RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Fête des Travailleurs La Havane - 1er Mai 2010

Cuba ne se raconte pas, Cuba se vit ….

Contrairement aux idées reçues et à la pensée unique, nous vous proposons de découvrir la réalité Cubaine à travers notre voyage « Sur les traces de la Révolution » et d’assister en prime au défilé du 1er mai à La Havane.

Cuba 11 million d’habitants, subit depuis 1962 l’embargo des USA. Comment ce petit pays dont le PIB est 400 fois inférieur au notre, arrive à garder la tête haute face aux agressions impérialistes de son voisin ?

Ce circuit de 15 jours vous amènera de Santiago de Cuba « berceau des Révolutions Cubaines », en passant par la Sierra Maestra à la Comandencia de la Plata (QG de Fidel Castro au début de la Révolution), Santa Clara (ville du Che) et bien d’autres lieux incontournables, pour finir à La Havane le 1er mai sur la place de la Révolution pour la célébration de la fête des travailleurs.

Rencontres et hébergements chez l’habitant permettrons aux participants de ce voyage de partager le quotidien des cubains. Le programme inclut des visites culturelles mais également des moments de détente afin de profiter pleinement du pays.

L’association Cuba Linda organise ce voyage depuis 5 ans et cette année (année du 50ème anniversaire de la victoire de la Révolution), nous étions 140 Français (7 groupes) à célébrer le 1er mai ensemble, avec les travailleurs cubains sur la place de la Révolution de La Havane. Nous espérons que l’année prochaine vous serez aussi nombreux à vous joindre à cette aventure. Ci-joint quelques détails et informations sur le voyage 2010.

CUBA LINDA

05 53 08 96 66

www.cuba-linda.com - cubalinda@wanadoo.fr

URL de cet article 9310
  

L’Eglise et l’école, de Marceau Pivert
La laïcité séduit au XIXe siècle une bourgeoisie soucieuse de progrès et d’efficacité. Les socialistes en font également leur cheval de bataille. La séparation de l’Église et de l’École puis de l’Église et de l’État en 1905 en est le symbole, mais ce fragile compromis est bientôt remis en cause. Face à une contestation grandissante, la bourgeoisie et l’Église s’allient pour maintenir l’ordre social, politique et moral. Depuis les années 1920, leur offensive conjointe reprend une à une les conquêtes laïques. La (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Acheter un journaliste coute moins cher qu’une bonne call-girl, à peine deux cents dollars par mois"

un agent de la CIA en discussion avec Philip Graham, du Washington Post, au sujet de la possibilité et du prix à payer pour trouver des journalistes disposés à travailler pour la CIA. dans "Katherine The Great," par Deborah Davis (New York : Sheridan Square Press, 1991)

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.