Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Des nounours suédois aident clandestinement les "˜dissidents’ !

Il faut « éduquer » la jeunesse - mais dans le bon sens - celui de l’Empire ! Les enfants ne font pas que boire du Coca-Cola, écouter des « groupes » anglais trop fort, mâcher du chewing-gum, et traiter leurs parents de vieux @# µ, que diable ! En dépit de tous les efforts faits pour les rendre sourds et analphabètes, ils vivent encore…

Les Suédois aussi se sont rendu compte qu’il y avait encore des efforts (financiers) à faire pour fabriquer une génération de parfaits esclaves.

En témoigne cette information ahurissante, donnée par le journal Le Monde qui recopié l’AFP - avec le blabla habituel sur la liberté (d’exploiter), les « abominables dictateurs », etc…

« un récent parachutage d’ours en peluche au Bélarus par un avion piloté par un Suédois. Les ours contenaient des appels à la liberté et au respect des droits de l’homme »

Ce n’est pas un suédois (riche) parmi d’autres, puisqu’il a déclenché « l’expulsion de l’ambassadeur de Suède ». Le gouvernement de Suède serait donc impliqué ?

L’AFP ajoute :

« Le Bélarus est sous le coup de sanctions de l’UE en raison de sa répression contre les opposants, qui s’est aggravée depuis la réélection controversée de M. Loukachenko en 2010. »

Donc, l’UE, comme les USA, et comme un vieux @# µ, prend des « sanctions » ! Mais « l’austérité » imposée, attention, ça n’est pas une « sanction »… Même si ça fait plus de morts.

URL de cet article 17606
   
Philippe Bordas. Forcenés. Paris, Fayard 2008.
Bernard GENSANE
Ce très beau livre, qui montre à quel point le cyclisme relève du génie populaire et comment il a pu devenir une « province naturelle de la littérature française », me donne l’occasion d’évoquer des ouvrages qui m’ont, ces dernières années, aidé à réfléchir sur la pratique du vélo, sur le cyclisme professionnel et la place du sport dans notre société. Ce n’est pas l’argent qui pourrit le sport (l’argent, en soi, n’est rien), c’est le sport qui pourrit l’argent. La première étape du premier Tour de France en 1903 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus troublant pour moi était la soif de meurtre témoignée par les membres de l’US Air Force. Ils déshumanisaient les personnes qu’ils abattaient et dont la vie ne semblait avoir aucune valeur. Ils les appelaient "dead bastards" et se félicitaient pour leur habilité à les tuer en masse.

Chelsea (Bradley) Manning


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.