Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

33 

Faut-il vraiment être champions du monde ?

Le 30 septembre 1938, acclamé par la foule à sa descente d’avion au retour de Munich, le président du Conseil Edouard Daladier qui s’attendait à être conspué a lâché : « Ah les cons, s’ils savaient... ».

Revenu en France après s’être montré au stade Krestovski à Saint Pétersbourg pour la demi-finale de foot France/ Belgique, Macron (1) a dû s’exclamer de la sorte en voyant les Champs Elysées envahis par une foule hétérogène : des mafieux bretons, des gens qui ne sont rien, des fouteurs de bordel, des fainéants qui coûtent un pognon de dingue, des jeunes à qui il a piqué une partie de leur APL en attendant de les priver de retraite, des vieux qui ont appris ce que veut dire CSG, des veuves qui croient à la pérennité du système de pension de réversion, des fonctionnaires dont le point d’indice est bloqué et qui découvrent le « jour de carence » en cas d’absence, des malades mal remboursés et soignés dans des établissements trop éloignés où le forfait hospitalier a augmenté, des animateurs d’organisations qui se passent dorénavant d’emplois aidés, des chômeurs, voire du Comorien, des cabossés par les CRS, ou par la police municipale ou les gendarmes…

Tribuns du peuple, remisez vos discours ! Un coup de tête impulsif dans un ballon, comme celui de Samuel Umtiti à la 51 ème minute, suffit pour réaliser vos rêves : emplir les rues de nos villes d’une foule unie qui clame haut et fort ses sentiments (2).

Théophraste R. (Animateur du groupe de réflexion : « Eu égard à la baisse constatée du Q.I des Français, faut-il souhaiter qu’on gagne la finale ? »

Notes. (1) Brigitte était excusée (elle avait rangement de la vaisselle de Sèvres, piscine à Brégançon et essayages chez LVMH).
(2) Oui, je sais, ce n’est pas comparable, on peut sortir dans la rue pour une manif ET pour le foot. N’empêche, n’empêche, n’empêche.

URL de cette brève 5879
https://www.legrandsoir.info/faut-il-vraiment-etre-champions-du-monde.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
11/07/2018 à 12:29 par depassage

Mauvaise langue ! Un peu d’euphorie dans un monde de médiocrité aseptisée ne peut faire que du bien. Un peu, mais c’est mieux que rien.

#150223 
11/07/2018 à 15:11 par Georges SPORRI

La fête de la musique et la fans dzone sont 2 choses gratuites , d’où leurs succès ! La pauvreté manque parfois de charme parce que la vie ( en fait la jeunesse ) est courte et les vrais plaisirs de plus en plus chers ... La chanson dit " T’es pas heureux mais t’en a l’air " ! Le titre de cette œuvre était " Le blues du buisness man " ( qui aurait voulu être un artiste ) . Mais , qui sait pourquoi , elle a " parlé " au grand public qui a , paraît il , cru cette histoire !
Une autre chanson prisée par les ex bidasses disait : " On s’en fout d’attraper la vérole pourvu qu’on tire un coup " , ils chantaient ça dans la rue et lorsqu’il croisaient un couple une autre rengaine était dégainée : " Il la baisera pas " X 3 , 4 ou 5 ...
Et puis il y a cette phrase de Debord : " Lorsque la nécessité devient socialement rêvée , le rêve devient nécessaire " que je ne comprend pas vraiment .

