Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

39 

Ami, entends-tu le bruit des bottes sur les Champs-Elysées ?

Dans la nuit de lundi à mardi, s’affranchissant de la loi qu’ils ont pour mission de faire respecter, fut-ce à coups de pieds, de poings, de grenades, de flash-ball, ils envahissent les Champs-Elysées avec armes et voitures de service.

Le gouvernement les gronde.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, nouvelles manifestation dans plusieurs villes de France. A Paris, les revoilà, à pied cette fois, en civil et souvent cagoulés, marchant des Champs-Elysées à la place de la République (deux lieux symboliques).

Le gouvernement dit que c’est « inacceptable » et va ouvrir une enquête (mais pas pour sanctionner annonce-t-il).

Les complotistes affirment que le FN est derrière ces provocations, ces menaces en forme de répétition. Dans des bureaux de vote proches des casernes de gardes mobiles ou de CRS, le FN recueille plus de 60% des voix au premier tour.

Quand un gouvernement laisse des bandes armées et masquées le défier en se pavanant dans la Capitale, il montre une faiblesse qui met en péril la démocratie et ouvre la voie aux coups d’Etat. Ces hors-la-loi payés par nous ont affiché leur mépris de leur hiérarchie, de leur ministre, du gouvernement tout entier, de la République. Ils l’ont fait parce qu’ils sont armés !

Si la présidente Marine Le Pen le leur commandait demain, ils sauraient s’occuper comme il faut de tout ce qui n’est pas fasciste, jusqu’à des Hollande, Cazenzeuve, Valls (immigré), et même Sarkozy (immigré).

Je veux bien qu’il manque des milliers de policiers, mais il faudrait commencer par en virer des centaines qui ont trahi leur serment, les traduire devant un tribunal comme de vulgaires salariés d’Air France et de Good Years, faire des exemples, rendre la police à la République, lui montrer qui commande dans ce pays et vite !

Mais peut-être déjà le gouvernement a-t-il peur d’elle. Si c’est le cas, on peut dire qu’il est enfin proche des Français.

Théophraste R. (Chef du bureau « La police il en faut, mais pas celle de Pétain »).

URL de cette brève 5206
https://www.legrandsoir.info/ami-entends-tu-le-bruit-des-bottes-sur-les-champs-elysees.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/10/2016 à 10:51 par Maxime Vivas

Un policier fanfaronne : "Avant le départ, "le DDSP (directeur départemental de la sécurité publique) est venu tenir son discours. Le rassemblement policier se tenant sur un parking, le directeur nous a comparé à des gitans, et nous a menacés de révocations et de conseils de discipline", a précisé cette même source, ajoutant que les policiers ont alors tourné le dos à leur supérieur.
Parle à mon c..., en quelque sorte.
Dans la marine, on appelle ça une mutinerie

#128292 
20/10/2016 à 11:31 par Palamède Singouin

Rappels :

1° Durant l’occupation la police française s’est vautrée dans la collaboration avant d’envoyer quelques naïfs au carton contre les troupes allemandes en déroute histoire de se dédouaner. Epuration ? Néant !

2° Moins de 20 ans plus tard les flics massacraient les algériens puis les communistes en plein Paris. Circulez, il n’y a rien à voir !

3° Au début du 1° septennat Mitterrand, des flics défilent sous les fenêtres du Garde des Sceaux (Badinter) en faisant le salut nazi. Quelques révocations de meneurs qui seront réintégrés par Pasqua lors du retour de la droite au pouvoir. Avec reconstitution de carrière et, pour certains, promotions !

4° Depuis on ne compte plus les crimes commis par les flics en toute impunité, le dernier étant le meurtre d’Adama Traoré.

Quels sont les politiciens qui osent dénoncer les dérives factieuses d’une institution gangrénée depuis toujours par l’extrême droite ?
Alors, soyons "Charlie" et reprenons tous en cœur avec Renaud "J’ai embrassé un flic" ;

#128294 
20/10/2016 à 11:47 par SZWED Christian

Qu’ils soient gendarmes ou policiers, est-ce les mêmes qui ont matraqués, énucléés, blessés des lycéens, des femmes, des opposants à la loi El Khomri, et des syndicalistes, est-ce les mêmes qui ont tué Rémy Fraisse et d’autres citoyens encore (la liste est déjà trop longue depuis 15 ans ) ?

#128296 
20/10/2016 à 15:07 par UVB -76 (УВБ76 en russe)

Comment peut-on vouloir embrasser une carrière de flic, de militaire ou de fontionnaire et servir ainsi un système pourri jusqu’à la moelle depuis des lustres ?...
Réponse : LE STATUT ET... LA GAMELLE !...
Minables petits Français carrièristes...

#128305 
20/10/2016 à 15:42 par Vincent Lessage

20 octobre, 13h45, journal de France Inter : selon un sondage, 57 % des policiers sont prêts à voter pour le Front National.

