RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

"Democracy-building" au Venezuela : la nouvelle stratégie des USA pour pour évincer le président Chavez, par Tom Barry.








La nouvelle politique de l’aide politique au Venezuela.


11 octobre 2007.


Au nom de la promotion de la démocratie et de la liberté, Washington finance actuellement, dans le cadre de sa stratégie mondiale de promotion de la démocratie, une pléthore d’organisations états-uniennes et vénézueliennes - dont une au moins a soutenu publiquement le coup d’Etat d’avril 2002 qui avait brièvement renversé Chavez.

Quand il a appris la nouvelle du coup d’État, le président de l’International Republican Institute (IRI, l’Institut républicain international), a félicité ceux « qui s’étaient soulevés pour défendre la démocratie », ignorant le fait que Chavez avait été élu président par deux fois. Malgré ce soutien déclaré à un coup d’État contre un président élu démocratiquement ainsi qu’à la violation flagrante de l’Etat de droit par l’opposition, l’IRI mène encore au Venezuela des programmes de démocratisation financés par la US Agency for International Development (USAID), l’agence des Etats-Unis pour le développement international. (...)

Le financement par les Etats-Unis d’une série d’ONG et de groupes associatifs au Venezuela, y compris la formation et le service de consultation offerts par des organisations telles que le Canvas et l’Albert Einstein Institution, soulève des inquiétudes quant à l’objectif premier, qui pourrait ne pas être véritablement l’avancée de la liberté et des droits de l’Homme, mais plutôt la promotion des intérêts stratégiques états-uniens.

Inclure parmi les cibles de construction d’un mouvement national [de résistance] un Etat démocratique tel que le Venezuela, remet en question l’indépendance et l’intégrité des « democracy builders » aux Etats-Unis. Eva Golinger, partisane de Chavez, a formulé le conseil suivant à l’adresse des Vénézuéliens : « Pour la défense de la nation, il serait judicieux de mettre un terme aux actions menées par des groupes tels que la Freedom House et l’International Republican Institute, qui servent de tête de pont au Département d’État et à la CIA, et qui opèrent ouvertement dans le pays. » (...)

Bien que les ONG financées par le gouvernement des États-Unis insistent sur le fait qu’elles sont indépendantes, elles coordonnent étroitement leurs programmes, entre elles et avec des fonctionnaires états-uniens. En février 2007, le « chef d’équipe » de l’OTI s’est rendu au Venezuela afin de participer à une session de « planification stratégique » avec les « cinq organisations partenaires de mise en oeuvre », comme le relate l’USAID. (...)

- Lire l’ article http://risal.collectifs.net






Le travail silencieux de la CIA en Bolivie et au Venezuela, par Eva Golinger.






URL de cet article 5574
  

Même Thème
Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Laissez les chiens de l’empire aboyer, c’est leur travail. Le nôtre, c’est de se battre pour achever la véritable libération de notre peuple »

Hugo Chavez

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.