#150225 
11/07/2018 à 16:45 par Bernard Gensane

Si on m’avait dit il y a dix ans que je me passionnerais comme un malade pour la natation de compétition, j’aurais bien rigolé. Et pourtant c’est le cas car mes deux dernières filles, sans que je leur demande rien, se sont lancées dans la belle aventure, la plus jeune évoluant au plus haut niveau chez les moins de 15 ans (https://www.youtube.com/channel/UCUWg3HojWVPQRL05q1kJDZw/videos). Maxime Vivas, qui connaît bien Théophraste et qui s’est pris au jeu, préside la section senior du club des admirateurs de Rébecca.
Récemment, celle-ci a fait partie de la sélection française des 13/15 ans aux Jeux méditerranées de Limassol. Elle en est revenue avec quatre médailles, trois de bronze et une d’argent, terminant deuxième dans un 200 4 nages d’anthologie (stratosphérique, comme il faut dire quand on commente le sport de haut niveau). Elle qui est encore plus à gauche et encore plus internationaliste que ses parents, a exprimé à cette occasion le regret de n’avoir pas fait jouer la Marseillaise. Récemment, aux championnats de France élite, Rébecca a nagé un relais contre la meilleure nageuse de France. J’avais anticipé en me demandant ce qui pourrait bien se passer dans sa tête en cette circonstance (http://bernard-gensane.over-blog.com/2018/05/tous-derriere-rebecca-gensane.html).
La compétition sportive nous mène vers ces délires et, en même temps (oui, je sais), procure des émotions sans pareil. Lorsqu’Umtiti a marqué contre la Belgique, il a probablement doublé sa valeur marchande. Mais, sur le moment, il n’a vécu que l’immense joie procurée par son coup de tête victorieux.
Contre de telles émotions, on ne peut rien même quand, comme moi et tous les autres parents, on se contente de s’user les fesses pendant des heures sur des gradins inconfortables dans des piscines surchauffées. Ce que l’on ne peut pas savoir, même si on le sait empiriquement, c’est que, derrière une performance d’exception, relativement ou dans l’absolu, il y a 10, 12, 15 heures de nage par semaine (une séance de deux heures = 4500 à 6000 mètres), une préparation physique à sec très exigeante, des sacrifices : aucune sortie, très peu d’écran, des stages durant les petites vacances où l’entrainement est doublé etc. L’année prochaine, Rébecca sera en seconde. Elle se lèvera (moi aussi) deux fois par semaine à 5 heures du matin pour aller s’entraîner deux heures avant les cours. C’est le lot de tous les sportifs de haut niveau, de France et d’ailleurs.
Quand le gosse monte sur un podium ou, simplement, quand il se retourne juste après l’arrivée pour regarder l’affichage électronique et constater qu’il a battu sa meilleure performance, ce qu’il éprouve est irrépressible. Le père peut très bien avoir lu, au moment de leur publication, les livres que Jean-Marie Brohm a publiés il y a trente ou quarante ans, en adhérant à la plupart de ses thèses, rien n’y fait, il est en pleine empathie.

#150226 
11/07/2018 à 18:20 par mandrin

au cas ou l’équipe de France remporte la coupe du monde sa fera une deuxième journée black blanc beurre post coloniale...en somme une tout les 20 ans et la présence de micron hier dans les tribunes a failli compromettre cette qualification en tan que casseur social et porte poisse...bref il s’en est fallu de peux.
Ceci dis j’ai pas la télé et le foot je m’en tape, mais sa dois bastonner dur en lavage de cerveau, une vraie bouillie.

#150227 
11/07/2018 à 19:27 par legrandsoir

Mon père a été un footeux pratiquant (puis supporter jusqu’à sa mort). Un de mes fils vient d’arrêter le foot pour cause d’âge venu. Mes autres enfants se passionnent pour le foot. Je suis d’un famille politisée et footeuse. Je regarde les matches ces temps-ci.
Je ne suis pas de la confrérie de ceux qui méprisent le peuple et ses plaisirs.
Et je souhaite plein de succès à Rebecca Gensane.
MV

#150228 
11/07/2018 à 19:48 par Renard

Tout les prétextes sont bons pour faire la fête ! Si on critique la ferveur populaire vu hier alors il faudrait critiquer les feux de la saint-jean, les ferias et les fêtes foraines etc etc..

Alors quoi le peuple ne devrait pas faire la fête et tirer la gueule jusqu’à la fin du capitalisme ?

Maintenant oui les puissants utilisent le sport pour faire diversion et que les gens ne parlent pas de politique mais de ballon rond, mais c’est notre travail à nous socialistes révolutionnaires d’intéresser les gens à la politique et si ils ne s’y intéressent pas il n’y a que nous à blâmer !

#150229 
11/07/2018 à 21:09 par Palamède Singouin

Moi, je suis de la confrérie qui s’incline devant des hommes tels que Tommy Smith, Ray Norman et John Carlos. Il n’y en a aucun parmi "les bleus" pour reprendre leur prestigieux flambeau ?
Quant à se lever à 5 heures du mat pour aller faire des kilomètres de pistoche....franchement....non rien.