#128308 
20/10/2016 à 16:00 par Maxime Vivas

L’Obs, 20 octobre :
"Selon une étude du Cevipof, 51,5% des policiers et militaires ont déposé un bulletin Front national dans l’urne aux régionales de 2015, contre 30% en 2012".
http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20161020.OBS0093/le-front-nat...
Les jeunes manifestants anti-loi El Khomri ont tort de crier "Tout le monde déteste la police". Les fascistes les a-do-rent.

#128310 
20/10/2016 à 17:33 par Scalpel

J’ai "hâte" de lire, d’une fesse distraite, la prochaine chronique de l’aqualique cognophile de "Je suis...Partout". Flippant.

#128316 
20/10/2016 à 18:41 par Louise de Bretagne

À propos des flicailles, ces hors la loi embauchés par le ministère de l’intérieur parmi les facho et les voyous français, voici ce que j’ai trouvée sur ce lien

#128321 
20/10/2016 à 19:08 par Dragon Halluucinai
#128323 
20/10/2016 à 20:33 par vagabond

Ca fait peur.

#128327 
20/10/2016 à 22:42 par mfgtour

Excellent (et chute succulente)

#128332 
20/10/2016 à 22:59 par Jean Cendent

Bonjour,
@ Louise de Bretagne, votre lien en musique cela donne ceci ? Cayenne. watch ?v=stHRnMQt_fw

Jean d’Anarchie. (Chef de rien « Police regarde toi, tu ne sers que les grands bourgeois / Gendarmerie, tu ne sers que l’oligarchie / Flicaille, tu ne sers que le capital »).

#128334 
20/10/2016 à 23:07 par Taliondachille

Vous n’êtes pas sympas, on pourrait au moins leur accorder une prime de blanchissage, les tâches de sang c’est difficile à ravoir...
On pourrait aussi leur reconnaître en maladie professionnelle le syndrome du canal carpien, rapport à la matraque toujours en main !

#128335 
21/10/2016 à 08:57 par Fab

une petite chanson pour mes amis policiers...

Jehan Jonas - Flic de Paris sur YT (j’arrive pas mettre le lien...)

#128345 
21/10/2016 à 12:35 par Mathieu

Franchement ce billet est naze, et les commentaires tout autant...

Alors avant tout (avant les insultes), je ne suis d’aucun bord / parti / idéologie et autres conneries, seul le bon sens m’anime.
Ensuite il y a certes dans les rangs de la police, voire de la gendarmerie et de l’armée des racistes, des bourrins, des abrutis, et j’en passe, mais il nous faut des forces de l’ordre.
Ces même forces de l’ordre ont le cul entre 2 chaises, d’un côté il doivent obéir aux porcs du gouvernement via leur hiérarchie (de porcs également), tous ces porcs étant totalement soumis au capital. Et d’un autre côté ils sont censés "protéger et servir" la population.
La population n’a pas de quoi se protéger, ni contre les forces de l’ordre, ni contre le gouvernement / capital, car cela fait longtemps que la France est désarmée.
J’ai tendance à penser que je préfère avoir les forces de l’ordre dans mon camp, donc qu’une mutinerie serait en effet la bienvenue, pour combattre le vrai ennemi, qui est le gouvernement / capital.

Vous autres, tous autant que vous êtes, seriez les premiers à pleurer et à appeler la police si vous aviez un réel problème qui nécessite leur intervention, alors ne soyez pas trop prompts à leur cracher dessus...

Il y a c’est certain pas mal de problèmes à régler au sein de cette institution, et certainement une "purge" à effectuer dans ses effectifs, mais c’est un métier particulier et très dur qui nécessite je pense des hommes tout aussi durs.

Les problèmes sociétaux que rencontre notre pays depuis plusieurs années maintenant ne sont pas le fait de la police mais le fait de notre gouvernement soumis au capital, remplis de traîtres et d’incompétents, qui appliquent des politiques grotesques qui nous maintiennent dans le merdier.

Tous vos nuits debout et autres rassemblements à la con ne changeront rien.
En dehors d’un vrai boycott général (de la consommation, des médias, de la politique) que personne n’est prêt à entamer, seul l’action (donc malheureusement la violence qui va avec) pourra nous débarrasser de tous ces porcs qui se gavent sur notre dos depuis des décennies...

Jouez vos Gandhi si vous voulez, asseyez vous en tailleur place de la république pendant des années, le capital en rigole et continue son infâme entreprise...

Et puis par pitié arrêtez de brandir à tout va la menace du FN, ça fait des décennies qu’on nous fait flipper avec ça.
D’une part le FN sert à faire gagner la droite ou la gauche, et d’autre part s’il arrivait au pouvoir il serait tout autant soumis au capital que tous nos gouvernements jusqu’à présent, donc ne pourrait quasiment rien faire...

La question a se poser est : pourquoi le FN devient si populaire / attire de plus en plus de Français ?
Des années qu’on va de droite à gauche et de gauche à droite et aujourd’hui le pays fait la gueule, est-ce si surprenant que les gens aient à un moment donné envie de tester autre chose ?
Ce n’est pas la faute du FN s’il est si populaire, la faute revient aux politiques de droite et gauche qui ont été menées jusqu’à présent.

