Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Comment briller en société sans avoir mangé du cirage

Posez votre coude sur le rebord en marbre rose veiné de la cheminée Régence d’un appartement de Paris (intramuros) et parlez de n’importe quoi en glissant dans vos phrases des poncifs à la mode comme : grogne des usagers pris en otages, caracole en tête des sondages, spectacle de la désolation, population sous le choc, ambiance pas au rendez-vous, c’est juste improbable, fin de non recevoir, leader maximo et surtout : candidat autoproclamé à l’égo surdimensionné.

Vous allez voir : « C’est que du bonheur ! », surtout si votre public n’a jamais entendu parler de Pierre Bourdieu et de sa théorie sur « La circulation circulaire de l’information ».

Théophraste R. (Membre de l’association « Décodex alternatif »).

URL de cette brève 5340
https://www.legrandsoir.info/comment-briller-en-societe-sans-avoir-mange-du-cirage.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/02/2017 à 07:11 par Bernard Gensane

Et c’est là que, forcément, Franck Lepage est indispensable :
https://www.youtube.com/watch?v=oNJo-E4MEk8

#133010 
20/02/2017 à 10:26 par BQ

Oula oui...mais Théophraste ce n’est que l’apéritif, je me permets de continuer avec un petit digestif : l’archaïsme des propositions (de préférence voire exclusivement les mesures sociales), le fameux combo compétitivité-réalisme-pragmatisme-adaptation-responsabilité (à répéter en boucle sur un plateau afin que le journaliste puisse acquiescer avant de passer à la question suivante), assumer ses responsabilités (= permet d’exiger à quelqu’un de faire ce qu’on lui dit parce que c’est comme ça, mais ne pas se l’appliquer à s^i-même et encore moins à ceux de son parti), dommages collatéraux, bavures ou dérapages (exemple : une matraque dans le c**) à distinguer des violences indiscriminées (fait de ceux qui sont en face des policiers) ou encore de la répression (qui ne saurait exister en France mais seulement au Venezuela), corporatisme (à appliquer seulement 3 fois par jour sur les syndicats uniquement, éviter les zones médiatiques qui en sont immunisées), dirigeants corrompus ou corruption (inapplicable à Cahuzac, Fillon, partis UMP, PS, FN aux caisses noires et pots-de-vins d’entreprises et de partis français, seulement utilisable sur des dirigeants de [pays non-aligné]), populiste (à n’utiliser que lorsque vous êtes à bout d’arguments, attention cependant : cela peut arriver très régulièrement en milieu médiatique), ETC ETC (<- Supplique à LGS : besoin d’un décodex de journaleux).

C’est fou quand même ce que permet l’outil "Analyse du champs lexical" appris en CM2 (exemple : suffit de taper Venezuela ou Cuba au choix sur la barre de recherche de Le Monde )

#133018 
20/02/2017 à 23:19 par Georges SPORRI

Toutes les tentatives....depuis...cependant...néanmoins...toutefois...tout à fait...à l’heure où...interface... Je vous laisse compléter et je vous conseille d’utiliser "contexte mondial" et "réformes indispensables"....

#133038 
21/02/2017 à 08:57 par J.J.

"Je vis de bonne soupe et non de beau langage"
Passons sur le contexte misogyne de la citation.
Du "beau langage", pour noyer le poisson et parler pour ne rien dire permet d’entretenir des monologues de sourds aux qualités soporifiques. Pour moi, elles seraient plutôt laxatives....

Ah, qu’en termes galants ces choses là sont dites ....

#133047 
22/02/2017 à 15:49 par Franck MILO

- Bonjour monsieur, j’aurai voulu du cirage basque.
- Du cirage basque ? mais ça n’existe pas !
- Alors comment je fais pour cirer mes espadrilles ???

#133090 
RSS RSS Commentaires
   
« Fidel Castro, Biographie à deux voix », interview d’Ignacio Ramonet
Hernando CALVO OSPINA, Ignacio RAMONET
« Ce livre est une semence qui va germer » Paris le 22 février 2007. Ignacio Ramonet est le directeur du mensuel français de référence Le Monde Diplomatique, mais aussi l’une des personnalités les plus prestigieuses parmi les intellectuels progressistes à travers le monde. Voici un an qu’est sortie en Espagne la première édition de son livre « Fidel Castro, Biographie à deux voix » où il s’entretient longuement et sans réserves avec le dirigeant principal de la révolution cubaine. Le livre se vend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Nous sommes gouvernés, nos esprits sont moulés, nos goûts formés, nos idées suggérés, en grande partie par des gens dont nous n’avons jamais entendu parler.

Edward Bernays


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.