RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Julian Assange

Pas en mon nom : Des universitaires s’en prennent publiquement au Rapporteur de l’ONU sur la torture (Contraspin)

Suzie DAWSON
Je suis la survivante d'un viol, d'un viol collectif et des abus des procédures policières auxquelles que j'ai été confrontées lorsque je l'ai signalé, et j'en ai plus qu'assez de voir la violence sexuelle servir de couverture à des attaques politiques contre Julian Assange, ses collègues et ses supporters. Je ne suis pas seule. De nombreuses autres survivantes m'ont tendu la main ce soir pour exprimer le même sentiment et nous méritons d'être entendues. Aujourd'hui, des membres de ce qui est censé être un groupe de défense des droits des femmes ont publié une lettre ouverte adressée à la haute direction de l'ONU, du Secrétaire général jusqu'en bas, pour se plaindre d'un article écrit par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Nils Melzer [version française], et tenter de mettre en doute son aptitude à remplir son rôle. Melzer a récemment transformé le débat autour de la situation de Julian Assange, nominé au prix Nobel de la paix en 2019, en constatant officiellement qu'Assange est (...) Lire la suite »
10 

Alors que vous célébrez votre liberté, souvenez-vous de Julian Assange (Newsweek)

Nils MELZER
Aujourd'hui, les États-Unis célèbrent le "Jour de l'Indépendance", [le 4 juillet est la fête nationale US – NdT] un tournant historique dans le devenir d'une grande nation. En ce jour, le monde célèbre les grandes vérités inscrites dans la Déclaration de 1776, qui incarnent le concept même de démocratie moderne : "tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur. Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu'une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir et d'établir un nouveau gouvernement, en le fondant sur les principes et en l'organisant en la forme qui lui paraîtront les plus propres à lui donner la sûreté et le bonheur". En bref, le Jour de l'Indépendance célèbre le droit et le devoir d'exprimer librement et (...) Lire la suite »

Le pouvoir contre la presse : Les cas d’extradition de Pinochet & Assange (Consortium News)

Elizabeth LEA VOS
Dans huit mois, l'une des audiences d'extradition les plus importantes de l'histoire récente aura lieu en Grande-Bretagne, lorsqu'un tribunal britannique et le ministre de l'Intérieur détermineront si l'éditeur de WikiLeaks, Julian Assange, sera extradé vers les États-Unis pour répondre d'accusations d'espionnage pour le crime de journalisme. Il y a 21 ans, dans une autre affaire d'extradition historique, la Grande-Bretagne a dû juger le cas de l'ancien dictateur chilien Augusto Pinochet réclamé par l'Espagne pour des assassinats en masse. En octobre 1998, Pinochet, dont le régime devint synonyme d'assassinats politiques, de "disparitions" et de torture, fut arrêté à Londres où il s'était rendu pour des soins médicaux. Un juge de Madrid, Baltasar Garzón, demanda son extradition à la suite de la mort de citoyens espagnols au Chili. Citant l'incapacité de Pinochet à endurer un procès, le Royaume-Uni a finalement refusé, en 2000, son extradition vers l'Espagne où il aurait fait l'objet de poursuites (...) Lire la suite »
A l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin 2019

Démasquer la torture de Julian Assange (Medium)

Nils MELZER
Je sais, vous pensez peut-être que je me fais des illusions. Comment la vie dans une ambassade avec un chat et une planche à roulette peut-elle être assimilée à de la torture ? C'est exactement ce que j'ai pensé, moi aussi, quand Assange a fait appel la première fois à mon bureau pour demander protéger. Comme la plupart des gens, j'avais été inconsciemment empoisonné par la campagne de diffamation incessante qui avait été diffusée au fil des ans. Il a donc fallu un deuxième appel pour attirer à contrecœur mon attention. Mais une fois que j'ai examiné les faits de cette affaire, ce que j'ai trouvé m'a rempli de répulsion et d'incrédulité. Assange est sûrement un violeur !, pensais-je. Mais ce que j'ai découvert, c'est qu'il n'a jamais été accusé d'une infraction sexuelle. Certes, peu après que les Etats-Unis eurent encouragé leurs alliés à trouver des raisons de poursuivre Assange, deux femmes ont fait la une des journaux en Suède. L'une d'entre elles a affirmé qu'il avait déchiré un préservatif et l'autre (...) Lire la suite »

Si Julian Assange avait été vénézuélien...