Et je précise que la mère Le Pen n’est à mes yeux qu’une bourge à la con, certainement raciste de surcroit, faussement anti-système, et dont le discours ne me fait ni chaud ni froid (ça c’est pour les abrutis qui risquent de me taxer d’être facho, le mot magique (il y en a plein d’autres) pour éviter tout débat).

Bande de nazes...

#128357 
21/10/2016 à 12:41 Maxime Vivas

Vous commandez quel bataillon ?

#128358 
21/10/2016 à 12:59 par Mathieu

Je ne suis qu’un sans dents employé dans un cabinet d’avocats cher Maxime, qui ne commandera jamais personne, et n’en ressentira jamais l’envie.

Simplement je pense qu’il faut aller à la source des problèmes pour les traiter correctement.
La police tape des manifestants ? Ok cherchons à savoir pourquoi, d’où viennent les ordres, est-ce qu’on fait exprès de recruter des bourrins, ... et que sais-je.
Le FN grimpe dans les sondages ? Ok pourquoi...
Les gens ne veulent pas / ont peur des "migrants" ? Ok pourquoi ? D’où viennent ces gens ? Pourquoi fuient-ils leurs pays ? (à merde c’est parce que nos gouvernements mettent leurs pays à feu et à sang...) ...

Il faut prendre toutes les problématiques à la racine et les traiter de manière neutre et froide, et cesser de rabâcher les vieilles formules à la con : bruits de bottes, fachos, bruns, complotistes et autre pour jouer son vrai rebelle de gauche.

Du reste la plupart de vos articles sont excellents, juste ce billet qui est à chier, donc sans rancune !

#128359 
21/10/2016 à 16:09 Maxime Vivas

Du reste la plupart de vos articles sont excellents, juste ce billet qui est à chier, donc sans rancune !


Transmis à l’intéressé qui appréciera, malgré tous vos gros mots qui font tache en-dessous de son édito.

#128368 
21/10/2016 à 22:09 par Jean Cendent

....La population n’a pas de quoi se protéger, ni contre les forces de l’ordre, ni contre le gouvernement / capital, car cela fait longtemps que la France est désarmée.....
Et pour cause pendant La Révolution Française combien de temps le peuple de Paris a eu réellement les armes.
( Suivant Henri Guillemin, 2 jours / à vérifier avec d’autres historiens pour être sûr )

.....J’ai tendance à penser que je préfère avoir les forces de l’ordre dans mon camp, donc qu’une mutinerie serait en effet la bienvenue, pour combattre le vrai ennemi, qui est le gouvernement / capital....
vous pouvez attendre longtemps avant que les répressions policières changent de côté ou de bord . Le jour, le mois ou ils ne toucheront plus leurs soldes / salaires. Croyez vous que c’est par vocation justicière, le fait de protéger la veuve et l’orphelin ou pour toucher leurs soldes / salaires et obtenir la sécurité de l’emploi dû à leur rang qu’ils ont choisi cette carrière.

Tenez, encore le fait de leurs grandeurs d’âmes et d’armes .
http://www.legrandsoir.info/la-france-et-les-massacres-d-algeriens.html

Même les chiens n’aiment pas les flics ( l’uniforme ? ) sauf les chiens policiers qui sont plus policiers que chiens.

Ai-je le droit de dire que @ Mathieu est une bande de n... à lui tout seul et qu’il est c...?
Comme les gens de droite qui ne sont :d’aucun bord / parti / idéologie et autres conneries, seul le bon sens m’anime.
Mais qui haïssent :Tous vos nuits debout et autres rassemblements à la con ne changeront rien.

Ou est ce le privilège accordé à certain par souci démocratique et d’égalité de temps de paroles ?

Bref, bonjour, 
Il faut abolir le privilège de l’outrage à agent public en fait : l’outrage envers un représentant des forces de l’ordre
fr.wikipedia.org/wiki/Outrage_%C3%A0_agent_public_en_France

Qui donne aux policiers, gendarmes, CRS... bref, les flics de toutes sortes et de toutes catégories le droit de mentir en étant protégés par l’impunité de leur assermentation .

Comme si le fait d’être assermenté vous rendez : meilleur, honnête, juste, etc.

Bien au contraire, cela leur donne un statut de sur-citoyen qu’ils affectionnent pour en abuser continuellement ( mensonges, violences, le tout couvert par le corporatisme ) et le quidam devient un sous-citoyen perpétuellement à leur merci et à leur bon vouloir.

Voilà une proposition claire et nette à appliquer immédiatement pour un candidat ayant un programme de vraie gauche pour l’égalité de tous envers tous qui voudrait que l’humain prime d’abord sur la matraque ( et bien plus, poursuites judiciaires, financières, pour les pauvres d’ailleurs les seuls et véritables victimes de l’ordre policier et de l’ordure policière ordinaire, bavures, etc. ).

