RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Secrets d’Etat : les défendre envers et contre tout ?

En matière de secret d’Etat, les pays les plus démocratiques ont tendances à durcir leurs positions, et à mettre la nécessité d’informer le public (et la justice) au second rang derrière la défense de leurs intérêts. Pour les gouvernements, la justice devient alors une arme de pression redoutable.

Affaire Wikileaks, affaire Areva, affaire Snowden... Dans ces grands scandales (encore en devenir...), les gouvernements se trouvent mis à mal dans leurs intérêts stratégiques.

En révélant les secrets diplomatiques des Etats Unis, Chelsea (ex. Bradley) Manning mettait sur la place publique des documents édifiants sur la réalité des relations entre Etats. En dévoilant les soubassements de l’affaire Areva, dans laquelle la Commission d’enquête de l’Assemblée Nationale française estime avoir décelé un potentiel trafic d’influence au sein du pouvoir sud-africain, l’enquêteur suisse Mario Brero a jeté une lumière crue sur le marché du nucléaire civil. En diffusant les pratiques de la NSA auprès des grands médias du monde, Edward Snowden, lui, littéralement miné la confiance que les grandes démocraties accordaient à leur partenaire américain.

Le point commun entre ces affaires, outre le dévoilement de pratiques occultes et illégales, est le type de réponse apporté par les Etats face à cette mise en cause de leurs intérêts vitaux : les trois acteurs majeurs de ces affaires sont en effet aux prises avec la justice de leur pays.

Et à chaque fois, l’angle choisi est le même : atteinte à des données privées. Si le cas de Manning est un peu à part (il était militaire), force est de constater que les poursuites sur ce fondement semblent pour le moins disproportionnées. Car la Justice sait, lorsque ça l’arrange, accepter que le droit à la protection des données privé soient subordonné à d’autres impératifs. Ainsi, elle s’autorise à écouter un avocat, par exception à la protection des conversations, s’il est soupçonné de commettre un crime d’une certaine gravité. Ce qui est le cas dans ces affaires. Bref, un cas typique de « deux poids deux mesures »...

URL de cet article 25504
   

Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les hommes naissent ignorants et non stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides.

Bertrand Russell

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
22 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.