Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Julian Assange - Prisonnier politique depuis 2012

Nous aimerions attirer votre attention sur le sort de Julian Assange.

Depuis 2012, si vous ne savez toujours pas :

  • qu’il n’a jamais été accusé de viol
  • qu’il n’a violé aucune loi (d’une juridiction dont il dépendait)

c’est peut-être le moment de changer de sources d’information.

Par ailleurs, il convient aussi de rappeler que :

  • Wikileaks n’est pas un groupe de pirates informatiques. Wikileaks ne vole pas, ne pénètre pas des systèmes informatiques. Wikileaks est une organe de presse d’un genre nouveau, qui publie des documents confiés par des lanceurs d’alerte.
  • Julian Assange n’est pas un pirate informatique, ni un lanceur d’alerte, mais un journaliste (primé) et le rédacteur-en-chef de Wikileaks.

Suite à la crainte d’être extradé par la Grande-Bretagne vers les Etats-Unis (et non vers la Suède, comme couramment rapporté dans les médias), Julian Assange demande l’asile politique à l’ambassade d’Equateur, à Londres en 2012. La Grande-Bretagne refuse un sauf-conduit et menace de l’arrêter s’il sort. Depuis, il n’a accès ni aux soins, ni au soleil, ni à l’air libre. Sa santé décline.

Entre-temps, le gouvernement d’Equateur a changé et a décidé qu’Assange n’était plus la bienvenue. Sans avoir pris la décision de l’expulser, il a toutefois annoncé un durcissement de ses conditions de séjour. Depuis août 2018, Julian Assange est virtuellement coupé du monde extérieur, sans moyens de communication. Les visites sont limitées à ses avocats et quelques rares journalistes. Dans la minuscule ambassade, ses paroles, ses faits et gestes sont surveillés en permanence, entouré par un personnel qui a été totalement renouvelé et qui lui est hostile. Il lui est interdit de communiquer sur ses conditions de vie.

L’objectif est clairement de le briser physiquement, moralement et psychologiquement et de le faire sortir "de sa propre volonté".

L’indifférence des grands médias et leur diffusion de fausses informations sur cette affaire n’est pas pour nous surprendre. Nous sommes habitués.

Plus troublant est le silence des médias "alternatifs" qui ne seraient pas ce qu’ils sont aujourd’hui sans le travail de Julian Assange et de Wikileaks.

MISE A JOUR :

Après son enlèvement - c’est le terme qui convient - de l’ambassade d’Equateur, Julian Assange a été placé dans la prison de Belmarsh, surnommée la "guantanamo britannique".

Lui écrire :
Mr. Julian Assange
DOB : 3/07/1971
HMP Belmarsh
Western Way
London SE28 0EB

Ressources

Liste de diffusion, administrée par Le Grand Soir

Nouveau : Liste de diffusion "Solidarité & Informations - Julian Assange & Wikileaks"
Description : Liste de solidarité et d’information sur Julian Assange et Wikileaks
Abonnement : https://framalistes.org/sympa/subscribe/wikileaks.julian.assange
Désabonnement : https://framalistes.org/sympa/sigrequest/wikileaks.julian.assange

Twitter

Hashtags
#Unity4J #FreeAssange #DefendAssange

Sites

 

Veillées en ligne #Unity4J

Tous les vendredi soir à 22h (heure de Paris), rencontre internationale (en anglais) avec le réseau de solidarité

http://unity4j.com/stream

Alastair Thomson, Ann Garrison, Bill Binney, Brian Becker, Caitlin Johnstone, Cathy Vogan, Chris Hedges, Craig Murray, Daniel Ellsberg, Daniel McAdams, David Swanson, Don DeBar, Elizabeth Vos, Francis Boyle, Gareth Porter, Garland Nixon, George Galloway, George Szamuely, Graham Elwood, Greg Barns, Ian Shilling, Jimmy Dore, Jo Booth, John Kiriakou, John Pilger, Kevin Zeese, Margaret Kimberley, Mark Crispin Miller, Mark Sleboda, Mehdi Taileb, Mike Gravel, Niko House, Peter Collins, Peter Lavelle, Ray McGovern, Simon Floth, Suzie Dawson, Vivian Kubrick...

Articles

Et aussi tous les articles sur Julian Assange publiés par le Grand Soir (+100 articles)

Vidéos

Actions

Pétitions


Libérez Julian Assange de sa prison médiatique

Adolfo Pérez Esquivel, Jean-Luc Mélenchon, Frei Betto, John Pilger, Piedad Cordoba, José Fort, Annie Lacroix-Riz, François Ruffin, Noam Chomsky...

Libérez Julian Assange de sa prison médiatique
Free Julian Assange from his media prison
Liberen a Julian Assange de su cárcel mediática


Via Wikileaks, Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité. Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté. suite : https://internal.diem25.org/fr/petitions/1


 

Nous écrire pour nous signaler une activité, une information, un site...
JPEG - 86 ko
Un des journalistes les plus primés au monde...

URL de cet article 9
 
Même Thème
La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Aucune femme en burka (ou en hijab ou en burkini) ne m’a jamais fait le moindre mal. Mais j’ai été viré (sans explications) par un homme en costume. Un homme en costume m’a vendu abusivement des investissements et une assurance retraite, me faisant perdre des milliers d’euros. Un homme en costume nous a précipités dans une guerre désastreuse et illégale. Des hommes en costume dirigent les banques et ont fait sombrer l’économie mondiale. D’autres hommes en costume en ont profité pour augmenter la misère de millions de personnes par des politiques d’austérité. Si on commence à dire aux gens la façon dont ils doivent s’habiller, alors peut être qu’on devrait commencer par interdire les costumes."

Henry Stewart, Londres


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.