Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

12 

Un attentat contre Macron ? Inutile, il se flingue lui-même

Sondages désastreux. Il serre des mains (sélectionnées) en demandant « Vous allez bien ? », fait du vélo, renouvelle le gouvernement, parle et parle encore dans les médias, se sépare de Benalla, enlace le torse nu d’un éphèbe (et délinquant) musclé en sueur, marche dans la boue des villages inondés, ratisse à droite en chantant « Maréchal nous voilà », rien n’y fait : le lien avec le peuple est rompu.

Que faire ? Bidonner un attentat contre lui dans les jardins de l’Observatoire, comme Mitterrand ? Ça n’avait pas bien marché. Se faire mitrailler pour de bon au Petit Clamart, comme De Gaulle ? Trop risqué.

Et si on arrêtait six fachos qui auraient éventuellement projeté (paraît-il) d’accomplir un jour peut-être, d’une façon à définir, une agression hypothétique contre lui ? D’après « une source proche du dossier » on sait qu’il« s’agirait d’un projet imprécis, inabouti d’action violente » et même que « Les investigations en cours doivent permettre d’établir la réalité et la nature exacte de cette menace ». Donc, on n’est même pas sûr qu’il y ait eu un projet.

Cependant, le ministre de l’intérieur s’est dit « attentif aux menaces venues notamment des mouvements extrémistes de droite comme de gauche, très actifs sur notre territoire ». En vérité, les six interpellés sont d’extrême-droite, mais pourquoi se priver d’un petit coup en vache contre l’autre, là, l’extrémiste de gauche, oui, vous m’avez compris, le perquisitionné insoumis.

La vérité est ici : le seul endroit où Macron est en sécurité sans être entouré d’une nuée de fourgons de police, de voitures noires, de motards, de cordons de CRS, de dizaines de policiers en civil, est le palais de l’Elysée (à vérifier pour les appartements privés).

Théophraste R. (Auteur du Manuel : « Comment faire don de votre personne à la France des Gaulois irréformables, buveurs, illettrés, fainéants et fouteurs de bordel  »).

PS. Lu quelque part après la « bourde » de Macron sur Pétain : « Il aurait dû épouser sa professeur d’Histoire  ». Ha ! Ha !

URL de cette brève 5981
https://www.legrandsoir.info/un-attentat-contre-macron-inutile-il-se-flingue-lui-meme.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/11/2018 à 11:00 par irae

Et voui les vilains extrémistes de gauche tellements actifs qu’on les a perdus de vue depuis les années 80. C’est dire toute la furie brutale de ces sanguinaires qu’il convient de perquisitionner amplement. Rantanplan, aura son susucre pour avoir omis que le chef des mêmes fous révolutionnaires d’extrême gauche avait reçu des menaces de mort lors de la précédente campagne électorale, dans l’indifférence générale.
Amour de la vérité et lutte contre les fake niouzes quand tu nous tiens !

#153251 
08/11/2018 à 12:10 par Assimbonanga

Si cet "attentat" est aussi vérifié que le corbeau de St-Pons-de-Thomières ou le groupe de Tarnac, voilà des gens qui n’ont pas fini d’être pourris dans leur vie quotidienne et ce pour plusieurs années ! Tout comme le syndicaliste poursuivi pour jet de confettis... Que voulez-vous, la raison d’Etat a ses raisons que la raison ne connaît pas. Si vous ne l’avez pas déjà vu, procurez-vous le film La Cigale, le Corbeau et les Poulets. Les gauchistes perquisitionnés ont le bon goût de réagir avec humour, eux.

#153254 
08/11/2018 à 12:19 par calame julia

Superbe photo ! Avec la mention de "petit clame-c’est-ton-art" et tu es donc indemne !
Il défend sa cause du "en même temps" lorsqu’il se hasarde à parler du fameux vainqueur de Verdun.
A midi, ma fille pense que nous devrions faire un repas de couleuvres. Or, je n’en trouve plus dans
les talus...