La ou les mafias, trafiquants de drogues, le grand banditisme, les véritables gangsters, etc.( avec leur mentalité capitaliste ) Ont ils vraiment à craindre la police ?
Exemple : la French Connection ( années, 50 / 60 / 70 ) et croyez vous que cela soit seulement du passé .....Pas du tout ou alors il n’y a pas de drogue en France ? fr.wikipedia.org/wiki/French_Connection

Un quidam, citoyen X, victime abusée en 1993 .

http://www.amnesty.fr/Documents/Rapport-France-Des-policiers-au-dessus-des-lois
http://www.amnesty.fr/sites/default/files/frenchreport.pdf

#128383 
22/10/2016 à 09:34 par AF30

il serait bon de connaître leurs revendications. Ils manifestent pourquoi ? Ils veulent quoi ? Leurs syndicats ont-ils une liste de revendications ? Toutefois il me semble qu’ils défendent pour eux une certaine impunité, un statut au-dessus de la régle commune. Ils jouent également une petite musique contre la justice qui serait selon eux ni trop ni pas assez. Beaucoup d’entre eux n’ont pas intégré le fait qu’ils ne sont pas des justiciés. Ils ne sont que les rouages d’un sytème déjà bien imparfait et fragile et eux comme la société ont intérêt à ce qu’ils se cantonnent dans leur rôle en évitant, comme ils le font souvent, de critiquer une justice qui serait trop laxiste. Emboîtant ainsi les discours réactionnaires qui sont pourtant démentis au regard de l’inflation de la population carcérale et des jugements extravagants contre les syndicalistes. A ce sujet il est à noter qu’ils vont être reçus à l’ Élysée quand tous les autres syndicalistes ont droit eux au mépris, au bâton ( des policiers ), à des condamnations et à la prison. Enfin ces parangons de la légalité n’hésitent pas à fouler de leurs grosses chaussures l’interdiction de manifester, d’utiliser les véhicules de service. Leur courage ne les pousse pas cependant à manifester à visage découvert. Feraient-ils partis de l’ultra-gauche ?
Il me semble que ces manifestations font partie d’une logique qui nous conduit par degré vers une société de plus en plus répressive, vers un ordre de plus en plus brutal nécessaire à une société de plus en plus injuste.

#128394 
22/10/2016 à 10:27 par morvandiaux

si ce n’était que des Cégétistes : au moins on pourrait leur taper sur la gueule ! (reste bien quelques planqués chez les flics ?)

#128398 
22/10/2016 à 12:08 par Macaiba

"..les abrutis qui risquent de me taxer d’être facho..."
Les fachos, par définition, criminalisent la critique et s’interdisent toute autocritique. Alors, puisque vous prétendez ne pas en être un, commencez par méditer vos incohérences :
"...je ne suis d’aucun bord / parti / idéologie et autres conneries...", et plus loin : "...J’ai tendance à penser que je préfère avoir les forces de l’ordre dans mon camp..."

#128399 
22/10/2016 à 12:43 par Macaiba

" il serait bon de connaître leurs revendications. Ils manifestent pourquoi ? Ils veulent quoi ? Leurs syndicats ont-ils une liste de revendications ? Toutefois il me semble qu’ils défendent pour eux une certaine impunité, un statut au-dessus de la régle commune. "

Lu ce jour dans ouest france (http://www.ouest-france.fr/societe/police/nouvelle-manifestation-de-po...)
« Les vraies revendications sont liées à la façon d’exercer notre métier », explique Christophe (usant d’un faux prénom comme ses autres collègues interrogés), 38 ans dont 16 dans la police. Réclamant « une réforme de la légitime défense », ce brigadier qui travaille en Seine-et-Marne estime qu’il faut « faire changer la peur de côté ». « Tous les flics de France ont peur de sortir leur arme », s’énerve-t-il.

Voilà ce qu’ils réclament : avoir le droit de dégainer et de tirer dans le tas.

#128403 
22/10/2016 à 14:30 par Louise de Bretagne

« On dirait bien que ceux qui sont derrière ces insistantes manifs de la flicaille font de la provocation contre les citoyens et le système français, en définitive cela risque d’être le déclencheur d’une guerre civile tant voulue par l’oncle Sam pour déstabiliser l’Europe et en devenir le monarque à la place des monarques » « Sim sim IZNOGOUD... »

#128407 
22/10/2016 à 15:50 par Geb.

Et pour cause pendant La Révolution Française combien de temps le peuple de Paris a eu réellement les armes.

Sans vouloir polémiquer, aux USA il y a 10 armes par habitant y compris des armes lourdes et de guerre, c’est même inscrit en lettres de feu dans la Constitution, (2éme amendement). Je ne pense pas que ça change grand chose dans le rapport police/population. Sinon comment comprendre le taux élevé de morts lors des actions policières ???

Les américains font comme les Français : Ils se défoulent dans la rue et sur les forums mais les armes restent au placard ou au stand de tir.

Les corps constitués Police/Armée/ Administration, ne sont que le reflet de l’Etat profond et de sa mentalité.

Et lui-même est le reflet de ce que les citoyens par leurs reculades, leurs faiblesses, ou leurs grandeurs, en ont fait.

