RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Gerardo est sorti de la cellule de châtiment depuis hier !

Compañeros, la nouvelle vient est confirmée : les autorités pénitentiaires ont cédé et Gerardo Hernandez Nordelo est sorti du hueco mardi 3 août après plus de 10 jours passés dans des conditions effroyables.

Leonard Weinglass, l’un des avocats de l’équipe des défenseurs, l’avait rencontré en fin de semaine et avait raconté que l’air de la cellule était à ce point vicié que Gerardo devait se coucher sur le sol pour pouvoir respirer l’air qui passait sous la porte… Pas de douche possible : l’eau était brûlante ! On lui avait « fourni » des draps sales, si bien qu’il a dû les laver… dans l’eau des toilettes ! Sans parler de la lumière allumée en permanence - trop faible pour permettre de lire, mais il n’y avait de toute façon rien à lire -, lumière qui ne peut être éteinte que de l’extérieur, c’est-à -dire quand les gardiens le décident. Sa montre lui ayant été enlevée, il a dû très vite perdre le cours des jours et des nuits… Ce genre de « traitement » est couramment utilisé, et pas seulement dans des pays « arriérés » pour désorienter les prisonniers et les rendre plus « malléables »…

Il a tenu le coup.

Nous sommes tous infiniment fiers de lui, et infiniment blessés de ce qu’il a enduré.

Pas de fausse modestie : c’est la vague de protestations qui a submergé les autorités pénitentiaires à tous les niveaux qui a permis que Gerardo sorte de l’enfer. Nous savons que les seuls avocats n’auraient pas suffit à les faire plier ! Pour mémoire, après leur incarcération, les Cinq ont passé 17 mois au trou. En 2003, alors qu’ils préparaient le premier appel, il a fallu près d’un mois pour les sortir du hueco. Aujourd’hui, une dizaine de jours. Et quelque chose me dit que les responsables yanquis avaient en tête des intentions peu avouables !

La durée de leur séjour en isolement est inversement proportionnelle à la force et à la mobilisation de la solidarité internationale.

C’est une victoire pour Gerardo et pour chacun de nous, qui sommes ses amis et ses frères de lutte. Et chaque victoire nous rend plus forts.

Tous ensemble.

Il est cinq heures du matin : je vais me recoucher, l’âme plus légère. Et aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Fernando.

Merci à tous.

Venceremos y más temprano que tarde los traeremos a casa. Tôt ou tard, nous les ramènerons à la maison !

Besarkada bat

Annie Arroyo (France-Cuba)

Mercredi 4 août 2010

URL de cet article 11183
  

Même Thème
Cinq Cubains à Miami
Maurice LEMOINE
6 octobre 1976, La Barbade : un attentat détruit en vol un DC-8 de la Cubana de Aviación (soixante-treize morts). 12 avril au 4 septembre 1997 : une série d’explosions frappe les hôtels de La Havane. A l’origine de ces actions terroristes qui, depuis 1959, ont fait plus de 3 400 morts à Cuba : Miami ; la très honorable « Fondation » ; quelques personnages ténébreux : Luis Posaril, Pepper Nández, Jorge Maskano, le docteur Orlando… Une même obsession les habite : en finir avec le régime et faire la peau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas nous qui aidons Cuba mais Cuba qui nous aide. A comprendre, à rêver, à espérer, à tout ce que vous voulez. Nous, nous ne sommes que solidaires.

Viktor Dedaj

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.