RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.

Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas...

Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet Palestine Chronicle, une source irremplaçable d’informations et d’analyses sur le conflit israélo-palestinien, ses articles sont publiés par les journaux du monde entier, comme le Christian Science Monitor, l’International Herald Tribune, le Washington Post, Al-Quds, le Jerusalem Post, le Guardian, Le Monde. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont Searching Jenin : Eyewitness Accounts of the Israeli Invasion (2003) et de La Deuxième Intifada palestinienne : Chronique d’un soulèvement populaire (Scribest & CCIFP, 2012).

Son site (en anglais) : www.ramzybaroud.net/

« Il s’agit d’abord d’un livre sur la Bande de Gaza. Mais c’est aussi l’histoire de ma famille, et en particulier celle de mon père : comment des agriculteurs palestiniens, vivant de leurs cultures sur leurs propres terres, ont été amenés à fuir pour sauver leur vie et furent contraints de s’installer dans un camp de réfugiés de Gaza. Tout au long de l’ouvrage, je précise le contexte de l’invasion sioniste, et insère mon histoire familiale au sein de l’histoire plus large de mon peuple et de la destruction de son ancien mode de vie. Jusqu’à aujourd’hui, existaient beaucoup de livres écrits par des Israéliens, dont certains compatissants et d’autres non, concernant les événements qui ont mené à la création de l’État d’Israël, et à son agrandissement ultérieur. Mais il y en a vraiment très peu qui racontent l’histoire de ceux d’entre nous qui ont tout perdu. Je suis fier de vous raconter l’histoire de mon père : il symbolise le feu de la résistance dans tous les cœurs palestiniens ; la résistance de tous les êtres humains opprimés, en l’occurrence par les sionistes d’Israël et par les forces impérialistes qui les soutiennent. L’écriture de ce livre personnel m’a passionné, mais il n’en est pas moins un reflet exact de ce qui a gardé la résistance palestinienne en vie depuis si longtemps contre toute attente. » - Ramzy BAROUD

Ligne de front dans le conflit entre Israël et les Palestiniens, Gaza est systématiquement dépeinte comme un lieu de violence et de terreur. Ramzy BAROUD explore la vie quotidienne des habitants de cette région tourmentée, nous donnant à comprendre ce qui est en danger dans chaque nouvelle explosion de violence. Son livre raconte la fascinante histoire de son père : chassé de son village et parqué dans un camp de réfugiés, il a pris son courage à deux mains et a combattu l’occupation tout en élevant sa famille. Ce récit vivant et sans concession nous révèle des êtres humains complexes – révolutionnaires, mères et pères imposants, amoureux, et comédiens – qui font de la Bande de Gaza bien plus qu’un simple territoire contesté.

***

Préface de Frank BARAT, coordinateur du Tribunal Russell pour la Palestine.

***

« L’écriture profonde, sensible et réfléchie de BAROUD plonge au cœur de dilemmes moraux que l’on ne peut éluder qu’à nos risques et périls. Son regard clairvoyant épargne peu de monde, et seules les personnes moralement impitoyables refuseront de se regarder honnêtement dans un miroir comme il le demande, de remettre en cause les croyances faciles qui nous dispensent de faire face à nos plus élémentaires responsabilités, et d’agir, comme nous pouvons assurément le faire, pour remédier à la misère et aux injustices terribles qu’il étale sous nos yeux. » – Noam CHOMSKY

« Ceci est un beau livre : à la fois un hommage affectueux au père de l’auteur et une histoire de la lutte douloureuse de la Palestine vue à travers les yeux et les opinions de deux générations. Ensemble, ils nous montrent du doigt la liberté. » – John PILGER, journaliste, documentariste et auteur de Freedom Next Time, titulaire du Sydney Peace Prize

« Ramzy BAROUD a écrit une chronique profondément émouvante de l’épreuve sans fin vécue par les Palestiniens, insérant et exposant au grand jour une expérience à vous briser le cœur – celle de sa famille – en particulier l’épopée de son père, avec les cruautés quotidiennes de l’occupation israélienne de Gaza, les horreurs inhérentes à la vie de réfugié, et la démoralisante futilité d’imaginer une issue à un conflit sanglant qui se poursuit indéfiniment. Ce livre, plus qu’aucun autre que j’aie pu lire, me dit pourquoi toute personne de conscience doit se tenir aux côtés du peuple palestinien et de sa lutte pour l’autodétermination et une paix juste. » – Richard FALK, professeur émérite de Droit international à la chaire Albert G. Milband, Université de Princeton, et rapporteur spécial des Nations Unies pour les Territoires Palestiniens Occupés

Traduit de l’anglais par Claude ZURBACH

POUR COMMANDER : http://www.editionsdemilune.com/resistant-en-palestine-p-49.html

URL de cet article 23416
   

Même Thème
Derrière les fronts : chroniques d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation
Samah JABR
EN LIBRAIRIE LE 22 MARS 2018 En coordination avec la sortie en salle du documentaire d’Alexandra Dols – Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine – nous vous proposons en coédition avec Hybrid Pulse le premier livre de la psychiatre et écrivaine Palestinienne Samah Jabr. Le livre ne sera pas disponible en librairie pour le moment mais seulement sur notre site ou par demande par courrier à PMN Éditions. « Nous voulons une vie décente, pas n’importe quelle vie. Notre action pour (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si je devais naître pauvre en Amérique latine, je prierais le bon Dieu pour qu’il me fasse naître à Cuba »

Manu Chao

Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.