Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 ans après, le nouveau Pearl Harbor 2

Un autre regard sur le 11 septembre

« En s’appuyant sur des milliers de sources, cette critique détaillée, loin de partir d’idées préconçues ou d’exprimer une opinion réactionnaire, soulève assez de questions précises et dérangeantes pour étayer une demande de nouvelle enquête plus convaincante que jamais.  » - Publishers Weekly

Présentation de l’auteur

David Ray Griffin est professeur émérite de philosophie des religions et de théologie à la Claremont School of Theology et à la Claremont Graduate University. Il est également, co-directeur du Center for Process Studies, qui diffuse et développe le courant philosophique d’Alfred North Whitehead, lequel se fonde sur les sciences. M. Griffin a publié une trentaine de livres dont 9 sur le 11-Septembre, parmi lesquels 4 ont été traduits en français : Le Nouveau Pearl Harbor, Omissions & manipulations de la Commission d’enquête (prix de la Fondation Hélios en 2006) et La Faillite des médias (médaille de bronze dans la catégorie Actualités de l’Independent Publisher Book Awards en 2008), et cet ouvrage. A sa sortie, il fut élu « Choix de la semaine » par la revue professionnelle Publishers Weekly (comparable aux États-Unis à Livres Hebdo en France).

FACTUEL & IRRÉFUTABLE

Que savez-vous réellement des attentats qui ont justifié la « guerre contre le terrorisme » ?

Deux guerres et des centaines de milliers de morts plus tard, sans oublier les populations déplacées et les réfugiés qui se comptent par millions, il convient de se demander en toute lucidité : A qui profite le crime du 11-Septembre sinon au complexe militaro-industriel, aux compagnies de mercenaires et de sécurité, aux pétroliers ?

  • Plus spécifiquement, savez-vous que les invasions de l’Afghanistan et de l’Irak étaient planifiées de longue date, bien avant les attentats du 11-Septembre ?
  • Savez-vous que le 10 septembre 2001, Donald Rumsfeld annonçait à la presse que son ministère avait perdu la trace comptable de 2 300 milliards de dollars… et que les bâtiments détruits au Pentagone le lendemain matin abritaient les services comptables de l’armée ?
  • Savez-vous qu’au Pentagone des horloges se sont arrêtées 6 minutes avant l’heure à laquelle le Boeing 757 est censé avoir frappé, c’est-à -dire à l’heure exacte où des témoins ont entendu des explosions et senti l’odeur de la cordite, caractéristique des bombes ?
  • Savez-vous que les responsables militaires chargés de la défense aérienne le 11 septembre n’ont pas été sanctionnés : ils ont été promus ! La même chose est vraie pour les agents de la CIA et du FBI qui ont empêché les enquêtes d’aboutir…
  • Savez-vous que certains des 19 pirates présumés avaient été identifiés par le programme Able Danger de l’armée US dès janvier 2000 ?
  • Savez-vous qu’il n’y a aucune preuve formelle et tangible de la présence des 19 terroristes musulmans à bord des 4 avions ? Ou que dans ses premières interviews une semaine après les attentats, loin de revendiquer cette action, ben Laden s’en est distancié ? Qu’aucune preuve n’a jamais été fournie attestant sa responsabilité ou celle d’al-Qaïda (autre qu’une bande vidéo à l’authenticité contestée) ? Que le FBI ne recherchait pas ben Laden pour le 11-Septembre ?
  • Savez-vous que les communications sur des téléphones portables depuis les avions étaient impossibles à l’altitude à laquelle ils sont censés avoir été passés ? Et que d’après le FBI, aucun appel de portable n’a d’ailleurs abouti ?
  • Connaissez-vous les noms de Sibel Edmonds, Coleen Rowley, Anthony Schaffer, Harry Samit, Robert Wright, quelques-uns des lanceurs d’alerte dont la Commission d’enquête n’a pas mentionné les informations dans son Rapport final ?
  • Savez-vous que du métal fondu a été retrouvé dans les décombres de Ground Zero alors que les incendies ne pouvaient en aucun cas atteindre la température de fusion de l’acier ?
  • Connaissez-vous l’existence de la 3e tour du World Trade Center ? Savez-vous que cet édifice, presque aussi haut que la tour Montparnasse à Paris, s’est effondré sur lui-même en 7 secondes, d’une manière qui correspond parfaitement à une destruction contrôlée par explosifs ? C’était la 3e fois qu’un gratte-ciel s’effondrait intégralement à cause d’un incendie : les 2 premières étaient les Tours Jumelles, 7 heures plus tôt le même jour.
  • Savez-vous ce qu’est la nanothermite, retrouvée dans la poussière des effondrements des 3 tours ?
  • Connaissez-vous la signification des expressions « terrorisme sous faux pavillon », « opérations sous fausse bannière », « terrorisme fabriqué », « stratégie de la tension », « guerre psychologique » ? Connaissez-vous l’existence des réseaux Stay-Behind et du Gladio ? Du précédent historique que constitue l’opération Northwoods ?
  • Savez-vous que les président et coprésident de la Commission d’enquête sur les attentats considèrent eux-mêmes les travaux de la Commission comme incomplets et parcellaires ?
  • Vous souvenez-vous que les « aveux » des membres d’al-Qaïda leur ont été extorqués sous la torture et n’ont de ce fait absolument aucune valeur juridique ?
  • Savez-vous qui est Tim Osman ? Si vous avez été « troublé » par l’histoire de l’assassinat d’Oussama ben Laden, vous êtes déjà un « conspirationniste » en puissance aux yeux des médias et de leurs experts autoproclamés en terrorisme !
  • Vous souvenez-vous de la psychose mondiale engendrée par les courriers à l’anthrax au lendemain des attentats, d’abord imputés à al-Qaïda, puis à Saddam Hussein ? Il s’avère que l’enquête du FBI a conclu que l’anthrax utilisé provenait en fait d’un laboratoire militaire américain de guerre biologique.
  • Savez-vous qu’il existe encore une multitude d’autres faits tout aussi « troublants » ?

