RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Andrea DUFFOUR

Ken Loach, “oui, il y a une réelle résistance à ce qui se passe, même si les médias n’en parlent pas”

Andrea DUFFOUR
Pas facile d’obtenir un moment pour poser une ou deux questions à Ken Loach qui est venu à Fribourg pour le Festival International de films de Fribourg en mars 2018. Du haut de ses 50 ans de carrière, le réalisateur britannique n’a rien perdu de sa vivacité. Pourtant, c’est la personne la plus aimable qui soit. Thierry Jobin, le directeur du Festival International de Films de Fribourg, lui avait donné carte blanche cette année pour proposer cinq films, choisis par Loach pour leur simplicité et leur universalité, tels “Le voleur de bicyclettes” de Vittorio de Sica ou “La Bataille d’Alger” de Gillo Pontecorvo. propos recueillis par Andrea Duffour (*) AD : Ken Loach, un jour vous avez dit : “If you are not angry, what kind of person are you ?” – si vous n’êtes pas en colère, quel type de personne êtes-vous ? Cette phrase me rappelle le Che : “Si tu trembles à la moindre injustice, tu es mon camarade.” Pouvons-nous parler un peu de cette colère ? K.L. Vaste question. C’est sûr, si tu es un être humain et (...) Lire la suite »
La pensée du CHE 1967 - 2017 / L’homme et le socialisme à Cuba / Une alternative au capitalisme / ...

Interview avec le Dr. Aleida Guevara March

Andrea DUFFOUR
Comment se fait-il qu’une doctoresse cubaine participe à des missions volontaires en Afrique et s’intéresse à la réforme agraire au Brésil ? AG : À Cuba, les médecins sont formés avec l’objectif de servir le peuple ; le peuple est le seul maître que nous servons. Dès le début de notre carrière, nous acceptons cette mission internationaliste, il est donc normal d'être prête à travailler là où je peux être utile. Ca fait plus de 25 ans que je travaille aux côtés du Mouvement des Sans Terre au Brésil et j’en suis fière. En tant que latino-américaine, je crois que c’est l’un des mouvements les plus cohérents et prometteurs, et en tant que médecin, je sais qu’une alimentation suffisante est nécessaire, particulièrement pour les enfants. La réforme agraire est indispensable pour que notre peuple puisse nourrir sa population, pour que le rêve de posséder ce que nous produisons devienne réalité et que le vol et le pillage de nos ressources naturelles prenne fin. Quel rôle tiennent aujourd'hui le Che et Fidel dans la (...) Lire la suite »

Impressions depuis l’Iran - suivi de "Lettres de Syrie"

Andrea DUFFOUR
"Qu'est ce que tu veux aller faire en Iran ?" Dans un monde dominé par la prolifération et les menaces de guerres envers les peuples des pays non-alignés, par la manipulation grossière de l'information (1) - guerre faite aux peuples des pays alignés - et par la récupération et le contrôle des mouvements de résistance des peuples de tous les deux, il ne reste qu'une chose à faire : aller voir soi-même sur place. L'occasion se présente un beau matin dans une agence de voyage où, en passant, je me renseigne sur les prix d'avion pour l'Iran : on me propose un vol Zurich-Istanbul-Téhéran pour le mois d'août pour un peu plus de 400 euros. Un coup de fil à l'ambassade d'Iran plus tard, me voilà rassurée : une voix très sympathique me confirme que je peux acheter ce billet sans souci et - autre bonne nouvelle - que je peux sans problème m'y rendre en sandales (la seule chose qui m'inquiétait vraiment). Effectivement, je reçois mon visa sans encombre. A la question "Qu'est ce que tu veux aller faire en Iran (...) Lire la suite »

Après le capitalisme, quelles alternatives ? Pourquoi je soutiens l’expérience cubaine ?

François HOUTART, Andrea DUFFOUR

François Houtart a été invité à s’exprimer sur ces deux questions, soumises par l’Association Suisse-Cuba à Fribourg, Suisse, lors d’un séminaire suivi d’une conférence publique en Novembre 2008. Le sujet avait été défini bien avant « la crise » qui éclatait en automne 2008. Les questions ont été poursuivi avec d’autres conférenciers par la la suite. Ci-dessus un résumé de ses pensées.

