Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Désastre pour les Universités

Communiqué de presse, 30 août 2017 :
Loi L. R. U., dix ans déjà... dix ans ça suffit !

Le 10 août 2007, parmi les premiers textes votés après l’élection de Nicolas Sarkozy, une loi modifiait l’administration des universités. Sous couvert d’efficacité et de simplicité, avec l’accord de la C.P.U. qui en avait approuvé les principes lors de son colloque de février, l’esprit du service public universitaire était détruit au cœur de l’été. Ce ne fut qu’après la parution des décrets d’application, en particulier celui modifiant le statut des enseignants-chercheurs en 2009, que les membres de la communauté universitaire comprirent les enjeux véritables de cette loi : instiller le modèle managérial des entreprises au cœur du fonctionnement des établissements en détruisant la collégialité universitaire. La réaction fut très forte, mais elle ne permit que de limiter les impacts directs sur ce statut.

Aujourd’hui, plus personne ne peut douter de ce que la loi L.R.U. veut dire : l’austérité budgétaire, la réduction de l’offre de formation, la baisse des budgets de la recherche publique, l’autoritarisme présidentiel, la casse des statuts et la préférence au recrutement sur contrat, l’accroissement de la souffrance au travail.

Renforcées par la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche de juillet 2013, les conséquences de la loi L.R.U. minent les missions de l’Université et les valeurs de la République française : la servitude remplace la liberté, les inégalités, entre les établissements, entre les personnels, entre les étudiants, sont revendiquées au mépris de l’égalité et l’individualisme compétitif est préféré à la fraternité.

Il est temps de mettre un terme à cette destruction de l’Université française. Il faut au plus vite redonner aux établissements universitaires les moyens législatifs et budgétaires de fonctionner comme des institutions républicaines.

»» http://www.snesup.fr/article/loi-lru-dix-ans-deja-dix-ans-ca-suffit
URL de cet article 32248
   
Même Thème
La République contre son École
Muriel FITOUSSI, Eddy KHALDI
Certains, après la sortie de « Main basse sur l’école publique », (1) n’ont pas voulu croire, au moins dans un premier temps, dans la radicalité des postulats et parti-pris idéologiques qui avaient présidé, comme nous le dénoncions alors, aux mesures initiées par Xavier Darcos. Puis la « fusée des réformes » a décollé, et les yeux de nombreux citoyens, au-delà même de la communauté éducative, ont été décillés. Les atteintes graves au service public d’éducation se sont succédées à un rythme infernal, de la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Lorsque la vérité est remplacée par le silence, le silence devient un mensonge. »

Yevgeny Yevtushenko


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.