RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : JORGE
2006-05-29

Brésil en mouvements : questions sociales et droits humains, jusqu’ au 4 juin.

JORGE
Du 29 mai au 4 juin. Une semaine de documentaires et de débats sur les questions sociales et les droits humains au Brésil. A Confluences (Paris 20è) Participation libre. Toutes les infos sur : www.autresbresils.net Lire la suite »

Trahison brésilienne à l’OMC

JORGE
Quand le leader des pays en voie de développement devient le représentant du statut quo... Tel a été le chemin suivi par la diplomatie brésilienne lors de la 6e réunion ministérielle de l'OMC, à Hong Kong, entre les 13 et 18 décembre 2005. Selon le sociologue philippin Walden Bello, « Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorim, et le ministre indien du commerce et de l'Industrie, Kamal Nath, ont permis la survie de l'OMC ». Les gouvernements du Brésil et de l'Inde ont utilisé leur image pour convaincre les nations en voie de développement d'accepter un accord au sein de l'organisation. Bello enjoint les mouvements sociaux et les ONG brésiliennes à lutter contre l'OMC et à « empêcher l'alignement du Brésil sur les intérêts des grandes puissances ». Le chercheur a pris part aux mouvements de protestation organisés lors du sommet de l'OMC à Hong Kong où il a été témoin de la violence et de l'arbitraire de la police chinoise (des centaines d'activistes ont été faits prisonniers, 14 d'entre eux (...) Lire la suite »
2005-07-04/10

Brésil en mouvements

JORGE
Une semaine de projections et de débats sur les questions sociales au Brésil : décrypter des enjeux de société qui concernent le Brésil mais également la France et l'Europe. Les grandes problématiques sociales qui font débat aujourd'hui dans le plus grand pays d'Amérique Latine seront abordées (Enjeux de l'Amazonie, Dictature et résistance, La question des Noirs, Esclaves du travail, Droit à la terre et Mouvement des Sans Terre, Accès aux droits et Alternatives), avec, en toile de fond, le bilan de plus de deux années de présidence Lula. Présence de nombreux réalisateurs, représentants d'ONG et des mouvements sociaux brésiliens. Entrée libre. Réservation conseillée : resa@confluences.net Infos : www.autresbresils.net Lire la suite »

Porto Alegre 2005 : Appel des mouvements sociaux

JORGE
PORTO ALEGRE - 31 JANVIER 2005 APPEL DES MOUVEMENTS SOCIAUX A LA MOBILISATION CONTRE LA GUERRE, LE NEOLIBERALISME, L'EXPLOITATION ET L'EXCLUSION POUR UN AUTRE MONDE POSSIBLE Nous sommes des mouvements sociaux réunis dans le cadre du Ve Forum Social Mondial. La grande réussite en termes de participation, plurielle et massive, au FSM, nous donne la possibilité et la responsabilité de rendre plus nombreuses et meilleures nos campagnes, pour étendre et renforcer nos luttes. Il y a quatre ans, le cri collectif et global UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE, a brisé le mensonge selon lequel la domination néolibérale est inévitable, ainsi que celui de la "normalité" de la guerre, des inégalités sociales, du racisme, des castes, du patriarcat, de l'impérialisme et de la destruction de l'environnement. A mesure où les peuples s'approprient cette vérité, leur force devient irrépressible et se matérialise en des faits concrets de résistance, de revendication et de proposition. En cela, la nouveauté de (...) Lire la suite »

Brésil - Ce n’ est pas seulement le modèle néoilibéral ...

JORGE


Une analyse approfondie tenant compte du contexte particulier brésilien et essayant d’évacuer les schémas réducteurs appliqués habituellement.

Un an après l'élection de Lula à la présidence du Brésil et la formation d'un gouvernement dirigé par le PT, il est frappant de constater l'extrême prudence, pour le moins, manifestée dans les milieux « altermondialistes », et plus généralement de la « gauche radicale », français, à l'égard de la première expérience de pouvoir en Amérique du Sud, - depuis la tragique défaite de l'Unité Populaire chilienne en 1973 -, par un parti de transformation sociale, rassemblant l'essentiel des courants de la gauche militante, - du réformisme syndicaliste aux révolutionnaires marxistes, en passant par la théologie de la libération -, et soutenu par la quasi-totalité des organisations, syndicales ouvrières, paysannes, populaires, ou démocratiques de la société civile. Un peu comme si la désillusion et l'amertume laissées par les gouvernements de gauche en France nourrissaient une appréhension par analogie quant à l'impossibilité de croire qu'une gauche parvenue au pouvoir par les voies institutionnelles dans un pays (...) Lire la suite »

Négociations sur la ZLEA

JORGE

Les ministres du Commerce de 34 pays d’Amérique, sauf Cuba, se sont rencontrés pendant deux jours (20 et 21 novembre)pour négocier la création d’une Zone de libre-échange (ZLEA, ALCA en portugais).

