RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Equateur - Spectacle révélateur à la télé colombienne : L’agent CIA Carlos Alberto Montaner en compagnie du putschiste Lucio Gutiérrez

Couple bien étrange que celui qui est apparu sur la chaîne NTN 24, appartenant à la télévision de droite NTN-24 alignée sur la FOX nord-américaine : tout juste quelques heures après la tentative de coup d’État à Quito, l’agent CIA Carlos Alberto Montaner, fugitif de la justice cubaine pour terrorisme, s’est joint à un des leaders du complot raté, l’ex militaire Lucio Gutiérrez, pour attaquer le président Rafael Correa.

Montaner a ouvert le show en dénigrant le président Correa avec des contre-vérités, ce qui est bien à sa manière. « S’ils avaient réussi à le tuer à ce moment-là , (...) cela aurait provoqué un bain de sang dans le pays, pourquoi donc a-t-il fait cela ? Ces choses-là ne se font pas. Ce n’est pas un comportement présidentiel que de s’enlever la cravate et défier les policiers », a-t-il dit.

Qualifiant le président d’« homme colérique » et de personne « qui a du mal à se contrôler », Montaner - connu justement pour de tels traits de caractère - l’a accusé d’être allé rencontrer les policiers pour les provoquer. « Il n’est pas allé chercher un consensus, ni converser, il est allé vaincre », a-t-il lancé.

Arrogant comme toujours, Montaner en est arrivé à ironiser que Correa avait voulu se donner l’image d’un « président bourré de testostérones, capable de contrôler la situation... et cela éveille peut-être de la sympathie dans un milieu très primitif de gens sans éducation ».

Appelant l’ex-président déchu Lucio Gutiérrez, « Monsieur le président », Montaner lui a demandé avec une belle incrédulité : « Réellement vous avez eu l’intention de faire tomber Rafael Correa ? »

Ce à quoi le conspirateur putschiste a répondu d’un ton pompeux : « Salut au monde démocratique... Je démens les affirmations du président Correa selon lesquelles il y a eu une tentative de coup d’État en Équateur. Il n’y a eu qu’une protestation de policiers de bas niveau, une protestation de la troupe ».

Et il a continué avec des allégations au sujet de la « désastreuse gestion économique du président Correa » qui « l’a conduit à réduire le salaire des policiers ».

« Nous avons un président qui ne tolère pas l’opposition », a assuré Gutiérrez à son interlocuteur complaisant avant de se préoccuper pour le sort des conspirateurs : « Que se passera-t-il avec l’opposition ? Qui va parler au nom de l’opposition qui commence déjà à être persécutée… ».

Et Montaner d’ajouter : « Voilà le problème… il n’y a pas de mécanismes internationaux de défense de l’opposition… ».

En marge de ses performances médiatiques, Montaner est connu pour son appui fanatique aux éléments les plus extrémistes de la mafia cubano-américaine.

Il s’est converti l’an dernier, à partir du coup d’État contre le président hondurien Manuel Zelaya, le 28 juin, en apologiste furibond du dictateur Roberto Micheletti, aux côtés de la congressiste nord-américaine Ileana Ros-Lehtinen, et d’un autre cubano-américain terroriste et collaborateur de la CIA, Armando Valladares.

Montaner est apparu plusieurs fois à Tegucigalpa « pour défendre les droits de l’Homme » tout en applaudissant chaque fois que le régime fasciste hondurien lançait sa police contre les manifestations de la Résistance.

Diplomé de l’Inter-American Defense College (IADC) de Washington, Lucio Gutiérrez a participé le 21 janvier 2000 au coup d’État contre le président constitutionnel Jamil Mahuad. En 2002, il s’est fait élire à la présidence. Des manifestations populaires l’ont chassé du pouvoir le 20 avril 2005 au milieu d’une forte répression qui a coûté la vie au photographe chilien Julio Garcà­a, et a causé des blessures à des centaines de personnes.

Nuestra Tele Noticias 24 Horas (NTN24) est une chaine d’informations propriété de la chaîne colombienne RCN Television qui émet depuis ses studios de Bogota, en Colombie.

Jean-Guy ALLARD

URL de cet article 11663
  

Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.