Alors je ne vois aucune raison de gueuler quand on voit sa propre image dans un miroir. Même si elle est hideuse.

Pour le reste, sans mettre en cause la fascisation profonde des corps constitués, je ne trouve ni dans le billet et surtout pas dans les réponses ce que je cherche qui pourrait m’expliquer comment on pourrait réussir à faire fonctionner un système sociétal dans le Monde de nos jours sans Police, sans Armée, et sans Administration ou comment on pourrait en changer la mentalité sans envoyer tout ce beau monde au Goulag en le remplaçant entièrement par un personnel qu’il faudrait former pour ça.

J’y trouve beaucoup de haine, (Probablement justifiée par des expériences malheureuses - on en a tous eu dans le domaine), beaucoup de refoulement impuissant, beaucoup d’assertions partisanes non-documentées, je n’y trouve pas la constatation que les "manifestations" montées en épingle ne concernent au plus que 5/10% des membres des institutions concernées, ou que ce qui a tout déclenché est une tentative d’assassinat au "cocktail molotov" sur des fonctionnaires débordés, paumés, et sous pression, mais aucune proposition concrète pouvant être immédiatement mise en oeuvre, par exemple, tiens, si Mélenchon était élu Président avec un programme progressiste.

Et c’est assez décevant... Et alarmant aussi.

Quoique, bon, l’hypothèse Mélenchon, quoique partant d’une vision intéressante, n’est encore à mon avis qu’une hypothèse de plus.

#128410 
22/10/2016 à 21:31 par AF30

A Geb, il me semble que peu de personne imagine une société sans police. Le problème n’est donc pas là. La question qui se pose à partir du moment où on accepte le concept de violence légitime ( http://la-philosophie.com/letat-detient-le-monopole-de-la-violence-leg...) est de s’assurer de sa légitimité. Par conséquent les décisions du pouvoir doivent être conformes à l’intérêt du plus grand nombre et la mission des chargés d’en assurer l’application strictement encadrée. Le problème dans nos sociétés c’est qu’on assiste à une utilisation répressive de la police qui ne semble pas lui poser de problème et qui paraît en demander un peu plus.

#128423 
23/10/2016 à 01:23 par Jean Cendent

Et pour cause pendant La Révolution Française combien de temps le peuple de Paris a eu réellement les armes.

Bonjour, @Geb et merci de me lire.
( je me permet de vous tutoyer, si vous trouvez cela incorrect : je m’en excuse )

Oui @Geb tu cherches quoi exactement ?
Pour ma part j’ai voulu dire que le peuple de Paris a eu l’opportunité de défendre sa révolution, son autonomie, son émancipation pendant 2 jours et j’écris : à vérifier avec d’autres historiens pour être sûr car je n’étais pas sur place pour vérifier moi-même.

Je sais pour les USA mais il y a beaucoup plus de morts par armes à feux qu’en France : genre un gosse qui tire à la mitraillette dans un collège et même dans les gangs, etc. ( Voir, film de Michael Moore, Bowling for Columbia ). De plus il n’y a jamais eu de révolution au USA mais une guerre d’indépendance .

Je ne suis vraiment pas pour les armes ( comme aux USA ) mais merde si un jour un flic « et il le peut » doit me tuer, personne ne viendra m’aider que je sache, je dois lui dire merci ou être à arme égal avec lui. Allez@Geb décide de me mon sort...

J’ai donné tous les liens qu’il me semblait nécessaire comme source + un historien, etc.

Et même une proposition qui peut te paraître stupide, bon d’accord. ( sans haine et pourtant oui j’ai des frustrations, pas toi ? ).

Que fais tu de mieux quand toi, tu interviens au GS et que tu donnes des sources ? La vérité est intrinsèque à l’information capitaliste de Russie .

J’ai beaucoup de respect pour tes parents et ce qu’ils ont fait pour la France et l’ humanité ( je pense même qu’au niveau courage je n’ai peut être pas le quart de celui de ta mère ) et même pour toi d’une certaine manière mais je ne cherche pas à être adoubé par le PCF, passé, présent et sûrement futur . ( ni toi, je sais ou je m’en doute )

Car si ce parti n’avait jamais été stalinien tu serais peut être le 1er secrétaire ou la France différente.

Un vrai parti communiste libre et démocratique aurait préféré à la sortie de la 2eme guerre mondiale une personne comme G.Guingouin « le préfet des maquis » que M.Thorez « l’homme du 8 novembre 1939 » l’admirateur de Staline .
Car non, ce n’est pas Staline qui a arrêté les Nazis mais les peuples de l’ex URSS avec leurs corps et leur vies, la muance est importante.

Je déteste toute hiérarchie, c’est la soumission de la meilleure « part » de l’humain et fait ressortir chez lui que l’arrivisme et cela dans tout système valorisant cette structure de rapports sociaux.
Un sarko ici aurait été un staline là-bas, si nous ne sommes pas d’accord et bien tant pis cela ne changera rien dans le réel et dans le virtuel encore moins.