En fin de compte, que savez-vous vraiment du 11-Septembre ?

Il est temps de voir ces événements sous un jour différent, avec un autre regard. Ce livre de l’auteur qui fait autorité sur le sujet fourmille de faits irréfutables qui vous laisseront d’abord sans voix, et vous feront prendre conscience que depuis 10 ans, on ne vous dit pas la vérité sur le « terrorisme »… Tel un procureur implacable, David Ray Griffin avance pas à pas dans un dédale de secrets et de mensonges, de dissimulations et de tromperies, pour faire la lumière sur l’événement fondateur d’une nouvelle ère de restrictions des libertés, et de guerres sans fin.

Une argumentation raisonnée et logique, qui se base sur des éléments de preuve délibérément ignorés ou écartés par les autorités états-uniennes et les médias. Une lecture obligée… un voyage au bout de l’effroi !

N° ISBN : 978-2-917112-18-2

http://www.editionsdemilune.com/un-autre-regard-sur-le-11-septembre-p-40.html

URL de cet article 14549
   
« Arabesque américaine » : Printemps Arabe ou révolutions colorées fomentées par les USA ?
Ahmed BENSAADA
Souvent évoqué, parfois décrié, mais rarement analysé, le rôle des États Unis dans les révoltes de la rue arabe fait enfin l’objet d’un travail sérieux, rigoureux et fort bien documenté. Arabesque américaine* est l’ouvrage d’Ahmed Bensâada, un chercheur algérien établi à Montréal. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur « une chose est évidente : le mode opératoire de ces révoltes a toutes les caractéristiques des révolutions colorées qui ont secoué les pays de l’Est dans les années 2000. Comme il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La convention qui rédigea la Constitution des Etats-Unis était composée de 55 membres. Une majorité d’entre eux étaient des avocats - pas un seul fermier, ouvrier ou paysan. 40 possédaient du Revolutionary Scrip [monnaie émise pour contrer la monnaie coloniale]. 14 étaient des spéculateurs de terrains. 24 étaient des prêteurs. 11 étaient des marchands. 15 possédaient des esclaves. Ils ont crée une Constitution qui protège les droits de propriété, pas les droits de l’homme.

Senateur Richard Pettigrew - "Plutocratie Triomphante" (1922)


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.