#150233 
11/07/2018 à 23:17 par AF30

Comme bien d’autres j’ai ma petite histoire personnelle compliquée avec le sport. Ainsi bien qu’étant indifférent, totalement, au sport j’ai eu une fille qui était réellement accro à la gym. Je me suis retrouvé certains WE à suivre des compétitions sur des gradins où je n’aurais jamais imaginé poser mes fesses. Pendant des heures. Il est vrai qu’il s’agissait, pour moi, d’un pendant non formalisé à des études de piano au conservatoire.
Ceci étant dit il me semble que le sport à atteind aujourd’hui un tel niveau d’occupation des cœurs et des esprits, du temps d’info et par conséquent du temps des gens qu’il réduit le reste de ce qui fait l’essentiel de la vie à peu de chose.
Cette situation serait finalement négligeable si elle ne s’accompagnait d’une véritable idéologie régressive. Entendre beugler comme des veaux des supporteurs après un but ou une victoire, je me m’y fais pas.
Pour terminer une dernière confidence personnelle : mon gendre a mis mon petit fils (9ns ) dans une équipe de foot. Je garde mon sentiment de désespoir pour moi car s’il est bien un milieu dont j’aurais protégé un des miens est bien celui là où la mentalité et les valeurs sont, pour moi, détestables.

#150235 
12/07/2018 à 00:42 par François de Marseille

@Palamede : Moi je ne m’incline devant personne. Je ne sais pas ce qu’on fait les trois gugusse que vous citez pour qu’ils méritent vos révérence, mais je doute que ce soit justifié. Si vous vous inclinez devant qui que ce soit, vous souffrez de la même forme de perversion que ceux qui adulenr les footballeur.

#150240 
12/07/2018 à 01:14 par Roubachoff

Il peut y avoir de la beauté dans tout, y compris le sport. Et bien sûr, de la laideur aussi… Pour ma part, je préfère les sports individuels, peut-être moins "populaires", mais épargnés par la puanteur du nationalisme. Pas par celle du fric, certes, mais là, il ne faudrait plus s’intéresser à rien…
Quant à la probable victoire française en Coupe du Monde, pourquoi ne pas s’en réjouir ? A condition, sans doute, de se souvenir qu’elle ne changera rien à rien, ne mettra rien dans la poche à personne (ou presque) et ne désarmera pas les racistes et les xénophobes de tout poil.

#150242 
12/07/2018 à 08:02 par Xiao Pignouf

@François de Marseille

#150245 
JPEG - 44.5 ko
12/07/2018 à 08:16 par reneegate

Nous sommes sur la même ligne ;-), J’ai même du mal a souhaiter la victoire.

#150246 
12/07/2018 à 09:06 par Bernard Gensane
#150248 
12/07/2018 à 11:08 par Georges SPORRI

Il parait que dans les fans ( ça veut dire fanatiques ) croates il y a beaucoup de nationalistes bellicistes qui chantent ouvertement les louanges des Pravij Sektor et autres bataillons Azov - Aïdar et compagnie ... Si c’est vrai c’est très rigolo car cela doit énerver les russes et , en plus , cette instrumentalisation du foot pour tout et n’importe quoi va finir , tôt ou tard , par discréditer ce sport-spectacle déjà vérolé par l’affairisme et le fric , et gangréné par les dirigeants de droite de la fédération internationale ...

#150251 
12/07/2018 à 12:06 par Palamède Singouin

@François de Marseille
Xiao t’a mis la photo des 3 gugusses qui n’ont pas hésité à saborder leur carrière sportive pour la défendre les droits civiques des noirs aux USA. Je ne sais pas si ça mérite une révérence, mais c’est toujours mieux que de prendre des postures genre "Moi, je ne m’incline devant personne".

#150256 
12/07/2018 à 12:43 par pierreauguste

Je ne suis pas de ceux qui méprisent le peuple et ses plaisirs(et je n’ai rien non plus contre ceux qui méprisent les foules décervelées et on en a vu ici et ailleurs) mais je n’ai pas envie de voir la tête à Macron si la Croatie perd....et la foule hilare qui va s’ensuivre me fait peur parce que pour l’instant pas un millième d’entre eux ne soutien les grévistes de la SNCF,entre autres choses.
Ps : J’ai failli devenir professionnel de foot et, failli parce que se lever à 5 h du mat pour aller faire des kilomètres de piscine ou autres....franchement....non rien.

