RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Elections test en Inde

Quatre états ont voté le 4 décembre pour leurs représentants.
En préfiguration des élections générales, pour l`assemblée du Lok Sabah, de 2014, les Indiens vont manifester leur mécontentement aux urnes.

Shankar, un artisan, parle de "malheur" à propos des élections. Il met les partis dans un même panier, celui qui permet de s’enrichir.

Le taux de participation,est estimé entre 70 et 80%. Un peu moins à Delhi qui compte 11 932 067 inscrits dont 6,6 millions d’hommes, 5,3 millions de femmes et 562 électeurs transgenres selon la statistique officielle. Ils se déplacent pour l’élection de l’assemblée de Delhi, avec un total de 810 candidats (dont 69 femmes) pour 70 sièges.

Les échoppes à vin et à bière gouvernementales et les bars ont fermé trois jours. Jours secs à Delhi. Ce qui a fait la bonne affaire de l’État tout proche, et principalement de la fameuse Gurgaon, à 15 km de Delhi.

Les balais manifestaient en blanc hier, la main s’affiche, des rickshaws bariolés d’orange et de vert arborant la fleur passent au son des slogans du gros haut parleur.
On peut se demander pourquoi ce système de symboles, de glyphes, pour les partis, n’est utilisé que dans ce cadre à l’intention des analphabètes et non pas ailleurs dans les services collectifs.

Il semble que dans la bagarre pour le pouvoir entre le Parti du Congrès (le clan Nerhu Gandhi, qui arbore une main) et le BJP (parti hindou, qui arbore une fleur), même si le tout nouveau parti AAP, dont le symbole est un balai, apparait comme outsider, ce soit le BJP qui l’emporte. Les grandes promesses portent sur la réduction des tarifs de l’eau, de l’électricité, des denrées alimentaires de base (l’Inde se démène sur ce terrain au sommet de Bali), sur l’embauche et la sécurité des femmes. Ils ont quitté le pouvoir en 2004 et tentent de le reprendre aux élections législatives de 2014.

Le résultat de dimanche soir est sans équivoque et la fleur du BJP prend une sacrée longueur d`avance.

Alexis Boucher

URL de cet article 23592
  

Israël/Palestine - Du refus d’être complice à l’engagement
Pierre STAMBUL
Entre Mer Méditerranée et Jourdain, Palestiniens et Israéliens sont en nombre sensiblement égal. Mais les Israéliens possèdent tout : les richesses, la terre, l’eau, les droits politiques. La Palestine est volontairement étranglée et sa société est détruite. L’inégalité est flagrante et institutionnelle. Il faut dire les mots pour décrire ce qui est à l’oeuvre : occupation, colonisation, apartheid, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, racisme. La majorité des Israéliens espèrent qu’à terme, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez.

Gandhi

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.