RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Julian Assange

Julian Assange se meurt dans l’obscurité pendant que le Washington Post se tresse des lauriers (Eurasia Future)

Adam Garrie
Lors du Super Bowl de dimanche [événement sportif le plus important des Etats-Unis - NdT], les téléspectateurs étasuniens et de nombreux téléspectateurs internationaux ont assisté au lancement d'une publicité pour le Washington Post. La publicité narrée par Tom Hanks parlait des valeurs idéales du journalisme honnête, avant de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie ces dernières années, dont le Saoudien Jamal Khashoggi, qui avait travaillé pour le Washington Post avant son assassinat au Consulat saoudien à Istanbul. Mais lorsqu'il s'agit de journalistes confinés dans les consulats ou ambassades de pays étrangers, il y a un journaliste, éditeur et militant pour la paix incroyablement courageux qui continue de pourrir dans les minuscules chambres de l'ambassade de l'Équateur à Londres. Julian Assange a fondé Wikileaks fin 2006 pour dénoncer les crimes de guerre et autres méfaits des pouvoirs en place. L'une de ses percées les plus importantes a été la publication des fuites de Chelsea (...) Lire la suite »

Julian Assange : Pourquoi j’ai fondé WikiLeaks

Julian ASSANGE

Julian Assange explique la pensée radicale qui l’a conduit à créer WikiLeaks dans When Google Met WikiLeaks, publié par OR Books.

[décembre 2014] J'avais remarqué qu'il y avait trop d'injustice dans le monde. Et je voulais y remédier. On pourrait me demander : "Quels sont vos axiomes philosophiques pour penser ainsi ?" A quoi je réponds : "Je n'ai pas besoin d'y penser. C'est juste mon tempérament. Et c'est un axiome parce que c'est ainsi." Cela évite d'entrer dans des discussions philosophiques inutiles sur les raisons pour lesquelles je veux faire quelque chose. Je le fais, c'est tout. En examinant comment les injustices sont provoquées, ce qui tend à les favoriser, et ce qui favorise la justice, j'ai remarqué que les êtres humains sont fondamentalement égaux à eux-mêmes. C'est-à-dire que leurs inclinations et leur tempérament biologique n'ont pas beaucoup évolué depuis des millénaires. La seul marge de manœuvre est la suivante : qu'est-ce qu'ils possèdent et qu'est-ce qu'ils savent ? Ce qu'ils possèdent – c'est-à-dire les ressources dont ils disposent, la quantité d'énergie qu'ils peuvent exploiter, leurs (...) Lire la suite »

La Ville de Genève veut que la Suisse propose l’asile à Julian Assange

Pauline Rappaz

Le Parlement de la Ville de Genève veut soutenir Julian Assange. Il a adopté mercredi soir une résolution qui demande à Berne de proposer l’asile au fondateur de WikiLeaks, réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 2012.

Scène un peu surréaliste mercredi soir au Conseil municipal de la Ville de Genève. Avant de parler du probable déménagement d'un office de poste dans un quartier genevois, une heure de débat a été consacrée à cette résolution concernant Julian Assange. Le texte de l'UDC Eric Bertinat – qui est aussi le président du Conseil municipal – a finalement été adopté, soutenu par la gauche. Le PLR a voté contre et le PDC s'est abstenu. La socialiste Albane Schlechten salue l'engagement de l'UDC : "un parti qui, en général, ne soutient pas les actions qui vont en dehors du cadre légal. Une UDC proche finalement de la désobéissance civile" sur ce thème des lanceurs d'alerte. Un thème déjà familier de l'UDC A l'échelon cantonal genevois, le député UDC Thomas Bläsi a déposé un projet de loi pour mieux protéger les lanceurs d'alerte au sein de l'administration. Ce projet est pour l'instant gelé en commission. Au niveau fédéral, le conseiller national UDC valaisan Jean-Luc Addor a interpellé le Conseil fédéral pour qu'il (...) Lire la suite »

L’accès aux soins médicaux, un droit humain, doit également être garanti à Julian Assange (BJM)

Sean Love

Sean Love, un médecin qui a rencontré Julian Assange à plusieurs reprises, demande qu’on lui donne accès aux soins de santé.