#150257 
12/07/2018 à 16:34 par Catherine

Allez, quoi... quatre pays membres de l’OTAN qui s’étripent en Russie... vous ne trouvez pas ça jouissif ?

#150259 
12/07/2018 à 20:03 par Xiao Pignouf

@Bernard Gensane, merci !

#150261 
12/07/2018 à 20:38 par Palamède Singouin

Merci également à Xiao Pignouf et B. Gensanne d’avoir rappelé que le sport de haut niveau peut aussi offrir de grands moments d’humanité. Hélas trop rares.
Il y a des "gugusses" qui ne se contentent pas d’en avoir simplement dans le slip, mais aussi dans la tête et dans le cœur. Allez, Mbappé...etc....faîtes nous une SMITH sur le podium....avec Lloris....Quel pied !!!!!!

#150264 
12/07/2018 à 21:23 par mediacideur

Le 30 septembre 1938, acclamé par la foule à sa descente d’avion au retour de Munich, le président du Conseil Edouard Daladier qui s’attendait à être conspué a lâché : « Ah les cons, s’ils savaient... ».

Historiette largement controuvée, donc inutile de la reprendre.


3 gugusses qui n’ont pas hésité à saborder leur carrière sportive pour la défendre les droits civiques des noirs aux USA.

Ils s’attendaient probablement pas à subir ce qu’ils ont subi après ce formidable poing levé. Tricards partout, y compris et surtout dans le "sport", d’ailleurs... Et tout cela dans l’indifférence générale : ben oui les gens regardaient le "sport" et avaient trouvé d’autres "gugusses"

Tout ça pour dire que le sport a bon dos... Et que "gugusse" je sais pas si c’est péjoratif.

#150265 
12/07/2018 à 22:21 par latitude zero

Pour être juste les bleus vont quand même reverser leurs primes de match à des organisations caritatives , sous l’impulsion de Mbappé qui lui reversera la totalité, même si ça reste de l’argent de poche pour eux c’est quand même notable et à ma connaissance la première fois.

#150266 
12/07/2018 à 22:30 par Théophraste R.

@ Mediacideur

Historiette largement controuvée, donc inutile de la reprendre.

Elle est au contraire généralement tenue pour vraie.
En tout cas, "se non è vero è bene trovato".

#150267 
13/07/2018 à 08:49 par legrandsoir

Merci à Latitude zéro pour ce commentaire :
« Pour être juste les bleus vont quand même reverser leurs primes de match à des organisations caritatives , sous l’impulsion de Mbappé qui lui reversera la totalité, même si ça reste de l’argent de poche pour eux c’est quand même notable et à ma connaissance la première fois », avec un lien : https://www.novethic.fr/actualite/social/consommation/isr-rse/toute-l-...
J’y suis allé voir. On est obligés d’aller vérifier à cause de liens fantaisistes qui renvoient parfois sur du grave ou sur des pubs. Vous ne voyez pas ces choses-là, c’est poubelle. Bref, on lit (C’est, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football qui parle) : "Il y a peu ses parents (de Kylian Mbappé, ndr) m’ont dit : "Noël, ce n’est pas raisonnable. Il gagne des sommes folles, il ne faut pas qu’il prenne l’argent. Il est trop jeune, il en a assez".
La phrase des parents dit tout : on est dans la déraison, la folie, il est trop riche et ne doit pas s’enrichir encore. Pas mal !
Ce : "Il ne faut pas qu’il prenne l’argent", c’est beau comme un début de poème.
MV

#150270 
13/07/2018 à 09:07 par calame julia

..."pour être juste, les bleus vont quand même verser leurs primes à des associations caritatives"...
C’est Gringalet 1er qui va être content ! Le caritatif il aime. Cela lui évite de faire en sorte que
l’Egalité (même relative) devienne pour lui un problème...

#150271 
13/07/2018 à 13:14 par Palamède Singouin

@Mediacideur

Ils s’attendaient probablement pas à subir ce qu’ils ont subi après ce formidable poing levé.

