RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Julian Assange

Julian Assange & l’affaire Suédoise : Dépositions et témoignages à la police (Nordic News Network)

Introduction à la version française : Pour la première fois en français, voici la traduction de l'intégralité des dépositions & témoignages recueillis en 2010, relatifs à « l'Affaire Assange en Suéde » - point de départ de la longue campagne contre Assange et Wikileaks. Il convient de rappeler que : Une des deux femmes (Sofia) a refusé de signer sa déposition et semble avoir disparu de la circulation. Les deux femmes ont échangé des SMS (lus par les avocats de la défense, mais la police suédoise a refusé de les transmettre) se félicitant mutuellement de leur conquête. L'affaire a fuité immédiatement dans la presse suédoise et un tabloïd a employé le terme de « viol ». Le test de dépistage mentionné dans les dépositions a bien été effectué et l'affaire fut rapidement classée par la procureure générale de Stockholm et Assange autorisé à quitter le pays. Ce n'est que plus tard que la procureure Marianne Ny, sans nouvel élément au dossier, décide de mener une « enquête préliminaire » pour voir s'il y aurait lieu (...) Lire la suite »

Julian Assange : Deuxième lettre ouverte au gouvernement du Royaume-Uni

Doctors For Assange
4 décembre 2019 Au Lord Chancelier et Secrétaire d'Etat à la Justice CC : Ministre de l'Intérieur RE : URGENCE MEDICALE - MR JULIAN ASSANGE Nous, les médecins soussignés,avons écrit au Ministre de l'Intérieur britannique le vendredi 22 novembre 2019 pour lui exprimer nos préoccupations sérieuses et unanimes concernant les rapports crédibles sur la détérioration rapide de la santé de M. Julian Assange et la possibilité de sa mort dans une prison britannique. Notre lettre ouverte a reçu une couverture médiatique mondiale et d'innombrables lettres de soutien de médecins et d'autres personnes dans le monde entier. Entre autres sources crédibles, notre lettre citant le professeur Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, qui a visité M. Assange le 9 mai 2019 à la prison de Belmarsh avec deux experts médicaux spécialisés dans les enquêtes et la documentation de la torture. Le professeur Melzer a rapporté le 31 mai 2019 que M. Assange présentait tous les symptômes typiques des (...) Lire la suite »

Des centaines de personnes se réunissent à Londres pour exiger la liberté de Julian Assange

WSWS

Des centaines de personnes ont rempli l'église St Pancras New Church à Euston jeudi soir pour une réunion réclamant la liberté du fondateur de WikiLeaks et journaliste emprisonné Julian Assange.

La plus grande réunion tenue à ce jour à Londres reflète l'opposition croissante au projet du gouvernement des EU d'extrader et d'emprisonner Assange pour avoir dénoncé des crimes de guerre, la surveillance illégale de masse et la corruption d'Etat. Intitulé "Free the Truth", les orateurs qui ont pris la parole comprenaient le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Nils Melzer, l'ancien ambassadeur du Royaume-Uni, Craig Murray, et le journaliste d'investigation chevronné John Pilger. Une exposition d'art l'accompagnait avec des peintures, des dessins et des sculptures, tandis que la rencontre s'ouvrait par un récital de piano de "And the Band Played Waltzing Matilda", l'un des préférés d'Assange. La réunion a été organisée par les universitaires Deepa Driver et Iain Munro, avec le soutien du Comité de défense Julian Assange. L'artiste de rap Lowkey a commencé par citer les paroles du leader chartiste emprisonné Ernest Jones : "Parce que j'ai essayé d'étendre tes libertés, les miennes (...) Lire la suite »

Le sort du journalisme et Julian Assange (Defend Wikileaks)