[juin 2018] Cette semaine marque le sixième anniversaire de l'entrée de Julian Assange à l'ambassade de l'Equateur à Londres et près de trois ans depuis que l'ONU a déclaré que sa situation constituait une "privation arbitraire de liberté" [1] Au cours de cette période, la santé d'Assange s'est nettement dégradée, comme nos collègues et moi-même l'avons rapporté en janvier dernier après l'avoir examiné [2]. En mars, les conditions de son incarcération sont devenues plus sévères, augmentant les risques de ce qui était déjà une situation sanitaire dangereuse. L'Equateur, qui en 2012 a accordé l'asile politique à Assange, a restreint ses visites et ses communications et a annoncé une politique indéfinie pour l'empêcher de "parler de politique" [3] En réponse, le conseiller général de Human Rights Watch, Dinah PoKempner, a déclaré : "son refuge à l'ambassade ressemble de plus en plus à un isolement" [4]. Dans ces circonstances, il semblerait que les efforts de diplomatie internationale pour préserver sa santé et (...) Lire la suite »

Courriels Stratfor : Les États-Unis ont émis un acte d’accusation scellé contre Julian Assange

WIKILEAKS

Dans le cadre de la campagne de LGS pour Julian Assange, voici un document publié par Wikileaks en 2012 qui nous avait échappé et qui nous paraît suffisamment révélateur pour être publié aujourd’hui - mieux vaut tard que jamais.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - STRATFOR EMAILS : LES ETATS-UNIS ONT ÉMIS UN ACTE D'ACCUSATION SCELLÉ CONTRE JULIAN ASSANGE. Mardi 28 février 2012 18:30 GMT Les courriels confidentiels obtenus de la société de renseignement privée américaine Stratfor montrent que le gouvernement des États-Unis a produit un acte d'accusation secret contre le fondateur de WikiLeaks Julian Assange depuis plus de 12 mois. Fred Burton, vice-président de Stratfor chargé de l'antiterrorisme et de la sécurité d'entreprise, est un ancien sous-chef de la division antiterroriste du Département d'État (DoS) du Service de sécurité diplomatique (DSS). Début 2011, Burton a révélé dans une correspondance interne de Stratfor qu'un grand jury secret avait déjà émis un acte d'accusation scellé pour Assange : "Pas pour publication, on a un acte d'accusation scellé sur Assange. Ne pas divulguer SVP." (375123) Selon Burton : "Assange fera une jolie mariée en prison. Au diable le terroriste. Il bouffera de la nourriture pour chat pour le reste de sa (...) Lire la suite »

N’extradez pas Julian Assange !

Carpe DiEM25
L’Espagne a pu récupérer 300 millions d’euros grâce à l’action courageuse d’un seul homme, un Suisse qui a mis sa vie en danger pour réparer une énorme injustice. Son nom est Hervé Falciani. Les lanceurs d'alerte comme lui et Julian Assange ne se contentent pas de faire ce qui est juste, ils rendent également à la société ce qui lui appartient. Et pour cela ils paient un prix énorme sur le plan personnel. Quand Julian a décidé de révéler les énormes secrets des crimes de guerre internationaux, d'espionnage et de sales transactions financières, il a dû lutter contre son propre instinct qui lui disait de continuer à dissimuler ces secrets pour ne pas se mettre en danger. Il savait qu'il risquait de passer sa vie entière en prison, d'être victime de mensonges fabriqués autour de sa personne, et de voir sa vie détruite. Tout cela est devenu réalité, et sa situation pourrait bien maintenant devenir encore bien pire... Une fuite montre que les États-Unis s'apprêtent à donner à Julian le coup de grâce. Ce sur quoi (...) Lire la suite »

Veillées #Unity4J : Chaque vendredi soir, un rendez-vous à ne pas manquer.