Effectivement je suis pas communiste, je suis comme ton tonton un « rêveur » comme il me semble que tu as écrit il y a quelque temps pour ne pas dire ( peut être ? ) un anarchiste.

Je ne veux pas faire de procès générationnel mais si elle avait été si brillante votre génération pourquoi en est on arrivé là maintenant, alors arrêtez s’il vous plait de faire des procès d’intention aux plus jeunes que vous ( aucune génération n’est mieux ou pire qu’une autre ) chaque époque à son contexte historique que ceux qui ont travaillé dans les 30 glorieuses lèvent la main, merci.

1983, c’est pas glorieux oui je sais @Geb, c’est même merdeux, je suis désolé.

Maintenant si tu veux me buter, de ta main cela sera un honneur, bon je sais j’en vaut pas le coup, je t’embrasse camarade.

Bon il faut que j’arrête mes conneries et puis heureusement tout le monde s’en fout , je passe trop de temps sur LGS.
Adios Amigos .

#128432 
23/10/2016 à 04:06 par Jean Cendent

Tenez, des liens, des sources par des gens très certainement beaucoup plus intelligents que mézigue .
Comme cela c’est bon quand un flic reviendra me casser la gueule je dirai merci si bien évidement, je peux .

Cela rassure tout le monde maintenant je roule en Renaud...

Il faut que je chante la Marseillaise ? Surtout qu’ayant grandi à la campagne ( primaire, etc. ) 100% école de la république, je l’ai chanté un paquet de fois et vous national forumeur ?

http://www.revolutionpermanente.fr/L-attaque-au-cocktail-Molotov-a-Vir...
http://mai68.org/spip/spip.php?article8605
http://mai68.org/spip/spip.php?article11486

#128434 
23/10/2016 à 04:28 par Jean Cendent

@Geb

......mais aucune proposition concrète pouvant être immédiatement mise en oeuvre, par exemple, tiens, si Mélenchon était élu Président avec un programme progressiste.
Et c’est assez décevant... Et alarmant aussi........

@Cendent

.....Il faut abolir le privilège de l’outrage à agent public en fait : l’outrage envers un représentant des forces de l’ordre
fr.wikipedia.org/wiki/Outrage_%C3%A0_agent_public_en_France
Voilà une proposition claire et nette à appliquer immédiatement pour un candidat ayant un programme de vraie gauche pour l’égalité de tous envers tous qui voudrait que l’humain prime d’abord sur la matraque ....

Hé ! @Geb, j’écris mal d’accord mais pas ce point là.

#128435 
23/10/2016 à 10:15 Maxime Vivas

.....Il faut abolir le privilège de l’outrage à agent public en fait : l’outrage envers un représentant des forces de l’ordre

Je suis bien d’accord avec ça. A la fin d’une manif, mon fils cadet, mineur, ayant été plaqué au sol, frappé, menotté par un agent de la BAC alors qu’il n’avait rien fait (rien !), tutoyé par le policier, a répondu par le tutoiement : outrage à agent. Au commissariat où nous sommes allés le chercher, sa mère et moi, l’OPJ, humain et intelligent, après nous avoir ,entendus, propres sur nous (j’avais mis costar et cravate) a refusé de demander au Procureur une garde à vue. L’agent de la BAC était furieux. Mon fils s’en est tiré avec une inscription de trois ans au fichier "Individu connu des services de police".
Tout ça pour rien (ou pour servir la carrière d’un flic efficace).

#128447 
23/10/2016 à 04:43 par Jean Cendent

Mais que je suis c.. euh... pardon le micro est ouvert ? oh ! m...
erratum / j’écris mal d’accord mais pas à ce point là.

#128436 
23/10/2016 à 09:58 par Palamède Singouin

@ Geb

sans mettre en cause la fascisation profonde des corps constitués... (Police, Armée, Administration),

Vous y mettez qui dans "l’Administration" ? L’ensemble de la fonction publique (déjà réduite à un ramassis de "minables carrièristes" par UVB-76 ou à l’état de bouc-émissaire, juste derrière le musulman, par Les Ripoublicains) ?

#128444 
23/10/2016 à 15:27 par Autrement

En attendant mieux, vous pourriez peut-être écouter ça : ICI
JLM : Organisation d’une journée de réflexion collective publique le 10 novembre prochain, au sujet de la manifestation des policiers.
Il en sortira peut-être de nouvelles propositions pour compléter le chapitre du programme "L’avenir en commun" concernant la sécurité.
C’est à tous les intéressés de plancher...

#128457 
23/10/2016 à 15:47 par Jean Cendent

pour servir la carrière d’un flic efficace

Bonjour,
Et oui, bien évidement La Carrière ça existe, pour monter en grade, se faire bien voir de sa hiérarchie, lécher des c..s, faire des petits rapports verbaux devant son chef sur tel ou tel collègue dans l’espoir de ... gagner plus, le corporatisme, etc.

Et plus les temps sont durs au niveau de l’emploi plus cela est démultiplié, sans même avoir l’espoir de pouvoir changer de sale boulot.

