RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

39 députés demandent au gouvernement d’accorder l’asile politique à Julian Assange

Des députés tels que Cédric Villani, Jean Lassalle ou Danièle Obono ont déposé une proposition de résolution « invitant le gouvernement à accorder l’asile politique à Julian Assange », qui fait face à une nouvelle demande d’extradition des Etats-Unis.

Le 27 octobre, 39 députés ont déposé une proposition de résolution « invitant le gouvernement à accorder l’asile politique à Julian Assange ». Parmi eux se trouvent les élus de la France insoumise François Ruffin, Mathilde Panot, ou encore Danièle Obono, le député du groupe Libertés et territoires Jean Lassalle, mais aussi les députés ex-LREM désormais sans étiquette Martine Wonner et Cédric Villani. Ce dernier s’est expliqué sur Twitter : « Depuis plus de 10 ans, Julian Assange, journaliste récompensé par de nombreux prix, est privé de liberté. Son crime ? Avoir fait œuvre de vérité & d’indépendance. Nous réclamons que la France lui accorde l’asile, pour la liberté de la presse, pour le respect des droits humains. »

Après avoir refusé une première fois son extradition, la justice britannique se penche actuellement sur l’appel des Etats-Unis où Julian Assange risque jusqu’à 175 ans de prison. Le journaliste a été arrêté par la police britannique en avril 2019 après avoir passé sept ans cloîtré dans l’ambassade d’Equateur à Londres, où il s’était réfugié alors qu’il était en liberté sous caution. Il craignait une extradition vers les Etats-Unis ou la Suède, où il a fait l’objet de poursuites pour violences sexuelles qui ont depuis été abandonnées.

Soutenu par de nombreuses organisations de défense de la liberté de la presse, l’Australien est poursuivi pour avoir diffusé à partir de 2010 plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan, impliquant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Le fondateur de WikiLeaks est actuellement incarcéré dans la prison de haute sécurité de Belmarsh, dans l’est de Londres.


EN COMPLEMENT :

N° 4613 - ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 27 octobre 2021.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

invitant le Gouvernement à accorder l’asile politique à Julian Assange, présentée par Mesdames et Messieurs

Cédric VILLANI, Erwan BALANANT, Thierry BENOIT, Éric BOTHOREL, Moetai BROTHERSON, Alain BRUNEEL, Marie-George BUFFET, Annie CHAPELIER, Jennifer DE TEMMERMAN, Frédérique DUMAS, Paula FORTEZA, Hubert JULIEN-LAFERRIÈRE, Sébastien JUMEL, Mansour KAMARDINE, Jean-Christophe LAGARDE, Michel LARIVE, Jean LASSALLE, Philippe LATOMBE, Jean-Paul LECOQ, Marion LENNE, Marie-Ange MAGNE, Denis MASSÉGLIA, Sereine MAUBORGNE, Sébastien NADOT, Danièle OBONO, Mathilde PANOT, Valérie PETIT, Dominique POTIER, Adrien QUATENNENS, Pierre-Alain RAPHAN, Muriel RESSIGUIER, Fabien ROUSSEL, François RUFFIN, Maina SAGE, Bénédicte TAURINE, Nicolas TURQUOIS, Cécile UNTERMAIER, Martine WONNER,

députés.

EXPOSÉ DES MOTIFS

MESDAMES, MESSIEURS,

« Il faut protéger toutes les libertés, la liberté de la presse mais la liberté des individus aussi. » Ainsi s’exprimait le président Emmanuel Macron, en 2019.

Pourtant, aujourd’hui, dans le cas de Julian Assange, ces deux libertés sont bafouées. Surtout, c’est un allié de la France, de son indépendance, qui n’est pas protégé.

Fondateur du site Wikileaks, ce lanceur d’alerte a en effet révélé l’espionnage de l’Élysée par nos alliés américains, Julian Assange vit depuis plus de dix années un acharnement judiciaire, mais en réalité politique, de la part des États-Unis.

Son crime ? Avoir fait oeuvre de vérité, de journalisme.

Aujourd’hui, les États-Unis maintiennent la pression pour une extradition, en vue de le condamner à 175 années de prison. Et Julian Assange croupit dans les prisons britanniques.

La France doit l’asile à Julian Assange

Depuis des mois, citoyens, avocats, médecins demandent au Président de la République d’accorder l’asile politique à Julian Assange.

En février 2020, Éric Dupont-Moretti lui-même, avant de devenir ministre de la Justice, soulignait à quel point Assange a rendu service à notre nation : « On va tout de même rappeler ce qu’il a permis de révéler. Il a permis de révéler en France que Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient été espionnés par les Américains, ça n’est pas rien. Il a permis de révéler également que Pierre Moscovici et François Baroin, deux ministres français de l’économie, avaient fait l’objet d’une opération d’espionnage économique conduite par les États-Unis. » Et pourtant, malgré ces services, malgré toutes les alarmes sur ses conditions de détention, la France n’a rien fait. Le pays des droits de l’Homme se tait.

Quelques voix s’élèvent dans le monde.

Le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, Nils Melzer, explique quant à lui que « Julian Assange doit à présent être libéré immédiatement, réhabilité et indemnisé pour les abus et l’arbitraire auxquels il a été exposé. » Nous sommes donc face à un détenu sans condamnation. La France ne peut rester muette.

Poursuivre dans l’inaction serait une évidente défaite pour la liberté d’informer. Que ce soit en France, ou dans le reste du monde.

Ainsi, représentants de la Nation, nous réclamons que le droit d’asile soit accordé à Julian Assange.

« Si les guerres peuvent être déclenchées par des mensonges, la paix peut être préservée par la vérité. » Julian Assange.

PROPOSITION DE RÉSOLUTION

Article unique
L’Assemblée nationale,

- Vu l’article 34-1 de la Constitution,
- Vu l’article 136 du Règlement de l’Assemblée nationale,

- Rappelant les propos du président de la République : « Il faut protéger toutes les libertés, la liberté de la presse mais la liberté des individus aussi » ;
- Considérant l’attache de la France à la défense de la liberté de la presse et à la liberté d’informer ;
- Considérant l’innocence de Julian Assange ;
- Considérant le service rendu au monde par l’intermédiaire de Wikileaks et des informations dévoilées sur les agissements illégaux des États-Unis d’Amérique ;
- Considérant le service rendu à la Nation et au peuple français en révélant l’espionnage de l’Élysée par son allié américain ;
- Rappelant les propos tenus par Éric Dupont-Moretti en février 2020 ;
- Considérant l’appel de nombreuses organisations non gouvernementales et institutions pour sa libération ;
- Considérant la demande du rapporteur spécial de l’Organisation des Nations unies sur la torture ;
- Considérant le rôle que doit avoir la France dans la défense de la justice et des libertés ;

Invite le Gouvernement à accorder l’asile politique à Julian Assange.


»» https://francais.rt.com/france/92286-39-deputes-proposition-resolution...
URL de cet article 37516
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Même Thème
In Defense of Julian Assange
"This book shows why the Julian Assange case is one of the most important press freedom cases of this century or any other century."—James C. Goodale, former Vice Chairman and General Counsel of The New York Times. “I think the prosecution of him [Assange] would be a very, very bad precedent for publishers … from everything I know, he’s sort of in a classic publisher’s position and I think the law would have a very hard time drawing a distinction between The New York Times and WikiLeaks.” (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"le monde ne se meurt pas, il est en train d’être assassiné et les assassins ont un nom et une adresse"

Utah Philips

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.