Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

20 

Après Macron l’Américain, Mélenchon le Ruskoff.

A peine arrivé à Moscou (7 mai 2018), Jean-Luc Mélenchon a dit sa reconnaissance à la Russie sans qui la France n’aurait pu chasser l’occupant nazi. On sait que le leader de la France Insoumise refuse depuis toujours de célébrer le tardif débarquement anglo-américain en Normandie dont la France avait été exclue pour mieux l’inféoder aux USA «  : « Ils avaient préparé leur AMGOT (1) qui devait gouverner souverainement la France à mesure de l’avance de leurs armées. Ils avaient imprimé leur fausse monnaie, qui aurait eu cours forcé. Ils se seraient conduits en pays conquis. »

Mélenchon : «  Pour le malheur général, trop souvent depuis des siècles l’alliance franco-russe fut empêchée ou contrecarrée par l’intrigue ou l’incompréhension. Elle n’en demeure pas moins une nécessité que l’on voit apparaître à chaque tournant de l’Histoire. »

Mélenchon encore, au président russe : « Aussi, en venant vous voir, il m’a semblé que ma démarche et votre réception étaient inspirées par une considération et une cordialité réciproques, que n’ont brisées, depuis des siècles, ni certains combats d’autrefois, ni des différences de régime, ni des oppositions récemment suscitées par la division du monde. »

Bien sûr, Macron, dont la presse états-unienne se moque des frottis-frottas serviles avec Trump (voir logo) et la classe politico-médiatique française hurleraient à l’unisson contre notre « russolâtre d’extrême gauche » si ces paroles n’avaient en vérité été dites par De Gaulle.

Théophraste R.
(Editorialistes que les valets atlantistes français jettent parfois dans les bras d’un général, grand bourgeois, contre qui la France s’est levée il y a 50 ans).

Note. (1) Allied Military Government of Occupied Territories.

URL de cette brève 5814
https://www.legrandsoir.info/apres-macron-l-americain-melenchon-le-ruskoff.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/05/2018 à 08:49 par Bernard Gensane

En lisant « Aussi, en venant vous voir, il m’a semblé que ma démarche" etc..., je me suis dit : le doute m’habite. Le célèbre développement ternaire (ni ... ni ...ni) me rappelle quelque chose et quelqu’un.

#148277 
08/05/2018 à 09:08 par irae

Bien joué je m’y suis laissée prendre. Quant à de Gaulle on ne peut pas lui imputer la forme de capitalisme-libéral débridé actuel. Qui plus est il contribua du CNR et du modèle social que les puissants actuels s’acharnent à démolir. Il avait à juste titre la plus grande défiance à l’égard des EUAN dont il chercha l’affranchissement énergétique par zoe (qu’on peut aujourd’hui considérer comme une grave erreur).

Sans oublier qu’après 68 il fut disposé à remettre le pouvoir à une gauche impréparée à ce scenario, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

En tous cas encore bien joué pour cette démonstration que décidément la FI et son représentant JLM sont bien tenus pour coupables de toutes les violences verbales et physiques (voir les épisodes "gazer" "fête à m☆☆☆☆n" ou 1er mai 2018), tandis que l’actuel grand gouverneur du nouvel Etat de la confédération étasunienne tourne ouvertement en dérision ceux pour qui 50 euros ça compte et mérite de lutter (après les multiples épisodes précédents) avec absolution immédiate médiatique.

Plus surprenant encore ces mêmes arguments anti FI à leur usage exclusif repris en toute bonne foi par des sympathisants. Comme quoi la fabrique du consentement....

#148278 
08/05/2018 à 12:20 par Georges SPORRI

J’ai l’estomac fragile et " De Gaulle " ad nauseam est très nocif pour la santé intellectuelle / Après la guerre presque tous les pays développés , y compris les USA étaient keynésiens pour 2 raisons évidentes = besoin de main d’œuvre nombreuse pour reconstruire l’économie + peur du communisme et installation de la société de consommation / Les gaullistes ne voulaient jamais mettre en place les promesses du CNR et le PCF + CGT ont dû bloquer le périphérique et organiser de nombreuses grèves pour que ces promesses soient tenues / De plus il y a eu un "deal" et, par la suite, Thorez a rétablit la paix sociale sans exiger la dissolution de l’UIMM et la transformation des industries métallurgiques et minières en SCOP... Là il n’y a pas eu de "deal" ... et le PCF a perdu 500 000 adhérents !

