RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Cours de journalisme par Le Grand Soir

Le putschiste Juan Guaido n’étant plus reconnu par l’Union européenne comme président légitime du Venezuelâââ, il disparait des médias, victime de ce que Viktor Dedaj appelle « une rupture narrative ».

Qu’es aco ?

Les médias, unanimes, vous répètent toutes les heures pendant des mois une information capitale et puis, hop, subrepticement, on passe à autre chose dont vous serez abreuvés toutes les heures. Exemple : le trou dans la couche d’ozone. Tous les jours, toutes les heures, puis, plus rien.

Un inconscient kamikaze, administrateur du Grand Soir, a publié (décembre 2020) un livre sur le Xinjiang où il nie le « génocide » et où on lit : « … Amnesty International affirme (juillet 2018) ne pas être en mesure de vérifier les allégations sur les prélèvements d’organes […] Ce hoax court dans les médias, contamine des politiciens et épargne la communauté scientifique tandis que les organismes internationaux s’en tiennent à l’écart, demandent à voir, et quand ils ont vu, démentent ».

Dans un article (février 2021) écrit pour dégommer ce trublion, Arrêt Sur Images est obligé de confesser que « les allégations de génocide et de trafic d’organes » sont « les deux éléments les moins démontrés des informations en provenance du Xinjiang depuis deux ans, que n’utilise pas Amnesty International ».

Traduction : Pour Amnesty international et, à présent, Arrêt Sur Images, c’est du bidon.

La rupture narrative sur le génocide et le trafic d’organes est annoncée

Théophraste R. Dégonfleur de baudruches

URL de cette brève 6699
https://www.legrandsoir.info/cours-de-journalisme-par-le-grand-soir.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/03/2021 à 04:08 par Annwn

Dans tous les organes officiels d’information et de pouvoir ayant le droit de s’exprimer dans les médias, y en a t-il encore un, aujourd’hui, qui ne soit pas totalement vérolé par la corruption ou soumis à des « contraintes » financières empêchant toute véritable autonomie ?
Réponse : NON, aucun n’est vraiment un danger pour l’Etat profond.
Et si c’était le cas, alors il serait immédiatement disqualifié, et finirait par disparaître ou, plus médiocrement, par divertir, tels « Médiapart » et même le « Canard » qui est largement subventionné par « l’Etat » pour ça, comme tout cette profession de caniveau car de connivence.
La corruption et l’impunité dans notre société ayant franchi de tels niveaux stratosphériques, et les masses ayant atteint un degré d’abrutissement tel, qu’il est peu probable, voire même impossible, à l’homme de changer quoi que ce soit à cet état des choses.
Laissons donc la Nature suivre son cours...

#178646 
04/03/2021 à 10:21 par L. A.

Juan Guaido a peut-être disparu des médias, mais sur Wikipédia il est toujours « Président de la République bolivarienne du Venezuela (autoproclamé, intérim), en fonction depuis le 23 janvier 2019 » !
Il est même précisé que son « prédécesseur » à ce poste serait un certain Nicolás Maduro…
L. A. (Chercheur de baudruches increvables.)

#178656 
04/03/2021 à 14:15 par irae

Et pendant que nos élites nous mènent en bateau sur des sujets qui ne changeront pas nos vies, notre classe politique n’en finit plus de toucher le fond.
Dernière saillie de l’élite de la nation, formées aux meilleures écoles, pantoufleuse de carrière qui devrait en principe être dotée d’une intelligence hors du commun, voici le dernier gag de dame borne :

Je suis une femme de gauche. La justice sociale et l’égalité des chances sont les combats de ma vie. Et c’est en @EmmanuelMacron que j’ai trouvé leur meilleur défenseur.
Alors je le dis aux électeurs de gauche : regardez ce que nous faisons, ne baissez pas les bras face au FN. pic.twitter.com/gMvmc79Thz
— Elisabeth BORNE (@Elisabeth_Borne) February 28, 2021.

A ce point confondant de stupidité qui donne une idée de ce qu’est l’infini, on hésite entre, elle nous prend vraiment pour des c** ou elle croit vraiment ce qu’elle écrit ce qui serait encore plus c**.
Et dire que ce n’est qu’un exemple de ceux qui nous gouvernent. Dès lors on comprend mieux, pourquoi tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, la crise sanitaire a été gérée de main de maître, il n’y a plus d’inégalités et tout le monde est heureux dans notre pays de cocagne.

