RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Sous le manteau humanitaire, un génocide à Gaza

“Le gendarme du monde ignore le monde, et ne veut connaître d’autre échelle de valeurs que la sienne. Cela se paie. ” (1)

Une métaphore pour décrire un monde obscur

Il était une fois une secte constituée de sorciers dont la volonté de soigner et de prédire l’avenir était sans faille. Son souhait ? Veiller au bien-être de la population humaine et de diriger son devenir. Un souhait qui lui permet de légitimer sa volonté d’asseoir et de consolider sa domination. Mais un souhait et une volonté aux conséquences contradictoires. Aussi, la secte s’est entourée de serviteurs, experts en tout, capables de déverser quotidiennement un flot de paroles où baigne le faux en prenant l’apparence du vrai. Le résultat est simple : point de contradiction ! Tout est une question de gestion démocratique mais encore faut-il que les peuplades obéissent aux sorciers.

A cette fin et volonté de domination oblige, les sorciers créèrent de multiples fléaux. Entres autres, la peste. Ce qui entraîna la secte à favoriser les éleveurs de rats. Mais pour faire oublier la cause de ce fléau, les sorciers ont mis l’accent sur le désordre créé par le fléau. Et, tout naturellement, le désir de perpétuer sa domination amena la secte à accuser les peuplades qui vivent à côté des lions, des ours, d’être les responsables du désordre. Un désordre favorable à la propagation de la peste, affirmèrent les sorciers. Et ces derniers de marteler à la face du monde : nous avons la responsabilité de vous protéger.

Avec cynisme, un vassal de la secte a même avoué : “ nous avons travaillé avec ceux qu’on pouvait utiliser pour nous débarrasser des éleveurs d’ours [communisme], parmi ces gens, il y avait les éleveurs de rats [intégristes musulmans], nous les avons financés et le dirigeant de la secte [les Etats-Unis d’Amérique] les a financés aussi. Si nous remontions dans le temps on ferait la même chose nous utiliserions à nouveau ces personnes ” (2)

Et pour cause, la secte porte un lourd fardeau, la responsabilité de protéger toutes les populations. Exception faite d’une peuplade abandonnée sous l’emprise d’un membre important de la secte. Appelons la P...

Bien sûr, le lourd fardeau de protéger entraîne parfois les sorciers à faire du mal. Mais ce ne sont que des erreurs martèlent ces derniers puisque nous représentons le bien, disent-ils. Malgré tout, certaines peuplades résistent aux dictats de la secte. Parmi elles, la peuplade P résiste avec acharnement depuis presque un siècle car ce membre important de la secte colonise sa terre. Evidemment, au nom du bien, tous les sorciers condamnent la résistance de P, malgré les emprisonnements, les expropriations et les massacres qu’elle continue à subir. Pour justifier son attitude, la secte accuse les dirigeants de la résistance d’être des éleveurs de rats. Et afin de prouver sa bonne foi, la secte a permis d’étendre un ’’manteau humanitaire’’ sur les habitants encore vivants. A n’en pas douter, les membres de la secte ont une conscience.

ONU : l’ambassadeur d’Israël et l’étoile jaune

Tout être humain digne de ce qualificatif ne niera pas que la population juive d’Europe a vécu les pogroms, les camps de concentration. Bref, un génocide. L’étoile jaune symbolise cette atrocité. Mais ce même être humain, juif ou non, conscient de ces faits agira, là où il se trouve, pour que n’importe quelle population, de par le monde, ne vive pas un tel malheur. Ceci d’autant plus que, dans le passé, l’humanité a vécu d’autres atrocités dont l’auteur est celui qui se définit comme le représentant du bien. Et concernant le mal, établir une relation d’ordre, c’est introduire une échelle de valeur. Et donc ouvrir la porte à de nouvelles atrocités. En d’autres termes, il n’y a pas un mal absolu. Il y a le mal !

Et seul l’humain est capable de produire le mal en toute conscience. Et il arrive que, pour légitimer le mal qu’il fait, il instrumentalise les atrocités que ses ancêtres ont subies. C’est pour cette raison qu’en arborant l’étoile jaune, l’ambassadeur d’Israël a insulté et la mémoire des victimes de la Shoah et les ambassadeurs présents à l’ONU. C’est l’humanité entière qui est ainsi méprisée.

M. El Bachir

(1) Régis Debray et Renaud Girard : Que reste- t–il de l’Occident ?. Edition Grasset, page 38.
(2)http://www.afrique-asie.fr/mbs-affirme-larabie-saoudite-et-les-etats-u...

9/11/2023

URL de cet article 39104
  

Même Thème
Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En transformant les violences de l’extrême droite vénézuélienne en "révolte populaire", en rhabillant en "combattants de la liberté" des jeunes issus des classes aisées et nostalgiques de l’apartheid des années 90, c’est d’abord contre les citoyens européens que l’uniformisation médiatique a sévi : la majorité des auditeurs, lecteurs et téléspectateurs ont accepté sans le savoir une agression visant à annuler le choix des électeurs et à renverser un gouvernement démocratiquement élu. Sans démocratisation en profondeur de la propriété des médias occidentaux, la prophétie orwellienne devient timide. L’Amérique Latine est assez forte et solidaire pour empêcher un coup d’État comme celui qui mit fin à l’Unité Populaire de Salvador Allende mais la coupure croissante de la population occidentale avec le monde risque un jour de se retourner contre elle-même.

Thierry Deronne, mars 2014

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.