Les objectifs initiaux de cette conférence ministérielle visaient à sortir de l'impasse le projet de zone de libre-échange lancé en 1994 et dont la création était programmée pour janvier 2005. A l'ouverture de la réunion, le représentant américain au Commerce, Robert Zoellick, et le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorin, co-présidents de la rencontre, ont appelé leurs homologues à négocier un accord « pratique » et « réaliste ». Un accord a été conclu entre les 34 participants : « La ZLEA a avancé pour passer de concepts généraux à ceux de la réalité et des opportunités positives, à une nouvelle étape pratique », a déclaré Robert Zoellick, le représentant américain au Commerce, dans une conférence de presse conjointe avec les 33 autres représentants. L'accord est basé sur une proposition de Brésil de « traités à la carte » comprenant un engagement minimal commun de tous les pays et laissant les libéralisations plus litigieuses et potentiellement néfastes à des ententes parallèles à venir auxquelles (...) Lire la suite »

Nouveau bulletin Résistons Ensemble

JORGE

Voici le No 7, juin 2003, du petit journal mobile recto-verso A4 "RESISTONS ENSEMBLE".

Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à vous joindre à l'équipe de rédaction ... La préparation du numéro de juillet commence déjà . Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ... La rubrique "agir" est censée de contenir aussi des infos locales de mobilisation. +++++++++++ Le journal étant édité en "PDF" on ne peut pas le modifier sur place, donc si la place qui existe vous suffit, vous pouvez coller dessus pour indiquer vos infos locales, si la place ne vous suffit pas, écrivez nous, et on essayera d'intégrer vos infos. Les TITRES DU NUMERO DE JUIN : Editos : Pour le pouvoir, tout est possible oupresque ! Le mouvement de grève actuel... La biométrie... Chronique de l'arbitraire : A Nîmes "délit de solidarité" Manifeste des délinquants de la solidarité Des cagoules pour les surveillants de prison Sur le vif : Expulsion "apparemment sans violence" Agir : Non à une (...) Lire la suite »

Ressources naturelles en jeu.

JORGE

L’expansion des Etats-Unis a besoin de l’eau de la région amazonienne, dit Samir Amin.
L’Irak pour le pétrole, l’Amazonie pour l’eau...

Présent au II forum social pan-amazonien, à Bélem fin janvier dernier, l'économiste égyptien Samir Amin, auteur du terme " guerres américaines ", considère que la question énergétique est fondamentale dans le projet hégémonique des Etats-Unis : aujourd'hui c'est le pétrole, demain ce sera le minerai de fer et l'eau. De Bélem - Le nouveau gouvernement brésilien doit mettre un terme à l'exploitation abusive des ressources naturelles du pays. Plus que cela, il doit être le promoteur d'une alliance regroupant tous les peuples d'Amérique Latine et des Caraïbes pour contrôler les sources d'énergie et faire en sorte que leur exploitation se fasse de façon constante et apporte des bénéfices aux populations locales, au lieu de se réguler uniquement sur les lois du marché international. Ces résolutions sont le résultat des discussions engagées pendant le débat " Amérique Latine, Caraïbe et Pan-Amazonie dans la géopolitique mondiale ", qui s'est déroulé le deuxième jour du II forum social pan-amazonien. Le débat a (...) Lire la suite »

CONTRE LA ZONE DE LIBRE ECHANGE DES AMERIQUES (ZLEA)

JORGE

10 HEURES DE SOLIDARITE AVEC L’AMERIQUE LATINE
SAMEDI 5 AVRIL 2003
à Paris

de 13h à 23h à la Maison des métallos 94, rue Jean Pierre Timbaud - 75011 Paris - métro Couronnes ou Parmentier LES MOUVEMENTS POPULAIRES ACTUELS FACE AU PROJET DE ZONE DE LIBRE ECHANGE DES AMERIQUES ( ZLEA / ALCA ) Programme : 13h à 15h : une stratégie mondiale de domination 1. ALCA et AGCS dans le jeu de l'OMC, Agnès Bertrand, Institut pour la relocalisation de l'économie. 2. Militarisation du continent et répression des mouvements sociaux, Edgardo Manero, sociologue enseignant à Paris XII - CIRPES 3. Plan Colombie : bras armé de l'ALCA, Denise Méndez, Coordination des Amériques, ATTAC. 15h 30 à 18h : résistances populaires et solidarités 1. Comment résister ensemble, José Bové, porte-parole de la Confédération paysanne (sous réserve) 2. Les résistances populaires se généralisent, Raùl Arancibia, Collectif d'organisation. 3. Mexique : résistances et alternatives à l'ALENA, Braulio Moro, journaliste mexicain. 4. Colombie : le mouvement populaire face au terrorisme d'Etat, Juan Carlos Villamizar, (...) Lire la suite »

Le nouveau Brésil

JORGE

Nous sommes loin du vrai développement, qui n’a lieu que lorsque toute la société en bénéficie. Dépasser le cadre actuel demande de la créativité.

Je me suis tôt rendu compte du " retard " du Brésil. A la fin des années 40, alors que je travaillais à la Cepal, le nouvel organe des Nations-Unies qui est devenu une véritable école de pensée économique sur le continent, j'ai été surpris en étudiant les statistiques disponibles l'époque. Le Brésil se situait bien en-deçà de ce à quoi on se serait attendu, même en comparaison avec les autres pays de l'Amérique Latine. Depuis, j'ai relevé le défi de comprendre les raisons du sous-développement d'un pays ayant des potentialités comme le nôtre. En effet, si je devais relever un thème qui a toujours été au centre de ma réflexion théorique, je dirais que c'est l'idée de la " spécificité du sous-développement " et de la dichotomie " développement-sous-développement ". Quels chemins nous avaient conduits au sous-développement ? Les plus de trois siècles de régime esclavagiste ? L'incapacité de notre classe dirigeante à faire entrer le Brésil, au XIXème siècle, dans le processus d'industrialisation qui a créé la société (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20