#153255 
08/11/2018 à 13:22 par Autrement

Le Gorafi :

Macron : « Il faut séparer le Pétain qui a fait fusiller des mutins du Pétain qui a fait déporter des Juifs »


Ils étaient 639 fusillés "pour l’exemple".
Voir ICI, un bon exposé sur le site de la Libre Pensée.
Extrait :

Trois Présidents de la République se sont trouvés confrontés à l’exigence de réhabilitation collective, portée par la Libre Pensée. D’abord Nicolas Sarkozy, dont il faut bien reconnaitre qu’il fut celui qui alla le plus loin vers la réhabilitation, sans doute avec le concours d’Henri Guaino. Il fut au bord de prononcer les paroles que souhaitait l’opinion publique, mais s’arrêta au dernier moment.
Il y eut ensuite François Hollande qui avait pris publiquement cet engagement lors de la campagne électorale des présidentielles (dans la suite de sa prise de position comme Président du Conseil général de Corrèze) et qui l’abandonna très rapidement. Pour camoufler ce reniement, il fit installer une salle commune aux Invalides où la mémoire des Fusillés est mélangée avec celle des Fusilleurs. Bourreaux et victimes mélangés dans le même opprobre. Quelle honte !
Indéniablement, le pire est Emmanuel Macron qui n’eut jamais le moindre mot de compassion pour les Fusillés, contrairement, au moins en apparence, à ces deux prédécesseurs. Le 16 juillet 2018, il fit répondre par son chef de cabinet à un maire de Seine-Maritime que les Fusillés « avaient failli à leurs devoirs ».


Et aujourd’hui Macron veut saluer le maréchal de Verdun !

"S’ils s’obstinent ces cannibales : À faire de nous des héros, / Ils sauront bientôt que nos balles / sont pour nos propres généraux "


Il faut voir et revoir le film de Joseph Losey : "Pour l’exemple (King & Country)" (1964), qui est autant à la hauteur que "Les sentiers de la Gloire" (Stanley Kubrick (1957).
À montrer d’urgence tous publics !
Avec Macron-MEDEF, la France est bien dans la boue jusqu’au cou. Les uns dans leurs salons, les autres dans les tranchées...

#153261 
08/11/2018 à 14:58 par Morvan56

IL Y A UNE LOGIQUE CHEZ MACRON : redonner la France au patronat collabo… et faire monter les fascistes
https://histoireetsociete.wordpress.com/2018/11/07/il-y-a-une-logique-...

#153263 
09/11/2018 à 11:37 par AUBERT

Tellement vraisemblable qu’on s’y croirait...La seule bonne nouvelle c’est de voir que sa tentative mémorielle pour renouer avec les Français est un échec. Son comportement est de plus pitoyable au sens propre du terme. Il est complétement démonétisé.

j’en profite pour dire qu’à côté le "perquisitionné-violent-colérique" se porte comme un charme. Hier à Pau, il a encore fait une intervention redoutable, je ne parle pas du style, mais du fond où la thématique centrale était la guerre et la paix, en montrant les dangers que faisaient porter les dérives climatiques actuelles sur la paix humaine et remontant dans l’Histoire pour en montrer les permanences. Je conseille à tous les lecteurs LGS non de voir puisque sa manière d’être énerve certains (pas moi) mais d’écouter ce qu’il dit vraiment. Pour le coup, il faut espérer que ce coup ci on est un peu de ...pot.

#153288 
09/11/2018 à 12:23 par irae

Le nouveau monarc affirmant nager dans le bonheur et être heureux devant un "ronchtgneux" de gueux a même choqué certaines de nos huiles merdiatiques. Mais leur analyse s’arrête aux portes de la com’ ils ne se risquent pas à l’analyser comme une expression de pur mépris et pi d’abord qu’ils mangent de la brioche et se déplacent en cortège sécurisé pour aller travailler ces ploucs.
Merci Aubert mais intervention de JLM qui effectivement remet bien le char d’assaut au centre du village vue en direct.

