Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


BankRun777 : les 3 dates qui vont faire trembler la Banque

C’est une tradition au théâtre : juste avant la représentation, 3 coups sont frappés pour attirer l’attention du public, et faire ainsi débuter solennellement la pièce.

Dans la tragédie de notre monde contemporain, celle qui se joue devant nos yeux et dont l’intensité dramatique n’a d’égale que son caractère factice, nous avons décidé de rajouter un nouvel acte de notre composition. Nous faisons le choix d’organiser l’effondrement bancaire en privant la Banque des maigres liquidités dont elle dispose encore.

Dans la lignée du BankRun du 7 Décembre 2010, puis du dernier BankRun du 15 Septembre, nous allons frapper trois grands coups, consolidant ainsi la riposte populaire contre la domination bancaire, celle devant laquelle les politiques de tout bords s’agenouillent au mépris de l’intérêt général et des souverainetés populaires.

Ainsi, le 7 Octobre, le 7 Novembre, et le 7 Décembre, nous invitons tous les citoyens Français à se rendre à leurs agences pour clôturer leurs comptes et livrets bancaires, et retirer en liquide leur argent, tant que cela leur est encore possible. Par ce geste individuel, chacun pourra participer à une action collective d’émancipation populaire.

L’enjeu est d’importance : à l’heure où l’ensemble des Peuples d’Europe se font dépouiller au nom de la politique de rigueur, à l’heure où la monnaie n’est qu’un instrument d’asservissement et d’exploitation au service d’une oligarchie apatride, à l’heure où les organisations politiques et syndicales s’avèrent totalement corrompues et incapables de servir l’intérêt général, à l’heure où, enfin, se révèle le vrai visage d’une mondialisation financière intrinsèquement pervertie, il est absolument fondamental d’organiser une stratégie efficace de résistance populaire.

Cette dissidence économique demeure l’un des seuls leviers à notre disposition pour résister à l’Empire. Et il ne fait aucun doute que si des milliers de personnes y participent, la peur changera de camp. Car soyons bien clairs : nous ne cherchons pas à rassurer les marchés, nous voulons les affoler, les précipiter dans le mur des paradoxes qu’ils ont généré. Le système financier est d’ores et déjà condamné. Dans une fuite en avant d’un cynisme incroyable, le cartel bancaire est déterminé à organiser la faillite des Etats pour mieux s’accaparer les patrimoines publics et conforter ainsi une domination féodale contraire à tous les principes démocratiques de souveraineté populaire.

Nous décrétons la mobilisation générale de tous les citoyens Français, salariés, chômeurs, fonctionnaires, commerçants, artisans, étudiants, retraités, agriculteurs, blogueurs et internautes, qui pourront, dans cet élan commun, s’ériger comme le dernier contre-pouvoir légitime face à la domination capitaliste…

- L’évènement Facebook « BankRun777"³ : https://www.facebook.com/event.php?eid=202473603148704

- Débat sur le Forum Convergences :
http://www.forum-convergences.com/t512-suite-du-bankrun-du-15-bankrun-777

Vincent Vauclin
http://la-dissidence.org

URL de cet article 14799
   
AGENDA
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d’investir où il veut, le temps qu’il veut, pour produire ce qu’il veut, en s’approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales.

P.Barnevick, ancien président de la multinationale ABB.


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.