Chez les hauts fonctionnaires ce n’est pas identique, non ? Le carriérisme est inexistant ? et plus haut encore ...?
M. Papon c’était un bon sauvage ou un être civilisé ? (et pas seulement pendant la 2eme guerre mondiale, le gentil préfet du métro Charonne )

Nous vivons tous dans le même pays ou je suis un abruti d’extraterrestre ?
Merci, M. Maxime Vivas

#128461 
23/10/2016 à 16:28 par UVB -76 (УВБ76 en russe)

Servir L’Etat...
C’est nécessairement servir la Répression...

#128462 
23/10/2016 à 23:46 par Geb.

Je pense que mon intervention n’ as été suffisament étudiée en profondeur.

Il ne s’agit en aucun cas de "défendre" l’indéfendable. Pour ce qui est des violences policières j’en ai eu mon compte depuis que je suis en mesure de me trouver là ou on conteste le pouvoir bourgeois.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser je n’ai rien contre les armes en général, pas plus que contre des outils quelconques, celles-ci étant la plupart du temps des avatars de ceux-ci. Les armes ne sont que ce que ceux que ce que sont ceux qui les portent. et on peut aussi bien assassiner à la tronçonneuse ou au marteau qu’à l’épée ou au fusil. Je dis simplement que ce qui compte pour l’efficacité des armes c’est pas leur nombre, ni leur puissance de feu, mais la capacité de ceux qui les ont en main à les utiliser et leur détermination à s’en servir. Et pour le compte des gens de mon côté politique i me semble bien savoir qu’on est très loin de pouvoir prétendre obtenir un résultat positif quelconque avec ces moyens

Ce qui m’a fait plutôt réagir négativement dans cet article, ainsi que par les réponses apportées, c’est que l’article se situe dans un cadre étriqué qui n’intègre pas les réalités objectives qui créent les événements contestés.

Comme je l’ai souvent dis par ailleurs on peut évidemment réagir à des degrés différents, y compris personnels, sur des sujets même extrêmement sérieux. Mais lorsque ces sujets touchent des problèmes fondamentaux pratiquement universels on ne peut prétendre à une analyse cohérente qu’en mettant e exergue ses réactions sentimentales. Par exemple, lorsque mon paternel me parlait des Büchenwald et des nazis, ils était évident qu’il ne les décrivait pas comme des anges. C’était bien au-delà de ce qui était stigmatisé dans les réponses à l’article. Mais jamais je ne l’ai entendu employer ds surnoms racistes ou négatifs envers ses geôliers et il a toujours cherché à me faire comprendre que les VRAIES responsabilités se situaient ailleurs qu’au niveau des tortionnaires nazis. Et à leur sujet je ne l’ai jamais entendu employer d’autres qualificatifs que "Les SS" ou "Les Nazis". Il n’a jamais employé les appellations comme "les Allemands", (qu’il savait n’être pas tous nazis), ou les "Boches", ( à connotation raciste bien marquée).

Dans le cas qu nous occupe il s’agit de savoir ou ça peut mener de mettre dans le même sac de la "flicaille", des "CRS SS", des "assassins stipendiés" l’ensemble de la "Police" et de l’"Armée" en y rajoutant si nécessaire la "Justice" ou l’"Administration pénitentiaire".

Pour avoir souvent parlé avec des éléments de ces administrations je pense qu’il faudrait bien comprendre qu’un flic, un gendarme, ou un juge, sont avant tout des professionnels. Ils ne sont pas plus mauvais que le technicien de chez Thalès qui met au point des systèmes d’armes, ou celui de chez Matra qui fabrique des missiles, ou celui de chez Dassault qui dessine et monte des "Rafales". Ils ne jouent pas dans la même cour mais leur jeu est au service des mêmes décideurs et il y a toujours des humains qu morflent au bout de la chaîne.

La seule différence, (pour l’instant), c’est que le résultat de leur "travail", pour le cas des trois derniers, ce sont des gens à 5000 km de chez nous qui se le prennent sur la gueule. A ce que je sache personne n’est encore allé manifester devant les entreprises que j’ai citées pour les faire arrêter de fabriquer des engins de mort qui assassinent tous les jours depuis 1/2 siècle et plus, et personne n’a encore ici traité les mecs qui y bossent de complices d’assassins et d’enc...lés stipendiés.

Tous ces gens, et d’autres, (Les administrations ne manquent pas en France), travaillent pour une entité, théoriquement au service du Peuple, une entité "élue". Elue du moins selon les critères occidentaux si prônés chez l’ensemble de nos concitoyens, au point qu’ils veulent l’enfoncer dans la tête des autres pays qui voient différemment sur ce point à coup de bombes. Tous considèrent qu’il sont au service des citoyens. Tous considèrent que ceux qui tentent de mettre en bascule le système qu’ils sont employés à pérenniser font partie de la face mauvaise de la Société.
Premièrement parce que mettre en bascule l’autorité du Gouvernement c’est mettre en lumière leur incapacité à le protéger, mettre en danger l’employeur qui les paie,
Deuxièmement, par ce que le reconnaître cela voudrait dire reconnaître qu’ils se sont gourés dans leur choix de service public et qu’ils ont, eux, choisi le mauvais côté.

