Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Sur les publications de Wikileaks durant la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis

À la veille des élections [présidentielles de 2016 aux Etats-Unis], il est important de rappeler pourquoi nous avons publié ces documents.

Le droit de recevoir et de transmettre des informations vraies est le principe directeur de WikiLeaks - une organisation qui a un personnel et une mission qui va bien au-delà de ma propre personne.

Notre organisation défend le droit du public d’être informé.

C’est pourquoi, quel que soit le résultat de l’élection présidentielle américaine de 2016, le véritable vainqueur est l’opinion publique américaine, qui est mieux informée grâce à notre travail.

Nous publions ce qui nous est donné, s’il est d’importance politique, diplomatique, historique ou éthique et n’a pas été publié ailleurs.

Quand nous avons du matériel qui répond à ces critères, nous publions... Personne ne conteste l’importance publique de ces publications.

Il serait déraisonnable pour WikiLeaks de cacher de telles archives au public pendant une élection.

En même temps, nous ne pouvons pas publier ce que nous n’avons pas. A ce jour, nous n’avons reçu aucune information sur la campagne de Donald Trump ou de Jill Stein...

Nous publions aussi vite que nos ressources le permettent et selon ce que le public peut absorber. C’est notre engagement envers nous-mêmes, envers nos sources et envers le public.

Ceci n’est pas dû à un désir personnel d’influencer le résultat de l’élection. Les candidats démocrates et républicains ont tous deux exprimé leur hostilité envers les lanceurs d’alerte.

J’ai pris la parole lors du lancement de la campagne pour Jill Stein, la candidate du Parti Vert, parce que son programme électoral aborde la nécessité de les protéger. C’est une question qui me tient à cœur.

Notre métier, c’est de publier. Retarder la publication de ces informations jusqu’après l’élection aurait été de favoriser l’un des candidats plutôt que le droit du public à l’information.

Wikileaks s’engage à publier des documents qui informent le public, même si beaucoup, surtout ceux au pouvoir, préfèrent ne pas les voir.

WikiLeaks doit publier. Il doit publier et être damné.

Julian Assange

Traduction « d’accord ou pas, au moins c’est clair » par VD pour le Grand Soir avec probablement toutes les fautes et coquilles habituelles

URL de cet article 34400
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI
Même Auteur
Google contre Wikileaks
Julian ASSANGE
En juin 2011, Julian Assange reçoit un visiteur inhabituel dans sa petite maison de campagne anglaise en résidence surveillée de Ellingham Hall : le président de Google en personne, Eric Schmidt, venu tout droit de la Silicon Valley. Le général assiégé de WikiLeaks, la plus audacieuse entreprise d’édition insurrectionnelle connue à ce jour, et l’empereur d’Internet vont croiser le fer : du Printemps arabe aux bitcoins, et des solutions technologiques aux problèmes politiques, tout les oppose. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus grand crime depuis la deuxième guerre mondiale a été la politique étrangère des Etats-Unis.

Ramsey Clark
Ministre de la Justice des Etats-Unis sous la présidence de Lyndon Johnson


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
43 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.