RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Exxon

Multinationales et démocratie ne font pas bon ménage

Capitaine Martin
On ne peut que constater dans le monde d’aujourd’hui la détérioration croissante des identités nationales. La mondialisation culturelle, ce phénomène du XXIème siècle, se traduit dans les faits par la diffusion d’un modèle culturel global : le modèle occidental, et plus particulièrement « étasunien ». On parle ainsi d’occidentalisation ou d’américanisation de la culture. Du fait de la superpuissance des idées culturelles occidentales et surtout américaines, ce sont essentiellement ces modèles-là qui servent à toute une partie de l’humanité. Un jeune Japonais portera ainsi le même jean qu’un Français tandis qu’un Indien et un Brésilien acquerront simultanément le même téléphone dernier cri. Les exemples ne manquent pas. Comment s’opère cette « vulgarisation », cette diffusion à l’échelle globale de la culture occidentale ? Les multinationales ont joué un grand rôle, en contribuant à répandre dans le monde l’organisation et les méthodes de gestion utilisées dans leur pays respectif. Elles diffusent leurs produits par le (...) Lire la suite »
La suite de la Saga Exxon Mobil contre PDVSA

Venezuela : Le tribunal de Londres ordonne à Exxon Mobil de réparer les torts et préjudices causés à PDVSA

Telesur

Le président de la société pétrolière nationale du Venezuela (PDVSA) a informé qu’Exxon Mobil devra retirer au cours des prochaines 48 heures, et par écrit, toutes les accusations portées contre l’entreprise Vénézuélienne.

Le président de PDVSA : ''Exxon Mobil déboutée par un tribunal londonien'' La compagnie pétrolière étasunienne Exxon Mobil devra réparer les torts et préjudices causés à PDVSA par sa tentative manquée de faire geler par un tribunal londonien les actifs de l'entreprise vénézuélienne pour un montant de 12 milliards de dollars. Ainsi l'a annoncé au cours d'une conférence de presse le ministre Vénézuélien du pétrole, Rafael Ramà­rez, en détaillant le jugement du magistrat Paul Walker qui annule l'action judiciaire intentée par l'entreprise étasunienne. Dans son verdict, précise Ramà­rez, "le juge attend que l'on s'attache à évaluer les torts causés par cette action d'Exxon Mobil et à agir en retour contre Exxon Mobil. Comme nous l'avions dit, cette action disproportionnée comportait des risques pour l'entreprise qui l'a menée, et aujourd'hui le juge nous demande de présenter les éléments qui établissent le montant des dommages envers notre entreprise et notre pays". Le ministre, qui n'a avancé aucun chiffre, (...) Lire la suite »

Exxon Mobil contre le Venezuela

Luis BRITTO GARCIA
Assaut contre la souveraineté nationale L'entreprise Exxon Mobil a introduit une action devant le Centre International de Règlement des Contentieux Relatifs aux Investissements (CIADI) et a réussi à ce qu'une cour de justice de New York ordonne un embargo à l'encontre de biens de la société nationale pétrolière du Venezuela (PDVSA). Cette mesure s'interprète de plusieurs façons. Economiquement, c'est un maillon de plus à la chaîne d'agressions du capital transnational contre le Venezuela pour l'obliger à céder ses industries pétrolières. D'un point de vue politique, c'est une nouvelle tentative pour déstabiliser le gouvernement démocratique d'Hugo Chávez Frà­as ( NDT : voir aussi l'article de Salim Lamrani). Sur le plan stratégique, c'est un pas de plus vers un blocage économique que veulent imposer les Etats-Unis. Juridiquement, on a affaire, ni plus ni moins, à un essai pour arracher au Venezuela sa souveraineté juridique, c'est-à -dire le droit de définir les controverses en utilisant ses propres (...) Lire la suite »

"L’affaire Exxon Mobil est une stratégie pour abattre Chavez"

James PETRAS

Environ 12,000 millions de dollars de PDVSA sont gelés sur la demande de EXXON. L’impérialisme a lancé une attaque contre les biens de tous les vénézueliens, en prétendant empêcher ce peuple de récupérer ses ressources basiques. C’est ainsi qu’il faut interpréter le fait que la société pétrolière Exxon Mobil Corp a obtenu des décisions judicaires gelant plus de 12.000 millions de dollars sur les biens de Pdvsa, dans le même temps où elle se prépare à contester la nationalisation d’un projet multimillionnaire. Voici un certain nombre d’interventions sur ce sujet à Telesur la chaîne d’etat de la télévision vénézuélienne, dont celle de James Petras et de divers experts commentant cet événement inquiétant. Par ailleurs nous tentons d’analyser cette étape de l’offensive des transnationales et des Etats-Unis dans le cadre de nos études sur l’actuelle crise systémique. D. Bleitrach

Les travailleurs du pétrole placent le drapeau vénézuélien dans un complexe pétrochimique de ce pays. Le dernier premier mai est entré en vigueur la nationalisation des réserves de la Ceinture de l'Orénoque. TeleSUR _ 08/02/08 - Exxon mobil est la pointe de l'iceberg (…) plus encore d'intérêts et d'autres pétroliers vont emboîter le pas » a expliqué James Petras, , en ajoutant que « ceci n'est pas un simple acte économique. Il participe de la stratégie des Etats-Unis pour affaiblir le gouvernement élu » Le sociologue étasunien James Petras a qualifié le prétendu bloquage des actifs de la société nationale pétrolière du Venezuela (PDVSA) annoncé par la transnationale pétrolière Exxon Mobil comme « une tentative pour abattre le gouvernement » du président venezuélien Hugo Chavez et « transférer les politiques pétrolières nationales sous le contrôle des majors ». Dans un interview exclusif pour TeleSUR, Petras a déclaré que l'action en justice initiée par Exxon Mobil sera suivie d'autres semblables qui seront (...) Lire la suite »