RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Venezuela : un journaliste d’opposition appelle à pendre Chavez

L’éditeur du journal El Nuevo Pais, Rafael Poleo, a fait une déclaration dans le programme "Alo Ciudadano" de la chaîne Globovision qui a provoqué une polémique et la réponse du Ministre de la Communication et de l’Information.

"Tu regardes la trajectoire de Benitto Mussolini et celle d’Hugo Chavez et c’est pareil. C’est pour ça que je dis avec préoccupation que Hugo va terminer comme Mussolini : pendu la tête en bas. Méfies toi Hugo ! Ne termines pas comme ton homologue Mussolini, pendu la tête en bas, parce que tu ressembles à Mussolini. Chávez, ce qu’il est, c’est un fachiste retardé. Un fachiste !" a dis Poleo.

Les paroles de Poleo ont provoqué la réponde d’Andres Izarra, ministre de la Communication et de l’Information sur Venezolana de Television.

"Depuis la chaîne Globovision, on appelle au magnicide" a expliqué le ministre. "Nous devons dénoncer ce cas avec toute la fermeté et gravité que cette situation mérite. " (…)

Pour le ministre Izarra, il y a apologie de délit et appel au magnicide dans cette émission de Globovision. "C’est détestable qu’ils continuent à utiliser la matrice de la peur, à faire peur au peuple du Venezuela, à inciter à des solutions non démocratiques. Voilà bien un autre gangster qui s’ajoute au gangster d’Otero [directeur du journal El Nacional, impliqué dans la récente tentative déjoué de Coup d’Etat, NDT]

"Je lance un appel au département de Responsabilité Sociale à la Radio et à la Télévision : messieurs, s’il vous plait, faites quelque chose. Il y a là plusieurs facteurs pour que vous puissiez vous prononcer contre ce type d’attentat contre la liberté d’expression" a déclaré Izarra.

"Nous faisons aussi un appel aux personnes conscientes au Venezuela, aux organisations qui veillent à la liberté d’expression et à la démocratie dans le pays. S’il vous plait, messieurs, ce type d’accusation ne peut pas être permis"

"Ce que nous avons entendu dans l’émission "Alo Ciudadano" est un attentat à la liberté d’expression. C’est un abus que le peuple vénézuélien ne peut pas tolérer. C’est un affront à la démocratie vénézuélienne, contre la volonté du Peuple, contre la Constitution."

Izarra a assuré qu’il a tenté d’appelé les responsables de l’émission mais qu’il n’a pas réussi car le programme touchait à sa fin. "Ce type de déclaration est très, très, très grave et le Peuple vénézuélien ne peut pas accepter ce type de comparaisons et ce genre d’offenses contre le chef de l’Etat".

Cadena Global/ABN
Traduction : Romain Migus

URL de cet article 7273
  

Même Thème
Chávez. L’homme qui défia l’histoire
Modesto E. Guerrero
Cette biographie complète du commandant Hugo Chávez, écrite par un intellectuel vénézuélien reconnu, révèle les traits essentiels d’un personnage qui n’appartient pas seulement à la légende mais aussi à l’histoire de son temps. Le lecteur est entraîné dans ce parcours exceptionnel, de la province de Barinas jusqu’aux plus hautes charges de la plus grande révolution d’après la guerre froide. Le portrait intime et politique rejoint ici l’épopée de la libération d’un peuple et de tout un continent. 514 pages (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit maintenant de le transformer.

Karl Marx

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.