#178667 
05/03/2021 à 09:36 par CAZA

Bonjour
Nous avions " Les Marronniers ¨¨ ( Neige en hiver Pollen au printemps Les Francs Maçons avec Le Point et L ’ Express comme diplômés merdias mention spéciale )
Voilà donc les "" Ruptures Narratives "" ( nouveau et excellent concept ) qui sont légions alors chez les merdias avec plus ou moins de pertinence

La courbe du chômage ( et son inversion )
Le classement de la France par les officines de notations ( du A ++ à l’infini de la propagande capitaliste )
Les 5 fruits et légumes par jour ( au glyphosate pour choper la leucémie )
Les bidons de poudre remplis de clous des hélicos de l’armée syrienne ( le mec qui règle le détonateur artisanal devait avoir le trouillomètre en zone écarlate ) )

Il doit y avoir d’autres à vous de jouer

Mais Daniel Riou en a déjà parlé : "" Rupture narrative rupture subjective : Le cas Sorel ¨¨
Attention à ne pas mélanger mais pas certain quand même qu’il y ait un rapport avec le concept de Maxime
https://books.openedition.org/pufr/4494?lang=fr

#178686 
05/03/2021 à 13:12 par BQ

Alors oui d’accord. Sauf que le trou dans la couche d’ozone c’est juste LE mauvais exemple. Ce n’est pas parce que les médias du jour au lendemain n’en parlent pas autant qu’avant...qu’il n’y a jamais eu de problème ! Justement, la décomposition de l’ozone stratosphérique a diminué suite au protocole de Montreal en 1989, traité international prohibant l’usage des gaz CFC responsables du "trou dans la couche d’ozone" observé dès les années 1970. Cela a été amplement documenté scientifiquement par des publications aux méthodes reproductibles, grâce aux réseaux et campagnes d’observations, aux modélisations de chimie atmosphérique, etc. Et ce trou a des conséquences sur les cancers de la peau, la biodiversité, les rendements agricoles via la perte de protection face à la radiation ultraviolette qu’offre l’ozone stratosphérique...bref, il y a bien eu un problème en passe d’être lentement réglé à heure actuelle avec une "résorption du trou" (oui c’est fou mais ça a marché quand on a écouté les conclusions scientifiques). Donc à distinguer d’un mensonge politique qui à quelque mois d’intervalle subit cette bien réelle rupture narrative.

#178695 
05/03/2021 à 17:31 par Fald

"Qu’es aco ?"
C’est quoi, ça ?
Pourquoi pas "Kézako ?", tant qu’on y est ? Bande de zebdas !
Dans la langue des troubadours, c’est "Qu’es aquò ?" !
Ah mais !

Tout ça pour amener une question : un commentaire agressif et hors-sujet, c’est quel genre de rupture ?

#178700 
06/03/2021 à 11:52 par J.J.

Fald @ Bande de zebdas !
C’est agressif, ça ? Je trouve ça plutôt gentil, j’ai beaucoup aimé le groupe Zebda.

#178717 
07/03/2021 à 20:29 par ozerfil

Il faut Asservir et faire Consommer pour que CERTAINS fassent tranquillement toujours plus de Profit !!

Et le journalisme est la Pierre Angulaire du montage.

Armes de destruction massive, Droits de l’Homme, Liberté, Démocratie, dictature, Guaido, Navalny, Poutine et la menace russe, Kim et la Corée du Nord, Iran, Chine et Ouighours (le Tibet ne "prend" plus...), trou dans la couche d’ozone (d’origine humaine...), réchauffement climatique (d’origine humaine...), écologie, faux-semblants, double discours, discours inversé, sociétal devenu une préoccupation de société majeure, chiffres économiques (fantaisistes...) et même Gauche-Droite *, élections (pièges à c**s !), élus (on imagine aisément lesquels...), philosophes, experts et médecins de plateaux de télévision, et ce(ux) que j’oublie...

De simples outils du Système véhiculés par les médias officiels dans la manipulation mondialo-atlantico-libérale.

J’écoute actuellement un DVD de "1984" : "la guerre c’est la Paix, l’ignorance c’est la force, la Liberté c’est l’esclavage"...
"Le télécran" qu’on regarde et qui peut nous regarder.
"Miniver" - Ministère de la Vérité en "Novlangue."
"Crime de la Pensée."

Ca ne vous rappelle rien...?

* voir « la distorsion de Borne », nouvelle Loi Empirique : "on me croit de Droite mais je suis en fait de Gauche" !!

#178741 
08/03/2021 à 09:39 par J.J.

Ozerfil @
Dans cette énumération, il manque un cas que malheureusement nos journalistes béniouioui, "pro démocratie", épris de justice et de défense des libertés (sic) passent lamentablement sous silence, c’est celui de JULIEN ASSANGE.
Étonnant, non ?

#178751 
09/03/2021 à 10:16 par ozerfil

@ JJ,

J. ASSANGE n’est pas un instrument mais une victime du Système...

#178774 
RSS RSS Commentaires
   

Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« La démocratie et les droits de l’homme ne nous intéressent que très peu. Nous utilisons simplement ces mots pour cacher nos véritables motifs. Si la démocratie et les droits de l’homme nous importaient, nos ennemis seraient l’Indonésie, la Turquie, le Pérou ou la Colombie, par exemple. Parce que la situation à Cuba, comparée à celle de ces pays-là et de la plupart des pays du monde, est paradisiaque »

Wayne Smith, ancien chef de la Section des Intérêts Américains à La Havane (SINA) sous l’administration Reagan

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.