Pour avoir parlé avec nombre d’entre eux, un grand nombre "sait" que l’entité qu’ils servent n’est pas ce qu’on dit être. Comme le conseiller bancaire qui va mettre sur la paille le petit épargnant sait qu’il n’est pas là pour faire gagner du fric à son client, mais plutôt à sa banque qui l’emploie. Le flic qu matraque ça se voit et ça se sent en public. Les autres qui fabriquent les gourdins ou qui pillent le Peuple pour les mêmes décideurs personne n’en parle.

C’est pour cela que je pense que prendre de front ces catégories de population c’est fondamentalement accentuer les problèmes ; C’est aussi pour ça que je considère que s’en prendre à un pauvre con d’auxiliaire de police et l’envoyer aux grands brûlés pour le plaisir de se venger ou de mettre le bordel, c’est aller à l’encontre de nos intérêts à venir ; A moins qu’on pense que c’est comme ça qu’on va augmenter la liberté d’expression ou régler les problèmes des banlieues défavorisées.

Voilà. On pourra dire que je me fais l’avocat du Diable, mais je tente surtout d’exprimer que l’image hideuse de la Police c’est aussi l’image hideuse de notre société. Et que ceux qui se plaignent de voir tant de merde ne comprennent pas que cette merde c’est eux qui l’ont créé et qui la pérennisent chaque jour par leurs lâchetés, leurs reculades ou leurs incohérences. Pour exemple ceux qui gueulent tant après la police, la justice, ou autres administrations pas toujours gentilles, sont les premiers à aller quémander leur aide en cas de vol, agression, contestation, etc... Tout en témoignant chaque jour leurs grands dieux qu’elles ne sont pas à leur service mais au service de la Grande bourgeoisie... Ce qui en plus est VRAI

Et je n’en ai jamais vu un seul rejeter une décision de cour qui leur soit favorable sous le prétexte que la Justice mise en oeuvre était une justice bourgeoise et biaisée.

#128470 
24/10/2016 à 08:25 par calame julia

Geb,
merci de rappeler, par le témoignage que vous rapportez de votre père, l’intelligence et la fraternité de celles
et ceux qui ont su ne pas nous élever dans la haine.

#128478 
24/10/2016 à 11:08 par AF30

à Geb,
puisqu’on cède au point Godwin, j’y cède à mon tour en suggérant que si la responsabilité majeur des atrocités commises en 40 revient en priorité aux dirigeants - d’où, d’ailleurs, Nuremberg - les petites mains qui ont concouru à leurs mises en oeuvre ne sont pas exemptes d’une part non négligeable du Crime. Il est vrai que la réalité est parfois plus complexe et j’en veux pour preuve l’excellent livre et l’excellent film The reader ( https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Reader_(film) ).
Quant à convenir qu’un objet n’est pas en lui-même mortel mais son utilisation, rien de plus facile : sans aller chercher les missiles, combien de couteaux de cuisine ont dû être fatals dans des disputes domestiques ?
Cependant nous voilà bien éloignés du sujet car ce qui fait problème dans ces manifestations c’est leur objet et curieusement la grande visibilité donnée par les médias et leurs commentaires très majoritairement favorables. La comparaison avec d’autres manifestations se suffit à elle-même : http://www.acrimed.org/L-entretien-audiovisuel-information-ou-spectacle.
Par conséquent on ne peut s’empêcher de penser que certaines manifestions confortent l’ordre établi. La réception sans précédent de leurs représentants à l’Elysée est une preuve supplémentaire.
Combien d’autres revendications sont ignorées ou méprisées : http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/16091-Euro-2016... ou bien http://www.sudeducation.org/

#128485 
25/10/2016 à 14:44 par Louise de Bretagne

La France des non-droits de l’humanité, un pays qui fabrique des crétins et ou la Monarchie accepte que des flics hors-la-loi se mutinent et de surcroît leur donne des permis de tuer des pacifiques manifestants et même des passants...

#128536 
RSS RSS Commentaires
   
Éric Laurent. Le scandale des délocalisations.
Bernard GENSANE
Ce livre remarquable est bien la preuve que, pour l’hyperbourgeoisie, la crise n’est pas le problème, c’est la solution. Éric Laurent n’appartient pas à la gauche. Il est parfois complaisant (voir ses livres sur Hassan II ou Konan Bédié). Mais dans le métier, on dit de lui qu’il est un " journaliste d’investigation " , c’est-à -dire … un journaliste. Un vrai. Sa dénonciation des délocalisations, par les patronats étatsunien et français en particulier, est puissamment documentée et offre une (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’emprise des multinationales sur l’opinion publique des Etats-Unis est une des choses incroyables du monde occidental. Aucun pays développé n’a réussi à éliminer des média, et avec autant d’efficacité, toute forme d’objectivité - sans même parler de dissidence.

Gore Vidal

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.