#148284 
08/05/2018 à 13:49 par Mad Max

« Aussi, en venant vous voir, il m’a semblé que ma démarche et votre réception étaient inspirées par une considération et une cordialité réciproques, que n’ont brisées, depuis des siècles, ni certains combats d’autrefois, ni des différences de régime, ni des oppositions récemment suscitées par la division du monde. »

Je vous ai compris !

#148287 
08/05/2018 à 14:54 par Assimbonanga

Qui est ce dessinateur ? C’est bien vu quoique daidaigneux à notre égard. Pour ma part, j’ai trouvé qu’Emmanuel Macron et Donald Trump se sont livrés devant nous à un spectacle obscène et sans dignité. Leurs papouilles en surenchère ne font que démontrer le mépris qu’ils ont pour les peuples, le leur compris, tout juste bon à se délecter d’images et de comm’, de premières dames poupées Barbie et de tenues haute couture fournies par le groupe de Bernard Arnaud.
Au fait, lequel des deux est le plus riche ? Trump ou B Arnaud ?

#148291 
08/05/2018 à 18:50 par AF30

Quand même De Gaulle était légèrement réac sur les bords. Maintenant il est vrai qu’en comparaison de l’autre il apparaît plus social. Sauf que les rapports de force droite/gauche n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui et puis si je me souviens bien, à son retour en 58, il a mis en place le gestion paritaire salariés/patronat de la SS qui était jusqu’à là gérée par les seuls salariés. En quelque sorte le début d’une longue marche qui trouve son aboutissement aujourd’hui. Cependant il avait une idée de la France aux antipodes de la start-up nation à la con de l’autre demeuré et par conséquent il est peu probable que, par exemple, Alstom aurait été vendu. Idem d’ailleurs pour sa politique étrangère autonome. En écrivant ce qui précède je me demande si par l’effet pervers de la situation présente on ne finit pas par regretter ce qu’on trouvait insupportable avant.

#148295 
08/05/2018 à 19:15 legrandsoir

En écrivant ce qui précède je me demande si par l’effet pervers de la situation présente on ne finit pas par regretter ce qu’on trouvait insupportable avant.


Hé oui, hélas, hélas, hélas !

#148297 
08/05/2018 à 18:50 par Anike

Savoureux et bien vu ! Merci

#148296 
08/05/2018 à 21:07 par depassage

Georges SPORRI
Essayez d’être un peu plus pédagogique, tout le monde n’est pas censé connaitre ce que signifie l’UIMM ou la SCOP. Union des industries et métiers de la métallurgie=UIMM. Société coopérative=SCOP.

#148301 
08/05/2018 à 21:44 par Xiao Pignouf

En écrivant ce qui précède je me demande si par l’effet pervers de la situation présente on ne finit pas par regretter ce qu’on trouvait insupportable avant

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, imaginez-vous que nous puissions « regretter » Macron un jour ? J’y mets de gros, de très gros guillemets... pourtant, après lui, quoi ??? Quel clown vont-il encore sortir de leur boîte et nous en remettre pour 5 ans minimum ??? Oui, 2022, imaginez-vous en train de regretter un chouïa Macron... alors, question subsidiaire : crèvera-t-on avant de voir le bout de cette gouvernance mortifère ? Ce serait pas de bol.

#148303 
08/05/2018 à 22:50 par Assimbonanga

Ce n’est qu’un pan (si j’ose dire) de de Gaulle qui est regretté. La souveraineté nationale. Pour le reste, il est de la vieille droite, point, barre.