RÉPUBLIQUE SOCIALE

Le 11 avril dernier Julian Assange, fondateur du site Wikileaks, était arrêté par la police du Royaume-Uni alors qu’il était réfugié dans l’ambassade de l’Equateur à Londres depuis août 2012. Plus récemment le gouvernement anglais a ratifié l’ordonnance autorisant l’extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis. L’audience qui sera consacrée à l’examen de celle-ci a été fixée au 24 février prochain.

Julian Assange a vécu dans l’ambassade équatorienne à Londres pendant près de sept ans, après que le gouvernement progressiste de Rafael Correa lui a accordé l’asile politique en 2012, et qu’il a obtenu la nationalité équatorienne en 2018 sous le gouvernement de Lénin Moreno. Pourtant c’est ce dernier qui l’a trahi, après avoir renié ses promesses de campagne en faisant volte-face et en tournant le dos aux années Correa, y compris au niveau international puisque le président équatorien a remis au goût du jour l’alliance avec les Etats-Unis. Sitôt arrêté par la police, Assange a été placé dans une prison de haute-sécurité, tel un vulgaire terroriste. Par cet acte, l’exécutif britannique se couvre de honte. Une honte que partagent des pays comme la France qui, en dépit des discours moralisateurs, se refusent à accueillir sur leur territoire et à accorder l’asile politique à celui à qui nous devons tant. D’autant plus que, jusqu’à preuve du contraire, Julian Assange est innocent. Ni lui, ni Wikileaks n’ont volé de (...) Lire la suite »

Quelques questions (relativement simples) à la presse au sujet de Julian Assange

Viktor DEDAJ
Lors d'une manif récente, on se baladait dans le cortège avec notre banderole "Libérez Assange". Deux petits cons, genre antifas, tentèrent de nous l'arracher puis s'enfuirent en criant "vous défendez un violeur !". Hum... Ca doit pas être facile de faire la révolution avec la tête remplie de merde mainstream. Question 1 : Considérant que vous avez largement et longuement écrit que Julian Assange était accusé – et donc recherché - pour viol par la Suède,Considérant que j'ai lu les dépositions et les rapports de police de l'époque, qui ont fuité et sont disponibles sur Internet, et que le mot « viol » n'y figure pas,Considérant que le terme « viol » fut d'abord lancé par un tabloïd suédois,Considérant que l'affaire fut close en quelques jours par la procureure générale de Stockholm,Considérant que Julian Assange a quitté la Suède avec l'autorisation de la justice suédoise, Pouvez-vous, ou un de vos spécialistes en « fake news », offrir à vos lecteurs l'acte d'accusation contre Julian Assange, ou un mandat (...) Lire la suite »

Rencontre avec C. O’Reilly, Pacifiste aux cotés d’Assange.

Basicblog

Ciaron O’Reilly campe en face de la prison Belmarsh. Moins présentable sans doute que le pimpant Julian Ball, détracteur d’Assange, le « catholique-anarchiste-pacifiste » australien n’a pas vraiment intéressé les médias. Normal. . . . . . . . . . Non ?

Aux dires des britanniques, la défense citoyenne de Julian Assange est dans une phase « embryonnaire », quoiqu’en ce 2 mai ensoleillé-pluvieux, journée top-départ de la procédure d’extradition d’Assange aux États-Unis, le nombre d’indignés assemblés devant la cour de Westminster soit en nette hausse. En attendant, la justice anglaise gardera au chaud Assange pendant 350 jours. En coupant la poire en deux, cela donne (au pif) quatre à six mois aux démocractivistes pour faire monter en puissance la défense d’Assange. Gare à la creuse période estivale… Pour creuser la face juridique, lire absolument cette traduction de La procédure judiciaire contre Assange est bancale : « ... grâce au traité d'extradition avec le Royaume-Uni, nous savons que les États-Unis disposent de 65 jours pour déposer leurs accusations définitives à compter du moment où ils ont présenté leur demande d'extradition », autrement dit la première bataille se joue à la mi-juin. Fraichement arrivé et préalablement dépouillé de mon matériel de (...) Lire la suite »

