RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Stella CALLONI

Trump s’attaque au Venezuela ; un saut dans le néant ? (Resumen)

Stella CALLONI
Au milieu d'un scénario désolant, alors que les États-Unis sont devenus le pays qui compte le plus grand nombre de personnes infectées par le virus corona, le président Donald Trump et son équipe de criminels en série comme Elliott Abrams, l'Américain d'origine cubaine Mauricio Claver-Carone, Marco Rubio et d'autres, ont annoncé que leur pays et 22 autres nations allaient lancer une vaste opération contre le trafic de drogue dans l'hémisphère occidental, en déployant des renforts militaires de la marine et de l'aviation dans la mer des Caraïbes et le Pacifique Sud. Du Venezuela, le président Nicolas Maduro a dénoncé cette situation au monde entier, dans une lettre extraordinaire aux gouvernements alors que la majorité des pays du monde et même les Nations unies demandent aux États-Unis de lever les sanctions contre Cuba, le Venezuela, l'Iran et d'autres pays, compte tenu de l'urgence très grave d'une pandémie de cette ampleur. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de réponse positive et le plus grave (...) Lire la suite »

La guerre des États-Unis : Venezuela, Nicaragua et Cuba. Et ensuite ?

Stella CALLONI

Le gouvernement vénézuélien dénonce depuis longtemps la présence d’organisations paramilitaires colombiennes à la frontière avec le Venezuela, qui ont participé à un certain nombre de délits et d’actes criminels

DANS ces circonstances, on ne peut être que pour ou contre la paix, on ne peut être que pour ou contre la guerre, a déclaré le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodriguez, lors d'une conférence de presse le 20 février dernier, faisant référence au moment crucial que vit la région face à la menace d'invasion du Venezuela par les États-Unis. Et, par conséquent, ce sont des moments où « se décident le respect, la validité des principes du Droit international et la Charte des Nations unies, où se décide que la raison de la légitimité d'un gouvernement réside dans le soutien et le vote de son peuple, où se décide que nulle pression étrangère ne saurait remplacer l'exercice souverain de l'autodétermination ». Telles ont été les déclarations de Bruno Rodriguez six jours après que le gouvernement révolutionnaire de Cuba a mis en garde, le 13 février dernier, contre les intentions interventionnistes des États-Unis, et parmi d'autres éléments il a mentionné le mouvement des avions de transport militaires (...) Lire la suite »

« Il existe un projet de recolonisation régionale en Amérique latine » (1/2)

Stella CALLONI

Après la « décennie d’or » des gouvernements progressistes qui ont pour la première fois mis en place des politiques sociales fortes et travaillé pour l’unité latino-américaine, le retour au pouvoir de la droite en Argentine et au Brésil est marqué par la destruction des services publics et une répression brutale qui rappelle les années sombres des dictatures des années 1970. Pour Stella Calloni, experte en histoire des relations entre les pays du Cône sud et les États-Unis, c’est loin d’être un hasard : aux dictatures marquées par la doctrine de « sécurité nationale » made in USA, ont succédé des « démocraties de sécurité nationale ». L’année 2018 offre une perspective décisive, avec des élections dans des pays aussi stratégiques que le Mexique, la Colombie, le Venezuela, le Brésil ou le Paraguay. Le moment est-il venu pour les peuples de Notre Amérique ?

Alex Anfruns : Les deux premières années du gouvernement Macri viennent de s’achever. Quel bilan feriez-vous de cette période ? Stella Calloni : Depuis le 10 décembre 2015, date à laquelle Macri a été investi, on a assisté à un gouvernement dont le président et les ministres font tous partie d’organisations étasuniennes, comme Heritage Foundation, la National Endowment for Democracy (NED) et d’autres. Les USA les ont créées comme « face sociale de la CIA ». C’est à dire qu’elles effectuent un travail autrefois mené par la CIA depuis l’ambassade : elles reçoivent de l’argent des organisations gouvernementales dans tout le pays. Je considère ce gouvernement comme illégitime depuis le début, depuis sa prise de pouvoir. Pour la première fois dans l’histoire de l’Argentine, nous avons un président qui arrive au pouvoir alors que deux procès à son encontre sont en cours, ce qui est anticonstitutionnel : l’un le met en cause pour des écoutes illégales, lorsqu’il était le chef du gouvernement de la ville de Buenos (...) Lire la suite »
Chroniques de coups d'états annoncés en Amérique Latine

Dormir avec l’ennemi ou l’invasion silencieuse. (Cuba Debate)

Stella CALLONI
Cet article a été publié initialement en espagnol le 5 décembre 2008, mais il demeure fondamentale pour comprendre les enjeux géopolitiques en Amérique latine et la menace que les États-Unis font planer sur la région. Le déploiement menaçant de la IVème flotte des EU, réactivée comme un signal de guerre préventive pour notre continent, ne doit pas nous faire perdre de vue l’invasion silencieuse d’une avancée en nombre de fondations aux noms forts attractifs qui font allusion à la démocratie, la liberté, la transparence et jusqu’à des thèmes humanitaires et qui forment un véritable réseau en toile d’araignée dans la région Cette présence sous couverture et dans tous les cas qualifiée faussement d’effort de « démocratisation » déploie un réseau de dimensions surprenantes. Il est important de savoir comment se sont étendues ces fondations qui correspondent aux secteurs les plus fondamentalistes de Washington ; agissant comme de vrais « Chevaux de Troie », finançant des centaines d’organisation non Gouvernementale (...) Lire la suite »

Lettre à Fidel Castro

Stella CALLONI

Cette lettre de l’éminente journaliste et écrivaine argentine Stella Calloni, lauréate du Prix Latino-Américain de Journalisme José Martà­ et auteure du livre Opération Condor, Pacte Criminel, un des ouvrages les plus éclairants sur le génocide des dictatures militaires sous les auspices des Etats-Unis, sera incluse dans la seconde édition du livre Fidel, la Bolivie et un peu plus… un parcours historique dans le coeur de l’Amérique Latine.

Buenos Aires, 11 juin 2008 Cher Commandant Fidel Castro Il y a quelques jours, la directrice du journal La Jornada m'a envoyé une copie magnifique de cette photographie sur laquelle on vous voit avec des colombes posées sur vos épaules et sur votre tête. C'est une photo extraordinaire et géniale. Et je me suis aussi souvenue que, alors que je me trouvais à Cuba et que je participais à une rencontre au cours de laquelle vous avez pris la parole, votre discours fut accompagné par un choeur d'oiseaux qui s'étaient posés sur un câble électrique à haute tension - je ne suis pas experte en lignes électriques - et je n'ai jamais eu l'occasion de vous demander si vous les aviez entendus chanter à ce moment-là . Même sur certains enregistrements de votre discours on entend, parfaitement enregistré, ce formidable accompagnement de trilles réellement très particulières. Et magiques. J'avais grande envie de vous écrire depuis ces territoires-ci du Sud, tous quelque peu agités - certains plus que d'autres - et (...) Lire la suite »