Je pense que c’est réduire leur geste à un simple mouvement d’humeur en disant ça. L’article publié par Gensanne montre plutôt que ces manifestations étaient envisagées bien avant l’ouverture des JO. Quelques jours après les 3 gugusses, 3 autres gugusses noirs américains (Lee Evans, Sonny Freeman, Larry James) se présentent sur le podium du 400 m coiffés du béret noir des Black Panthers !!!! On est là juste après l’assassinat de M.L. KIng, à une époque où ça peut coûter très cher de trop la ramener dans des USA en pleine ébullition.

#150275 
14/07/2018 à 07:56 par ozerfil

C’est triste à dire, mais une belle victoire sportive se transformerait sournoisement en une Berezina sociale : pendant l’euphorie de la fête Macron en profiterait pour passer les lois les plus scélérates possibles dans l’indifférence et l’ignorance générales !!

Faites votre "choix" : quelques instants de bonheur pour flatter de bas instincts nationaux, avec les conséquences décrites ci-dessus, ou une déception passagère en gardant les yeux ouverts sur notre devenir social, politique et humain...

Le mien est fait : j’aime le football, mais je sais néanmoins où se trouvent les choses importantes et les futiles !!

Alea jacta est !

#150283 
14/07/2018 à 18:34 par franck-y

Je n’aime pas le football, mais c’est peut-être parce que je n’y étais pas bon. J’ai apprécié le rugby puis l’ai délaissé depuis une quinzaine d’années quand des supporters nouveaux ressemblant à ceux du football sont arrivés, puis le judo, puis le hand-ball féminin, etc ... Je suis pratiquement sûr que si une équipe de France de freesbee devenait potentiellement championne du monde alors les médias et les fans débouleraient. Je me rappelle de l’arrivée du basket-ball (un joueur français jouant aux US) en concomitance avec l’extension de Mac Donald et du Coca-cola, comme du rap et de Nike. Quand il y avait des coupes du monde de foot on pouvait se retrouver peinard avec les nanas pendant un bon moment et il n’y avait pas de flic sur les routes. Maintenant, les nanas regardent le foot et les flics et les militaires sont aux bords des routes avec leur mitraillette. C’est pourquoi je pense que ce serait une mauvaise chose pour la nation que la France gagne, car Napoléon IV/Pétain 2.0/Trou du cul 1er serait trop heureux de voir le peuple dans la rue, et pas pour la ramener. J’imagine les médias comptant le nombre de gens dans la rue (Occurrence). Un bien beau pays Jean-Pierre, tout à fait Thierry, dommage que l’arbitre soit un rastaquouère qui n’a rien à faire dans une compétition de si haut niveau.

#150287 
15/07/2018 à 02:57 par François de Marseille

@Palamede : inclinez vous devant qui vous voulez, et n’oubliez pas Mohamed Ali qui a pris une décision qui pouvait l’envoyer directement en taule et non pas juste briser sa carrière.
Ces exemples montrent juste que le problème n’est pas le sport mais l’humain pour qui la compétition est un mode de vie. Voir un sportif de haut niveau réussir encore à réfléchir alors que son esprit est potentiellement tordu par l’esprit de compet’ et par la gloriole, c’est pas courant. Mais designer le sport comme coupable, c’est très limitatif.

#150294 
15/07/2018 à 06:59 par Dominique

Le foot est un sport génial : prenez quelques gars normaux, donnez leur un ballon, fixer un enjeu et ça part en couille. Comme notre société. La dernière fois que j’ai joué au foot ça a fini en baston générale sur le terrain. C’était lors d’un tournoi inter-entreprise à Fribourg en Suisse. à passé 50 ans, j’étais dans l’équipe. C’est dire son niveau, on s’en fichait de la coupe, on voulait juste s’amuser. On passe les deux premiers matchs, et lors du troisième, on tombe contre Crémo, tous des jeunes, tous ex-yougoslaves réunis dans le ballon et ils jouaient tous super bien. Ils auraient pu nous battre 15 à zéro, mais non ça a été plus fort qu’eux, dès le coup d’envoi ils n’ont pas arrêté de faire des fautes et l’arbitre les laissaient faire - il devait avoir peur d’eux. Après moins de 2 minutes, au deuxième qui m’a foutu ses crampons sur les pieds, j’ai laché que le prochain qui me faisait le coup se prenait un coup de boule. Ils ont arrêté de me marché sur les pieds. à la reprise après la mi-temps, notre capitaine leur a pris le ballon dans ses mains et leur le a donné en disant "Tenez, on ne joue pas contre vous."