#148306 
09/05/2018 à 00:56 par chb

La très bonne caricature "illustration parue dans la presse américaine" semble plutôt venir du britannique "The Independant", 25 avril.
J’en ai imprimé qques exemplaires à l’occasion de la commémo du huit mai (fin de la guerre !).

#148309 
09/05/2018 à 01:42 par Georges SPORRI

La règle verte suppose un plan d’austérité bien pire que celui de macrofillon et un état policier encore plus baveux ... Donc, si cette ineptie est maintenue dans les programmes politiques "écosocialistes", en cas de victoire et de réalisation de cette terrifiante promesse, on va très vite regretter Macron ( avant sa mort ) ... Heureusement je pense que c’est du blabla ...

#148311 
09/05/2018 à 07:05 par guy

Comme disait Coluche , les héros étaient devant ! https://youtu.be/Y86lXFIxPac

#148315 
09/05/2018 à 08:14 par Assimbonanga

Pas grave, Georges ! Si on s’impose pas de "règle verte" on crèvera démocratiquement. Pans par pans, catastrophes par catastrophes. Mais avec la liberté de continuer à défoncer la Terre.

#148317 
09/05/2018 à 12:42 par guy

Suivi d un rapide retrait quant à l accord sur le nucléaire irannien avec en plus les " sanctions" compromettant ainsi nos "gros investisseurs français " comme ils disent (total Renault airbus ), ce n’est ni plus ni moins qu un coïtus-interruptus .....

#148326 
09/05/2018 à 12:59 par Georges SPORRI

@Assimbonanga / Il faut au contraire "défoncer le terre" pour y faire pousser des milliards d’arbres supplémentaires, détruire tous les écosystèmes cons et chiants ou laids ... Je te laisse relire http://mai68.org/spip2/spip.php?article1504 et regarder plein de clips YouTube sur l’afforestation de la Chine ( "The lessons of the loess plateau" ...etc.) ou sur la "muraille verte d’Afrique" - "Forêt de Lilengo" ... L’idéologie petite bourgeoise déteste les grands travaux, les solutions techniques et industrielles, elle ne veut pas qu’on produise des milliards de m3 d’hydrogène sur le Gulf Stream ni 1 million de "torre atmosférica" en Australie et au Mexique ... Bigote sans dieu, la petite bourgeoisie veut nous dominer au nom du respect de la Nature ( déesse fantasmagorique idéalisée jusqu’à l’absurde ).

#148327 
09/05/2018 à 19:17 par Assimbonanga

Planter un arbre ne nécessite qu’un petit trou... Inutile de défoncer la terre pour cette action !!!!

#148335 
09/05/2018 à 22:30 legrandsoir

on recentre sur le texte ?

(Assimbonanga et Georges : vos parties de ping-pong sont-ils destinées à se répandre sous tous les articles ?)

#148346 
10/05/2018 à 12:22 par caouec

"AMGOT"= (subliminalement) "I’M GOD" ?

#148369 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
17/11 Annonce de Christine Assange

17/11 : Christine Assange annonce via son compte twitter @AssangeMrs qu’elle n’est plus impliquée dans la campagne pour faire libérer son fils, et ne fera pas de commentaires. Elle précise qu’elle va bien et remercie tout le monde pour leur soutien.


Vous avez une minute ?

La traque des lanceurs d’alerte
Stéphanie Gibaud
Préface de Julian Assange Les lanceurs d’alerte défrayent l’actualité depuis une dizaine d’années. Edward Snowden, Chelsea Manning et Julian Assange sont révélateurs des méthodes utilisées pour faire craquer ceux qui ont le courage de parler des dysfonctionnements et des dérives de notre société. Pourtant, ces héros sont devenus des parias. Leur vie est un enfer. Snowden est réfugié en Russie, Assange dans une ambassade, Manning était en prison, Stéphanie Gibaud et bien d’autres sont dans une situation (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La mort de la démocratie ne sera probablement pas le résultat d’une embuscade. Ce sera une lente extinction par apathie, indifférence et privation.

Robert M. Hutchins


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.