RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Le Grand Soir partenaire du Forum national de la Gratuité du service public et des biens communs

Fêtons la gratuité le samedi 5 janvier 2019 à Lyon !

L’Observatoire international de la gratuité (OIG) lance cette initiative en partenariat avec l’Observatoire sur les mouvements sociaux (OMOS), l’ACU/Ensemble ! et le site Le Grand Soir.
LGS voisinera avec une vingtaine d’organisations dont la FI, ATTAC, le PG, la FSU, EELV, le NPA, le PCF, le DAL.
Parmi les « grands témoins » qui s’y feront entendre on remarquera Bernard Gensane, administrateur du GS.
Préinscription conseillée : appelgratuite.canalblog.com

Samedi 05 janvier 2019 à Lyon (69001) de 9 h 30 à 19 h Salle Paul Garcin (impasse Flesselles)

L’Observatoire International de la Gratuité (OIG), dirigé par le politologue lyonnais Paul Ariès, et la Mairie du 1er arrondissement de Lyon, représentée par sa Maire Nathalie Perrin-Gilbert, s’associent pour organiser le deuxième Forum national de la gratuité du service public ouvert à toutes/tous.

Cette journée d’échanges et de partage permettra de mieux connaître l’ensemble des formes existantes et à venir de gratuité et d’interpeller les partis politiques (FI, PG, PC, EELV, NPA, etc) mais aussi les syndicats et les associations comme ATTAC, Copernic, sur leurs positions dans ce domaine.

Les participants y parleront notamment à partir des expériences déjà existantes de gratuité des transports en commun urbains et péri-urbains, de gratuité des services culturels et funéraires, de gratuité de l’eau et de l’énergie élémentaires, de gratuité de la restauration scolaire, mais aussi de droit au beau, de démocratie locale.

Ce Forum national s’inscrit dans une mobilisation prolongée initiée par la publication en septembre 2018 du livre-manifeste « Gratuité vs capitalisme » signé par Paul Ariès au nom de l’OIG (éditions Larousse) et qui a donné lieu en octobre au lancement de l’Appel national « Vers une civilisation de la gratuité » signé par de nombreuses personnalités et dirigeants politiques nationaux.

Ce Forum national entend donner du grain à moudre à la réflexion citoyenne alors que commencent à se préparer les élections municipales de 2020.

Lyon sera donc le samedi 5 janvier la capitale de la gratuité du service public.

Lyon sera donc le samedi 5 janvier la capitale de la réflexion sur les biens communs, sur la défense du matrimoine qui permettent de bien vivre.

Venez fêter la gratuité, faite à cette occasion de Lyon une ville en partage !

Ouverture par Mme Nathalie Perrin-Gilbert, Maire du 1er arrondissement de Lyon et intervention de Paul Ariès (directeur de l’OIG)

Nos invités d’honneur Paul Jorion (anthropologue) Jean-Louis Sagot-Duvauroux (philosophe, homme de théâtre)

Nos « grands témoins » Gabriel Amard (LFI), Elliott Aubin (adjoint à la Mairie du 1er arrondissement de Lyon/FI), Clémentine Autain (députée FI) (sous réserve), Julien Bayou (EELV) Yannick Belat (EBC-Auvergne), Thierry Brugvin (convergence antiproductiviste) Maxime Combes (ATTAC-France), Alain Coulombel (EELV), Jean-Michel Drevon (FSU), Philippe Fossat (EBC-Auvergne), Bernard Gensane (site Le Grand Soir) Prune Helfter-Noah (mouvement Utopia), Patrick Le Moal (Fondation Copernic) Vincent Liegey (mouvement de la décroissance), Laurent Paillard (philosophe), Gilles Pereyron (ONG Droit à l’énergie), Christine Poupin (NPA), Benoît Schneckenburger (FI), Danielle Simonnet (PG), Pierre Zarka (ACU/Ensemble !), Benoît Borrits (OMOS, Observatoire sur les mouvements sociaux), un dirigeant national du PCF, DAL (sous réserve), Collectif grenoblois pour la gratuité des transports en commun, etc.

Paul ARIES

journée sera rythmée par des pauses musicales, poétiques…. Buvette et restauration rapide sur place, village associatif.

Préinscription conseillée : appelgratuite.canalblog.com

URL de cet article 34075
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Croire que la révolution sociale soit concevable... sans explosions révolutionnaires d’une partie de la petite bourgeoisie avec tous ses préjugés, sans mouvement des masses prolétariennes et semi-prolétariennes politiquement inconscientes contre le joug seigneurial, clérical, monarchique, national, etc., c’est répudier la révolution sociale. C’est s’imaginer qu’une armée prendra position en un lieu donné et dira "Nous sommes pour le socialisme", et qu’une autre, en un autre lieu, dira "Nous sommes pour l’impérialisme", et que ce sera alors la révolution sociale !

Quiconque attend une révolution sociale “pure” ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution.

Lénine
dans "Bilan d’une discussion sur le droit des nations", 1916,
Oeuvres tome 22

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.