Kristinn Hrafnsson
C'est un grand plaisir pour moi d'être avec vous au National Press Club d'Australie sur une terre Ngunnawal. Je rends hommage aux aînés Ngunnawal passés, présents et futurs. J'ai parcouru un long chemin, loin de l'obscurité hivernale de l'Islande, pour être ici, dans la patrie de Julian Assange, à l'occasion de l'anniversaire de l'Eureka Stockade [Ndt : rébellion en 1854 des mineurs d'or qui se sont révoltés contre l'autorité coloniale du Royaume-Uni]. Aujourd'hui, Julian est à peu près aussi loin du soleil et de la beauté de cet endroit qu'il est possible de l'être. J'aurais aimé ne pas avoir à vous dire ce qu'est la prison de Belmarsh. C'est un enfer de privations sensorielles. Ce n'est pas un endroit pour un journaliste ou un éditeur, et ce n'est pas un endroit pour un Australien qui vient de cet endroit lumineux et chaleureux. Après seulement quelques heures de visite à Julian dans cet endroit, je me retrouve très en colère et presque sans espoir. Julian est là depuis 6 mois maintenant, la (...) Lire la suite »

Visiter le prisonnier politique de la Grande Bretagne (Consortium News)

John PILGER
Je suis parti à l'aube. La prison de Sa Majesté, Belmarsh, se trouve dans l'arrière-pays plat du sud-est de Londres, un ruban de murs et de fils de fer sans horizon. Au centre d'accueil, j'ai remis mon passeport, mon portefeuille, mes cartes de crédit, mes cartes médicales, mon argent, mon téléphone, mes clés, mon peigne, mon stylo, mon papier. J'ai besoin de deux paires de lunettes. J'ai dû choisir quelle paire laisser à l'accueil. J'ai laissé mes lunettes de lecture. A partir de maintenant, je ne pouvais plus lire, tout comme Julian ne pouvait plus lire pendant les premières semaines de son incarcération. Ses lunettes lui avaient été envoyées, mais il lui a fallu des mois pour les recevoir, chose inexplicable. Il y a de grands écrans de télévision dans le centre d'accueil. Il semble que la télé soit toujours allumée avec le son à fond. Des jeux, des publicités pour des voitures et des pizzas et des services funéraires, même des discussions TED, ils semblent parfaits dans le cadre d'une prison : comme (...) Lire la suite »

Préoccupations des médecins au sujet de la situation critique de M. Julian Assange - Lettre ouverte au ministre britannique de l’Intérieur (Consortium News)

Doctors For Assange
Nous écrivons cette lettre ouverte, en tant que médecins, pour exprimer nos graves préoccupations concernant la santé physique et mentale de Julian Assange. Nos préoccupations professionnelles font suite à la publication récente des témoignages poignants de Craig Murray et John Pilger lors de l'audience sur la gestion de l'affaire le lundi 21 octobre 2019 au tribunal de première instance de Westminster. L'audition concernait l'audition à venir, en février 2020, de la demande d'extradition de M. Assange vers les États-Unis présentée par le gouvernement américain au sujet de son travail en tant qu'éditeur d'informations, y compris des informations sur des crimes présumés du gouvernement américain. Nos préoccupations ont encore été renforcées par la publication, le 1er novembre 2019, d'un nouveau rapport du Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, Nils Melzer, dans lequel il déclare : « A moins que le Royaume-Uni ne change (...) Lire la suite »

Les mensonges sur Assange doivent cesser

John PILGER
Les journaux et autres médias aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie se sont récemment déclarés passionnés par la liberté d'expression, en particulier leur droit de publier librement. Ils s'inquiètent de l'effet "Assange". Comme si le combat des diseurs de vérité comme Julian Assange et Chelsea Manning constituait désormais un avertissement pour eux : que les voyous qui ont traîné Assange hors de l'ambassade équatorienne en avril puissent un jour venir les chercher aussi. Un refrain répandu a été repris par The Guardian la semaine dernière. Selon le quotidien, l'extradition d'Assange "n'a rien à voir avec les qualités ou défauts de la personne. Il ne s'agit pas de son caractère, ni de son jugement. C'est une question de liberté de la presse et de droit du public de savoir." Ce que le Guardian essaie de faire, c'est de séparer Assange de ses réalisations marquantes, qui ont à la fois profité au Guardian et exposé sa propre vulnérabilité, ainsi que sa propension à se coucher devant le pouvoir (...) Lire la suite »

