RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : Marco REVELLI

Massacres de marché (Il Manifesto)

Marco REVELLI
Le dernier a été un petit entrepreneur de 45 ans de Altivoli, province de Treviso : il s'est pendu il y a deux jours dans un cabanon contigu à son habitation. Le premier, de l'année 2012, était un retraité de Bari : le 2 janvier, il s'était jeté de son balcon après avoir reçu une mise en demeure de l'Inpsi de restituer une somme conséquente. Entre eux : l'ouvrier de 27 ans de Vérone, immolé par le feu. L'encadreur romain de 57 ans, pendu, lui aussi. L'électricien de 47 ans de San Remo, d'un coup de revolver… Litanie à laquelle nous ajouterions la disponibilité à la boucherie sociale du gouvernement qui, hier, a d'abord supprimé l'exemption des ticketsii pour les chômeurs et ensuite, de nombreuses heures plus tard, les a remis en listes « techniquement ». C'est le coût humain payé quotidiennement à la crise économique. On a appelé ça « Massacres d'Etat ». Et c'est juste, parce que les politiques économiques, les règlements, les défaillances des pouvoirs publics ne sont pas innocents. Mais il faudrait ajouter, (...) Lire la suite »

Agrandissement de la base militaire US à Vicenza, riposte.

Manlio DINUCCI, Marco REVELLI
La base Italie, de Vicence à Sigonella. Il manifesto, samedi 17 février 2007 . Le doublement projeté de la base étasunienne de Vicenza entre dans un cadre qui va bien au-delà de l'environnement local : le Pentagone est en fait en train de redéployer troupes et bases depuis le centre et le nord de l'Europe dans sa région méridionale et orientale, pour déployer plus rapidement et efficacement ses propres forces soit au Moyen-Orient et en Afrique, soit en Asie centrale. Dans cette réorientation stratégique, les commandements et les bases étasuniennes en Italie jouent un rôle clé. Cela implique l'augmentation de tout le système militaire étasunien dans notre pays. La 173ème brigade aéroportée, basée à Vicenza, a été transformée en « unité modulaire » : l'Escadre de combat, formée actuellement de six bataillons, à quoi s'en ajouteront d'autres dans l'avenir. Elle est en fait « la seule unité aéroportée et force de riposte rapide » du Commandement européen des Etats-Unis, dont la mission est de « promouvoir (...) Lire la suite »

L’ Italie donne son accord aux USA pour l’agrandissement de leur base militaire de Vicence, par Manlio Dinucci et Marco Revelli.

Manlio DINUCCI, Marco REVELLI
Le président du Conseil Romano Prodi vient de donner l'autorisation de son gouvernement à l'agrandissement de la base étasunienne de la Caserne Ederle (6.000 hommes actuellement), vers l'aéroport civil Dal Molin à Vicenza (Province Friuli Veneto Giulia, au nord-est de l'Italie) malgré une forte mobilisation de la population contre ce projet qu'avait révélé il manifesto le 9 mai dernier (voir ci-dessous : Pourquoi l'agrandissement de la base est un acte politique) ; Berlusconi en avait appelé aux engagements pris par le gouvernement (le sien) et hurlé à l'anti-américanisme (voir ci-dessous : L'offense de Vicence). Véritable cité dans la cité, complètement autonome, où la loi italienne s'arrête sur le seuil de la base : en 1989 un homme de 32 ans, citoyen ghanéen qui travaillait à Vicenza, avait été assassiné par trois soldats étasuniens de la base, devant une boite de nuit : tabassé à mort et laissé agonisant sur le parking ; tous rapatriés quand l'enquête s'est refermée sur eux. A Vicenza, c'est comme ça (...) Lire la suite »