Viktor DEDAJ
Quelque part, dans un recoin de l'Internet, le groupe d'appui à Julian Assange (#Unity4J) organise ce qu'ils appellent une Veillée. Il s'agit d'une transmission en direct (et en anglais) de différentes personnalités qui commentent l'actualité autour de Julian Assange mais aussi l'actualité en général. C'est probablement le plus important rassemblement régulier des acteurs de « l'information alternative ». Et certainement le plus méconnu. Véritable « dream team » de l'information alternative, ces rencontres sont un petit trésor d'informations. Aux commandes, on trouve Joe Lauria, rédacteur-en-chef du site Consortium News (fondé par le feu Robert Parry). La liste des invités (réguliers ou occasionnels) ferait tourner la tête à toute personne intéressée par la vraie information - journalistes (souvent primés), lanceurs d'alerte, avocats, juristes, élus, représentants d'associations ou mouvements populaires, artistes, etc. Des exemples ? Alastair Thomson, Ann Garrison, Bill Binney, Brian Becker, Caitlin (...) Lire la suite »

Les avocats d’Assange tentent d’obliger l’administration Trump à révéler les charges secrètes portées contre leur client.

Equipe de Défense d'Assange
Les avocats de Julian Assange ont déposé une requête urgente auprès de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH), basée à Washington D.C., pour demander à l'administration Trump de lever les scellés sur les charges qu'elle a secrètement déposées contre M. Assange. Ils demandent également à la Commission d'obliger l'Équateur à cesser ses activités d'espionnage contre M. Assange, à mettre fin à l'isolement qui lui a été imposé et à le protéger de l'extradition américaine. La demande urgente se présente sous la forme d'une demande détaillée de 1 172 pages de "mesures conservatoires" adressée à l'organisme international qui contrôle le respect par les États-Unis et l'Équateur de leurs obligations juridiques contraignantes. Les appels à extrader M. Assange vers les États-Unis, en raison de son travail d'éditeur et de rédacteur en chef, sont la raison pour laquelle M. Assange a obtenu l'asile politique à l'ambassade de l'Équateur à Londres en août 2012. Baltasar Garzón, le coordinateur international de (...) Lire la suite »
Voulez-vous connaître un secret ?

"Michel Midi" Special Julian Assange - avec Viktor Dedaj

Si vous pensez que Julian Assange est accusé de viol, que l’affaire Wikileaks ne vous concerne pas, qu’on ne peut rien faire de toute façon ou si vous êtes journaliste tout simplement, vous devez absolument voir cette vidéo.

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter de notre site Lire la suite »

Le Royaume-Uni doit rejeter l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis (Human Rights Watch)

Dinah PoKempner
Il y a six ans, Julian Assange, fondateur de Wikileaks, s'est réfugié à l'ambassade de l'Equateur à Londres pour demander l'asile contre une éventuelle extradition vers les Etats-Unis et d'être inculpé en vertu du US Espionage Act. A l'époque, Assange, un ressortissant australien, était recherché par la Suède pour des interrogatoires concernant des allégations d'infractions sexuelles. Assange avait également violé les conditions de sa libération sous caution au Royaume-Uni. Depuis lors, il est devenu encore plus controversé, ayant publié les courriels de la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton et les courriels internes de responsables du Parti démocratique. Alors que certains admirent et d'autres méprisent Assange, personne ne devrait être poursuivi en vertu de l'ancienne Loi sur l'espionnage pour avoir publié des documents gouvernementaux ayant fait l'objet de fuites. Cette loi de 1917 a été conçue pour punir les personnes qui ont divulgué des secrets à un gouvernement étranger, et non aux (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 120