RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Communiqué de presse du Secrétaire général du Parti communiste palestinien, le camarade Dr. Mahmoud Saadeh

De ANC : Bonjour tout le monde. Important message ci-dessous du PC palestinien (les parties surlignées le sont par nous) que l’on peut considérer comme adressé particulièrement à celles et ceux qui, bien au chaud depuis des bureaux occidentaux, veulent expliquer aux Palestiniens ce qu’ils devraient penser et faire. Les mêmes que ceux qui appellent en France à la manif de ce dimanche à laquelle l’ANC n’ira pas.

Communiqué de presse du Secrétaire général du Parti communiste palestinien, le camarade Dr. Mahmoud Saadeh :

L’accent mis actuellement par de nombreux pays et certaines organisations palestiniennes sur la possibilité d’imposer une solution à deux Etats à la Palestine historique est devenu, dialectiquement parlant, un slogan colonial et de remplacement sous une couverture européenne avec une histoire arabe coloniale et réactionnaire détestable. Il ne peut être réalisé sur le terrain étant donné l’évolution rapide de la situation à Gaza et en Cisjordanie, influencée par les batailles féroces qui se déroulent actuellement au niveau local, régional et mondial. Il s’agit d’une tentative de maintenir un pied sur les rives de la mer Méditerranée en tant que base coloniale sur la terre palestinienne, représentée par l’entité coloniale raciste sioniste, qui est la deuxième partie de la solution à deux États discutée mondialement ces jours-ci.

Ainsi, la flamme du conflit reste allumée, et les tragédies et les guerres meurtrières perdurent à travers les générations, n’offrant aucune solution finale au dilemme dont les générations futures continueront à souffrir. Il sert de cadre central pour préserver les intérêts coloniaux et impérialistes des puissances sanguinaires américaines et européennes au Moyen-Orient et dans la région arabe en particulier. Lorsque la solution des deux États a été proposée au début des années 1970, il n’y a pas eu de colonisation terrifiante, de vols et de viols comme ceux auxquels se livrent aujourd’hui les bandes de meurtriers nazis et fascistes. Ils se livrent à des assassinats quotidiens de véritables fermiers et propriétaires terriens palestiniens.

Ces dernières années, il n’y avait qu’une seule colonie dans le nord de la Cisjordanie et une autre dans le sud. Il est donc devenu impératif pour notre parti communiste palestinien d’adopter le slogan d’un seul État démocratique et laïque sur l’ensemble du territoire historique palestinien, un "État pour tous ses fils", parce que les circonstances mondiales et la réalité objective résultant de notre lutte nationale, de classe et nationale contre les Anglo-Saxons ont changé la donne,

Les circonstances mondiales et la réalité objective résultant de notre lutte nationale, de classe et nationale contre les forces colonialistes racistes et fascistes anglo-saxonnes exigent l’unité de toutes les forces communistes, de gauche, nationales et islamiques éclairées de la région arabe, ainsi que de leurs partisans des forces anti-impérialistes du monde entier, dans un front mondial contre les États voyous agressifs qui défient les lois internationales et ne respectent pas la souveraineté nationale des peuples du monde.

En ce qui concerne l’Organisation de libération de la Palestine, nous constatons que sa composition actuelle et sa direction, nommée par une faction qui ne représente pas les aspirations de notre peuple arabe palestinien, ressortent clairement des pratiques de ces dirigeants. La solution optimale consiste à restructurer l’Organisation de libération de la Palestine sur des bases nationales révolutionnaires, et elle devrait chapeauter toutes les organisations palestiniennes, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Cela signifie que personne ne doit être exclu afin qu’elle représente réellement notre peuple dans tous ses segments et catégories.

Le camarade Saadeh a également mis en garde contre les conférences suspectes dont parlent les médias, telles que la "Conférence de Genève", qui visent à contourner la résistance palestinienne et les aspirations de notre peuple à la liberté et à l’indépendance. Il a considéré les personnalités palestiniennes ou les partis arabes participant à ces conférences comme des entités douteuses qui ne représentent ni de près ni de loin notre peuple arabe palestinien.

Le camarade Saadeh a estimé que la conspiration du déplacement et de la réinstallation a été contrecarrée par la fermeté de notre fier peuple à Gaza, malgré la férocité de l’assaut et l’ampleur de la conspiration. Le secrétaire général du parti communiste palestinien a présenté ses sincères condoléances aux enfants de notre peuple en Cisjordanie, à Gaza et partout où ils se trouvent. Il est convaincu que ces sacrifices seront le feu qui brûlera l’occupant et nous conduira vers la liberté et l’indépendance.

»» http://ancommunistes.fr/spip.php++cs_INTERRO++article5652
URL de cet article 39107
  

Enjeux politiques de l’histoire coloniale
Catherine COQUERY-VIDROVITCH
Notre patrimoine historique « national » doit-il inclure l’histoire de la colonisation et de l’esclavage colonial ? La réponse positive, de bon sens, ne fait pas l’unanimité : soit parce que parler sans tabou du domaine colonial serait « faire repentance », soit parce que l’ignorance ou la négligence entretenues depuis plusieurs générations font qu’il ne vient même pas à l’esprit de beaucoup de nos concitoyens que notre culture nationale héritée n’est pas seulement hexagonale. La culture française (que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Big Brother est déjà chez vous. Il est dans le logiciel que vous venez de télécharger depuis la boutique en ligne de Apple.

Julian Assange

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.