François Houtart, docteur en sociologie, professeur émérite de l'Université Catholique de Louvain, fondateur du Centre Tricontinental et de la revue Alternatives Sud. Prêtre marxiste, proche de la théologie de la libération, membre du comité international du Forum Social Mondial. "50 ans de révolution cubaine - quelles leçons à tirer" ? François Houtart, qui a visité Cuba une cinquantaine de fois depuis 1953, a brièvement analysé les 50 ans de la révolution socialiste cubaine, ses exploits et ses difficultés, la nécessité de se défendre face aux menaces externes et internes et de la manière exceptionnelle de survie dans les furies économiques et sociales, provoquées par l'impérialisme nord-américain et, surtout, après la débâcle du camp socialiste et l'extinction de l'URSS. Une transformation des mentalités Houtart a souligné le fait que la révolution cubaine n'a pas seulement transformé les structures sociales et politiques, mais aussi les mentalités. Il ne s'agit pas d'idéaliser la Cuba révolutionnaire, (...) Lire la suite »

Marinaleda : un modèle d’auto-gestion unique en Europe

Andrea DUFFOUR
Depuis l'alerte google Alternatives au capitalisme j'ai récemment découvert l'existence de MARINALEDA, une commune de 2645 habitants en Andalousie « où Marx vivrait s'il était encore en vie, avec zéro chômage, zéro policier et des habitations à 15 euros par mois » (1). Une alternative au capitalisme réalisée à moins de 2000 km de chez nous et qui fonctionne depuis plus de 30 ans sans que je n'en aie jamais entendu parler ? A la première occasion, c'est donc sac à dos, train, bus et autostop que j'irai pour vérifier si cette belle utopie existe vraiment… Comme c'est Pâques, je tombe en pleine Semana Santa. Au village voisin on m'avertit : « Leur maire est un fou, quand nous autres, Espagnols, faisons des processions religieuses, eux ils font la fête pendant 5 jours » J'apprends que la fête de la paix qui tombe durant la Semaine Sainte y est effectivement une tradition depuis plusieurs années et beaucoup de jeunes de Sevilla, Granada ou Madrid ont rejoint les villageois. Des lectures, des films ou une (...) Lire la suite »

Entretien avec Frei Betto

Frei BETTO, Andrea DUFFOUR

Pour célébrer le 50e anniversaire de la Révolution cubaine, l’ Association Suisse" Cuba avait invité François Houtart (FH), professeur émérite de sociologie de l’Université Louvain" la" Neuve, fondateur du Forum des Alternatives et de la revue Alternatives Sud. FH est un des pères de la Théologie libération (TL). Nous avons aujourd’hui la chance de nous entretenir avec Frei Betto (FB), (1) écrivain, porte" voix de la Théologie de la libération et ex" conseiller du Président brésilien Lula, sur les mêmes sujets que nous avions soumis à FH : Quelles alternatives après le capitalisme ? Et que pouvons" nous apprendre des expériences alternatives en Amérique latine (AL) ? (2) Dans ce sens, nous essaierons de simuler une sorte de dialogue entre ces deux grands connaisseurs des réalités sociales des pays du Sud.

Andrea Duffour : Frei Betto, à quelles occasions avez" vous rencontré François Houtart ? Frei Betto : Je suis un ami très proche de François Houtart, depuis de nombreuses années et nous avons des tâches communes en Amérique latine. FH connaît vraiment l'AL. Il a conseillé de nombreux mouvements sociaux, ecclésiastiques, même des gouvernements. Nous avons conseillé ensemble le gouvernement cubain lors de la visite de Jean" Paul II en 1998 et la dernière fois que j'étais avec lui, c'était lors du Forum Social de Belém. Nous partageons les mêmes points de vue, les mêmes aspirations et les mêmes engagements. AD : François Houtart (FH), ainsi qu'une partie de la population mondiale, dont je me permets de vous inclure, ont analysé et compris les dimensions destructrices de la logique même du système capitaliste, basé sur l'exploitation et la conversion en marchandise des êtres humains et de la nature. Ces personnes sont arrivées à la conclusion qu'il ne suffit pas seulement de dénoncer les abus du (...) Lire la suite »