Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


SAINT-DENIS - THEATRE LA BELLE ETOILE Réflexion/Débat : l'héritage des Soviets de 1917 en questions : Communisme et démocratie - Spectacle : "14-19" - Compagnie Jolie-Môme/ANC

L’ANC (Association Nationale des Communistes - Rassemblement de Communistes de France) avec la coopération de la Compagnie Jolie-Môme :

15H00 : Réflexion et débat - Il était une fois en 1917 : La Révolution Russe d’Octobre

Au travers de l’histoire de l’URSS et du Mouvement Communiste jusqu’à nos jours, tenter de répondre à des questions fondamentales et actuelles :

Comment associer communisme et démocratie dans nos objectifs de lutte ?

Comment perpétuer la Révolution socialiste après la prise du pouvoir ?

20H30 : "14-19" Spectacle de la compagnie Jolie Môme

Synopsis

Sam, lycéenne en 2015 participe à une commémoration de 14/18.
Elle découvre par hasard que des femmes et des hommes se sont opposés à la guerre et que jamais on ne lui a parlé des internationalistes. Ni des spartakistes.
A travers un périple dans le temps, elle croisera bien des personnages historiques et fictifs… suivons-là !

Réservation : 01.49.98.39.20

THÉÂTRE LA BELLE ÉTOILE
14 rue Saint Just
Quartier La Plaine, 93200, SAINT-DENIS
Métro Front Populaire, ligne 12 - Bus 139-512, Front populaire

Nous sommes les héritiers d’octobre 1917

La victoire de la Révolution d’Octobre, ainsi que les mots d’ordre des Bolcheviks ont rencontré un soutien populaire majoritaire en Russie, sans lequel la Révolution n’aurait duré que quelques jours. Elle a aussi stimulé le tempérament révolutionnaire des travailleurs et des opprimés du monde entier. Dans les années qui suivirent la révolution russe, des foyers révolutionnaires s’allumèrent aux quatre coins de l’Europe (en Allemagne, en Hongrie, dans le Nord de l’Italie, en Finlande…) et rencontrèrent un écho considérable jusque dans le monde colonial : en Chine, en Inde, en Égypte, etc. Tous les écrits et les mémoires des politiciens bourgeois de l’époque témoignent de la panique généralisée qui dominait dans la classe dominante, celle-ci craignant de perdre pour de bon le contrôle de la situation face à cette tempête révolutionnaire. Ce qui explique l’intervention de 14 armées étrangères contre le nouveau régime soviétique. Et ce ne fut qu’à l’issue de longues années de guerre civile et de souffrances que l’URSS put enfin être reconnue internationalement et entamer son industrialisation, QUI LUI A PERMIS DE VAINCRE LE NAZISME AU BÉNÉFICE DE TOUS LES PEUPLES.

L’ANC. Se fixe pour objectif de profiter de ce centenaire pour évoquer des questions sur le passé, mais qui sont aussi les nôtres en 2017.

»» http://www.ancommunistes.org/spip.php++cs_INTERRO++article144
URL de cette brève 5581
https://www.legrandsoir.info/saint-denis-theatre-la-belle-etoile-reflexion-debat-l-039-heritage-des-soviets-de-1917-en-questions-communisme-et-democratie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   
"Pour sauver la planète, sortez du capitalisme" de Hervé Kempf
René HAMM
Le titre claque comme un slogan que l’on clamerait volontiers avec allégresse. Quel immense dommage que si peu de Vert(-e)s adhèrent à ce credo radical, préférant, à l’image de Dominique Voynet Daniel Cohn-Bendit ou Alain Lipietz, quelques commodes replâtrages ! Les déprédations gravissimes de l’environnement découlent d’un mode de production uniquement mû par « la maximisation du profit ». La crise économique actuelle, corollaire des turbulences qui ont frappé la bulle des hedge funds et des subprimes, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »

John Swinton, célèbre journaliste, le 25 septembre 1880, lors d’un banquet à New York quand on lui propose de porter un toast à la liberté de la presse

(Cité dans : Labor’s Untold Story, de Richard O. Boyer and Herbert M. Morais, NY, 1955/1979.)


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.