Le monde de la culture répond à l’appel pour Julian Assange - Pétition

Texte collectif
JULIAN ASSANGE MEURT EN PRISON Le 21 octobre 2019, quelques réalisateurs, artistes, journalistes et musiciens, ont effectué un voyage à Londres en bus avec d'autres citoyens français pour soutenir Julian Assange qui comparaissait devant la Westminster Court. A l’issue de l’audience nous avons été écœurés par le constat qu’ont fait ses avocats concernant son état de santé et ses conditions de détention. Le rapporteur spécial de l’ONU, Nils Melzer, parle même de torture “qui pourrait lui coûter bientôt la vie”. Mais qui en parle ? Lundi 18 Novembre 2019, à Londres Julian Assange est apparu si affaibli qu’il était incapable de prononcer un seul mot devant le juge anglais, incapable de rester assis sur sa chaise. Julian Assange a le droit inaliénable d’être défendu avec justice, dignité et équité. Nous avons le devoir, en tant que citoyens, de faire respecter ce droit. En tant que personnalités de la culture, dont le métier, repose sur la liberté d’expression, nous considérons essentiel de prendre position (...) Lire la suite »

La juge de Julian Assange et les liens de son mari avec l’armée britannique révélés par WikiLeaks (Daily Maverick)

Mark Curtis & Matt Kennard

Le mari de Lady Emma Arbuthnot, la magistrate en chef de Westminster qui supervise l’extradition du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, vers les États-Unis, a des liens financiers avec l’establishment militaire britannique, y compris des institutions et des individus exposés par WikiLeaks.(…)

Traduction : https://www.facebook.com/notes/toute-la-avec-assange-french-action-4-a... LIEN ORIGINAL : https://www.dailymaverick.co.za/article/2019-11-14-julian-assanges-jud... Lord Arbuthnot of Edrom, ancien ministre de la défense, est président rémunéré du conseil consultatif de la société militaire Thales Group, et a été jusqu'au début de cette année, conseiller de la société d'armement Babcock International.Les deux sociétés ont d'importants contrats avec le ministère britannique de la Défense (MOD). Les révélations mettent en lumière les préoccupations relatives aux conflits d'intérêts. Lady Arbuthnot a commencé à présider le procès d'Assange en 2017 et a décidé en juin de cette année qu'une audience complète commencerait en février prochain pour examiner la demande d'extradition du Royaume-Uni présentée par l'administration Trump. Les juges britanniques sont tenus de déclarer tout conflit d'intérêts potentiel aux tribunaux, mais nous croyons comprendre que Lady Arbuthnot ne l'a pas fait. Lady Arbuthnot (...) Lire la suite »

Le lynchage du geek charismatique

Diana JOHNSTONE
Il était une fois en Australie un petit garçon très intelligent qui a grandi comme un étranger au sein d'une société conventionnelle. [...] Adolescent, il a trouvé son propre monde dans le cyberespace qui lui a offert un terrain à sa curiosité insatiable. Au fur et à mesure qu'il découvrait ce grand monde et ses secrets, il développait sa propre éthique rigoureuse : sa vocation sera de rechercher des faits vrais et de les partager avec le reste du monde. Vivant en dehors des codes sociaux habituels, son sens moral était désinhibé par les subtilités habituelles. La vérité était la vérité, mentir était mal, les mensonges des puissants devaient être révélés. [Note du traducteur : un passage au début de cet article a provoqué quelques remous dans les milieux de solidarité avec Assange, notamment chez la mère de Julian. L'original en anglais a été dé-publié. Connaissant l'auteure et sachant qu'il n'y avait aucune malice, et après avoir retiré l'article, nous le republions en supprimant le passage incriminé qui ne (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 210