Libérer Julian Assange : Deuxième partie (ContraSpin)

Suzie DAWSON
Le mythe qui est devenu l'affaire Russiagate a mis sept ans à voir le jour. Dans cet article, nous examinons jusqu'où remonte la véritable conspiration. Plus le mensonge est gros... Le public a été amené à croire que l'élection de 2016 et le rapport Mueller qui en a résulté sont la preuve définitive que WikiLeaks était en quelque sorte de mèche avec la Russie, renforçant la prémisse qu'ils étaient dans une alliance politique avec Donald Trump et sa campagne électorale présidentielle. D'éminents sceptiques du Russiagate soulignent depuis longtemps la multitude de trous béants inhérents à cette théorie, dont le groupe de défense des droits Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS) qui a produit un travail crédible en analysant les publications WikiLeaks de 2016, qui démolit de manière retentissante les allégations officielles. Au cours de mes recherches pour cet article, je suis tombée sur une découverte majeure : l'idée fausse que WikiLeaks serait une façade des services de renseignement russes (...) Lire la suite »

Sur le mantra fourre-tout américain qu’est la « liberté d’expression » : demandez à Julian Assange (Council On Hemispheric Affairs)

Arnold AUGUST

La « liberté d’expression » et les pièges du marché tels qu’il se jouent à Cuba ces jours, nous fournissent quelques précieuses leçons. Le Décret 349 de Cuba sur la culture est officiellement entré en vigueur le 7 décembre 2018. Sa mise en œuvre se fait toutefois graduellement tandis que le ministère de la Culture consulte les artistes de tout le pays sur la façon dont la loi sera appliquée au moyen de règles complémentaires. Cette consultation est toujours en cours au moment de la rédaction de cet article.

Il remplace un précédent décret sur la culture qui ne pouvait pas prendre en compte de nouvelles formes d’influence étrangère. Il porte sur la diffusion de la banalité, de la vulgarité, de la violence, de la grossièreté, des discriminations envers les femmes, du sexisme et du racisme. (Venant du Canada et en particulier du Québec, où nous avons une forte tradition culturelle populaire, cependant de plus en plus submergée à Montréal par les stars américaines et leur banalité, ma première réaction instinctive a été : « Nous avons besoin de ce type de loi au Canada ! ») Le ministère cubain de la Culture affirme que cette tendance est en train d’éroder la politique culturelle de la Révolution. On peut observer ces phénomènes dans les espaces étatiques, privés et publics, dont certains n’ont même pas d’autorisation légale. Avec l’expansion des affaires privées, certains intérêts tirent profit de la nouvelle situation pour promouvoir un groupe d’artistes qui défient les normes de la culture cubains ainsi que les lois du (...) Lire la suite »

Interview de Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture (RT)

Nils MELZER
Transcription et traduction de l’Interview de Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture par Chris Hedges (Emission Contact sur RT) 8 juin 2019 Chris Hedges : Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a été traîné par la police britannique hors de l’ambassade de l’Equateur à Londres il y a 2 mois, après sept années a l’ambassade. Il a été condamné à 50 semaines de prison pour violation des conditions de sa liberté conditionnelle et incarcéré dans la prison de haute sécurité de Belmarsh. La semaine dernière il a été transféré dans le quartier médical de la prison. Il n’a pas pu participer à sa première audience au tribunal par vidéoconférence. Son état psychologique, et physique qui inclut une grande perte de poids et la difficulté à soutenir une conversation a été établi lorsque le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la torture, Nils Melzer a publié un rapport affirmant qu’Assange avait été victime de torture psychologique prolongée. Il a caractérisé comme persécution les procédures (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 180