RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Haïti : Une experte de l’UNICEF s’inquiète du trafic d’enfants en Haïti.

Aujourd’hui il y a des parents qui cherchent leurs enfants et peut-être que ceux-ci se trouvent en dehors du pays, nous a indiqué Francoise Gruloos, représentante UNICEF dans la nation caribéenne.

A la suite une note nettement plus positive : le Ministère de l’Éducation haïtien cherche à rouvrir les classes de la ville au plus tard au début avril, mais cela nécessite la levée de divers obstacles dans la grande ville dévastée.

Une experte de l’UNICEF s’inquiète du trafic d’enfants en Haïti

Port au Prince, 25 février - La représentante de l’UNICEF en Haïti, Françoise Gruloos, a qualifié d’inquiétant le trafic d’enfants après le tremblement de terre, bien qu’il soit encore impossible de quantifier le nombre de petits sortis du pays.

« Il y a beaucoup de mouvements d’enfants, c’est très inquiétant, parce qu’il y a des personnes qui oublient que l’enfant a un papa, une maman ou les deux », a déclaré la fonctionnaire à l’agence Prensa Latina.

Aujourd’hui il y a des parents qui cherchent leurs enfants et peut-être que ceux-ci se trouvent en dehors du pays, a précisé Gruloos.

Les autorités haïtiennes tentent de rouvrir les classes à Port-au-Prince

Port-au-Prince, 26 février - Le Ministère de l’Éducation haïtien cherche à rouvrir les classes de la ville pour début avril au plus tard, mais cela nécessite la levée de divers obstacles dans la grande ville dévastée.

"L’idée est que ces enfants peuvent continuer les études et finir à la fin août, a déclaré à Prensa Latina Fralsramtz Casseus, chef de cabinet du Ministre de l’Éducation.

Cela va demander beaucoup d’actions, parmi celles-ci faire renvoyer les enfants aux écoles, ce qui suppose un travail préparatoire.

"Le plan du ministère est de nettoyer en premier les lieux où étaient situées les écoles, pour mettre des tentes, pour cela il y a beaucoup d’organisations qui travaillent actuellement avec le Ministère de l’Éducation", a indiqué le fonctionnaire.

http://www.primitivi.org/spip.php?article252

URL de cet article 10116
   

Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.