RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
11 

Le Washington Post se moque des théories conspirationnistes tout en en bâtissant une.

Le Washington Post se moque de l’éruption de théories du complot sur la santé d’Hillary Clinton. « Ha ! Ha ! Ha ! Regardez-moi ces crétins ! » :

Doubles, médecins secrets : les théories du complot sur Clinton fleurissent après le diagnostic de pneumonie.

les théories conspirationnistes recueillies dans le cadre du hashtag #HillarysHealth (La santé d’Hillary) se sont multipliées avant dimanche matin.

Pendant quelques heures, le fait que Clinton ait titubé en allant vers la voiture qui l’a conduite à l’appartement de sa fille, à New York, a été interprété comme la preuve que les pires théories du complot étaient vraies et, chose tout aussi importante, que les médias les avaient occultées.

L’accusation d’avoir occulté ces théories était quelque chose que les rédacteurs du Washington Post ne pouvaient pas supporter. Ils en ont immédiatement trouvé une pour accréditer la leur :

L’homme qui a découvert la CTE* pense qu’Hillary Clinton a pu être empoisonnée.

Bennet Omalu, le médecin légiste qui a tellement embarrassé la National Football League avec sa découverte d’une encéphalopathie traumatique chronique dans le cerveau des joueurs décédés, dit que le staff d’Hillary Clinton devrait effectuer des contrôles sur un éventuel empoisonnement, après sa chute dimanche à New York.

La seule question qui reste, c’est : Qui a fait ça ? Enfantin, pour le Washington Post : « Poutine, Poutine, Poutine, Trump ... »

Il l’a répété sur Twitter, en ajoutant que sa déduction venait du fait qu’il ne faisait pas confiance au président russe Vladimir Poutine, ni à Donald Trump, le candidat républicain à la présidentielle, qui a exprimé son admiration pour Poutine.

Quelques jours avant ce dernier épisode, Fred Hiatt Funny Funny Pages**, alias la page des Opinions du WP, avaient lancé une autre théorie conspirationniste démente sur Poutine / Clinton :

Les Russes tentent de fausser l’élection. Ils pourraient essayer de faire élire Trump. A moins – et cela, bien sûr, serait encore bien pire – qu’ils n’essaient de truquer l’élection pour que Clinton soit élue, en laissant probablement traîner des preuves qui relieraient la fraude à la campagne de Clinton.

Ainsi, selon Anne Applebaum, les Russes veulent que Trump soit élu. Mais, en même temps, ils ne veulent pas que Trump soit élu. Ils vont donc faire en sorte que Clinton soit élue. Par conséquent, quel que soit le résultat des élections ce sera l’œuvre de Poutine. Et pourquoi ferait-il cela ? Parce que « Poutine, Poutine, Poutine, Trump .... » N’est-ce pas une raison suffisante ?

Ces articles obéissent à la « Loi du journalisme en Corée du Nord » comme Adam Johnson l’a si bien dit :

Le respect des règles éditoriales est inversement proportionnel au statut d’ennemi d’un pays, tel que décrété par le Département d’Etat.

Le temps de l’élection est toujours une période où les médias étasuniens perdent la tête. Mais je ne me souviens pas d’une autre campagne aussi ridicule que celle-ci. Cette réaction obsessionnelle : « c’est Poutine ! C’est Poutine ! », à propos de tout ce qui pourrait éventuellement se produire est carrément démente.

Vraiment, c’est triste de voir un journal comme le Washington Post, qui était autrefois sérieux, se noyer dans un marécage des ragots inventés et de journalisme de caniveau.

Moon of Alabama

Traduction : Dominique Muselet

Notes :

* Encéphalopathie traumatique chronique
** Les pages drôles de Fred Hiatt

»» http://www.moonofalabama.org/2016/09/washington-post-mocking-conspirac...
URL de cet article 30878
Même Thème
L’horreur impériale. Les États-Unis et l’hégémonie mondiale
Michael PARENTI
Enfin traduit en français. Notes de lecture, par Patrick Gillard. La critique de l’impérialisme made in USA La critique de l’impérialisme américain a le vent en poupe, notamment en Europe. Pour preuve, il suffit d’ouvrir Le Monde diplomatique de novembre 2004. Sans même évoquer les résultats des élections américaines, dont les analyses paraîtront en décembre, le mensuel de référence francophone en matière d’actualité internationale ne consacre pas moins de deux articles à cette question. Signé Claude (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Une idée devient une force lorsqu’elle s’empare des masses.

Karl Marx

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.