Maryland.

Cet article a été publié en collaboration avec Creative Time Reports.

Note :
*Pour télécharger la photo de la NSA : https://prod01-cdn03.cdn.firstlook.org/wp-uploads/2014/02/NSA-photo-by...
de la NRO : https://prod01-cdn01.cdn.firstlook.org/wp-uploads/2014/02/NRO-photo-by...
de la NGA : https://prod01-cdn03.cdn.firstlook.org/wp-uploads/2014/02/NGA-photo-by...

Lecture complémentaire : "A mettre dans vos favoris : the Intercept" (http://www.dedefensa.org/article-a_mettre_dans_vos_favoris_the_interce...)

Traduction : Dominique Muselet

»» https://firstlook.org/theintercept/article/2014/02/10/new-photos-of-ns...
URL de cet article 24394
   

Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Les bombes nucléaires pourront tuer ceux qui ont faim, les malades, les ignorants. Mais elles ne pourront pas tuer la faim, les maladies et l’ignorance. Elle ne pourront pas non plus tuer la juste rebellion des peuples".

Fidel CASTRO

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.