#153290 
09/11/2018 à 12:46 par irae

Egal à lui-même après avoir passé 2 ans au ministère des finances à préparer sa campagne présidentielle en nous faisant largement les poches, le dieu jupiter se paye une tounée promotionnelle europénnes à nos frais.
Preuve si besoin était qu’il est aussi dispensable et inefficace à la tête de l’Etat qu’il le fut au ministère.

#153291 
09/11/2018 à 15:28 par Autrement

Dans un échange de tweets entre Bernard Langlois et Jacques-Marie Bourget, ce dernier donne l’adresse d’une série d’excellentes vidéos de Henri Guillemin sur "L’affaire Pétain" ; c’est sur rts.ch , ICI.
"Eté 1940. Le maréchal Pétain engage la France dans une politique de collaboration avec l’Allemagne nazie. Qui était Philippe Pétain ? L’historien Henri Guillemin, qui fut un témoin de cette époque, raconte en douze épisodes son histoire ".
Sur quelque sujet que ce soit, les conférences d’Henri Guillemin sont toujours passionnantes et éclairantes. De 25 à 30 minutes chacune, on peut choisir.
La dernière dure 2 minutes : "Dans cet extrait de l’émission Voix au chapitre de décembre 1978, Henri Guillemin adresse un « reproche considérable » à l’historien Henri Amouroux à l’occasion de la parution du troisième tome de La Grande Histoire des Français sous l’Occupation. Ce que cherche Amouroux, en effet, n’est rien moins que la réhabilitation de Pétain. Cette attaque oblige Henri Guillemin à parler des raisons intimes qui le poussent à « ne pas être impassible » lorsqu’on parle du maréchal."

On peut aussi être pleinement d’accord avec la formule de Daniel Mermet (Là-bas si j’y suis) :" Ni Pétain, ni les autres. En honorant nos brutes galonnées, Macron ne fait que rabâcher le vieux mensonge : « ON CROIT MOURIR POUR LA PATRIE, ON MEURT POUR DES INDUSTRIELS » (Anatole France). Voici notre dossier 14-18 dans les archives de là-bas. Des fragments de mémoire populaire, mille fois plus précieux que tous les hommages à n’importe quel maréchal."

Tout cela pour contrebalancer l’indigence des infos officielles.

#153296 
09/11/2018 à 19:09 par calame julia

Itinérance mémorielle : E.T. téléphone maison !
C’est quand même pas vrai qu’il a payé une tournée dans un bistrot ?
Il avait du pognon sur lui et personne ne lui a fait les poches ?
Le degré 0. de la politique.

#153299 
09/11/2018 à 20:00 par irae

@julia
Et telephone maison. Bien vu.

#153300 
09/11/2018 à 20:46 par zgill.f

Le p’tit Manu, plutôt que de craindre un attentat sur sa personne de la part d’une équipe de bras cassés, ferait mieux de se méfier de ses amis selon l’adage : "protégez moi de mers amis, mes ennemis je m’en charge" et se poser la question du pourquoi lui, roublard malhonnête reconnu, a été propulsé à la place qui est la sienne aujourd’hui.

Un gros bouquet de personnalités dérangeantes (Poutine, Merkel, Trump) vont être réunies en un lieu unique pour commémorer la boucherie centenaire. Quoi de mieux pour relancer un bon gros conflit que de faire d’une pierre 4 coups en utilisant un sacrifiable (Macron) pour atteindre une vraie cible.
Mais je suis parano !

#153302 
RSS RSS Commentaires
   
Du bon usage de la laïcité
sous la direction de Marc Jacquemain et Nadine Rosa-Rosso. Depuis quelques années, une frange de la mouvance laïque, qui se baptise elle-même « laïcité de combat », développe un prosélytisme anti-religieux qui vise essentiellement l’islam et, très accessoirement, les autres religions. Cela nous paraît un très mauvais combat pour la laïcité. Cette logique va-t-en-guerre est d’autant plus malvenue qu’elle se développe dans un contexte marqué, dans le monde, par l’unilatéralisme militaire américain, et, chez (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

There is no French word for entrepreneur.

George Walker Bush


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.