Ils se sont mis tous autour de lui, ils étaient très chaud et personne ne pouvait savoir comment cela allait finir. De plus mon collègue avait les deux jambes en triste état suite à un accident de moto où il était passé sous la glissière et je n’avais pas envie qu’il finisse à l’hôpital. Je me suis dit qu’il fallait faire une diversion, j’ai été vers celui qui avait l’air le plus méchant, j’ai capté son attention avec 2 doigts lui faisant signe de me regarder dans les yeux, lui ai fait un beau sourire et l’ai traité de fils de pute.

Là c’est parti dans tous les sens. Ils ont vite arrêté car on était meilleur en baston qu’eux. Diversion réussie et sans blessé. Pour nous le tournoi était de toute façon fini. On a été boire quelques bières. C’est dommage que la télé ne retransmette pas ce genre de tournoi car là, c’était du foot-réalité.

Sur le mondial, je trouve juste dommage que la Russie soit éliminée, j’aurai adoré une finale France-Russie.

#150295 
15/07/2018 à 09:30 par mandrin

ouais, de toute façon ils sont tous d’accord, même les joueurs ne dépasseront pas les 80km heure sur le terrain, et ceci pour la bonne cause...

#150297 
15/07/2018 à 12:39 par Palamède Singouin

@François de Marseille

Eh ! bien, nous allons finir par être totalement d’accord !!! Ça ne valait donc pas la peine de m’attribuer je ne sais quelle perversion, non ?
Il y en à un qui a dit à propos de l’action des "gugusses" : "Ces poings gantés, 2 siècles d’esclavages les retenaient vers le bas, ils ont eu la force et le courage de les lever à l’adresse du monde".
Je n’ai rien à ajouter.

#150298 
15/07/2018 à 15:32 par François de Marseille

@ Dominique : "Le foot est un sport génial : prenez quelques gars normaux, donnez leur un ballon, fixer un enjeu et ça part en couille"
Tout dépend de ce qu’on appelle des gars normaux.

#150300 
15/07/2018 à 22:55 par AF30

Dimanche 15 juillet, 22H30. Je suis envahi d’une grande tristesse au milieu des cris et des manifestations de joie. C’est un sentiment irrépressible car je ne peux m’empêcher de voir dans ces manifestations que l’adhésion à un système, à ses valeurs. Un système dans lequel le foot en est le meilleur vecteur. L’alliance du capitalisme et du nationalisme. Nous aurons beau rêver à un foot portant d’autres valeurs, il ne peut en être malheureusement autrement.
il me semble par ailleurs que ces effets néfastes ont été démultiplier cette année par rapport à 1998. J’y vois le pouvoir hypnotique des chaînes d’infos en continue qui n’existaient pas antérieurement. Un pilonnage permanent pendant des jours et des jours et qui va se poursuivre encore longtemps.
Ainsi constatant les effets en vraie grandeur sur de très nombreuses personnes on peut alors mesurer le pouvoir de formatage dans tous les domaines et en particulier en politique et dans le social.
Il n’y a aucun mépris pour ces gens et je regrette les mots de ce soir de Melenchon car je ne pense pas être un puisse-vinaigre qui regarde de haut les grandes émotions collectives car toutes ces émotions ne sont pas grandes.

#150304 
RSS RSS Commentaires
   
Leur Grande Trouille - journal intime de mes "pulsions protectionnistes"
François RUFFIN
GoodYear, Continental, Whirlpool, Parisot-Sièges... Depuis dix ans, à travers la Picardie d’abord, la France ensuite, j’ai visité des usines de robinets, de pistons, de cacao, de lave-linge, de canapés, de chips ; de yaourts, avec toujours, au bout, la défaite. Ca m’a lassé de pleurnicher. Mieux valait préparer la contre-offensive. C’est quoi, leur grande trouille, en face ? Leur peur bleue ? Il suffit de parcourir le site du MEDEF. Ou de lire leurs journaux, Le Monde, La Tibune, Les Echos : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté de la presse est la liberté que les capitalistes ont d’acheter des journaux et des journalistes dans l’intérêt de créer une opinion publique favorable à la bourgeoisie.

Karl Marx


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.