RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Costa Rica : détails des listes des navires étasuniens

Comme le nombre de navires cités dans les articles costaricains parait tout de même assez incroyable pour des opérations antinarcos nous sommes allé directement consulter les transcription des discussion du Parlement du Costa Rica.

Les débats ont eu lieu sur deux jours le 30 juin et le 1er juillet, elles sont disponibles au format pdf (Acte 15947 et Acte 15949). Y apparaissent deux listes transmises dans les notes diplomatiques n° 062 et 063 par l’ambassade des USA au gouvernement du Costa Rica.

Ces listes étant un peu longues 99 navires sont listés, nous avons fait un petit "digest", mais les deux listes sont publiées telles que trouvées sur le site du Parlement du Costa Rica, seules les types des navires ont été ajoutés (frégate, démineur, porte-avion, etc.). Une correction a toutefois été apportée en ce qui concerner le navire hôpital USNS COMFORT, en effet il apparaît deux fois.

Résumé :
Le navire hôpital USS COMFORT étant en double[1] il y a 98 navires distincts pouvant participer à ces opérations.

Seul l’USS COMFORT n’est pas armé, 76 navires comportent des aéronefs[2], il y a en tout 221 hélicoptères, dont 23 blackhawks et 10 avions harrier. Un personnel de 9331 hommes au maximum, dont 1194 officiers, 7789 hommes[3] et 348 civils[4].

Sources du décompte :
liste issue de la note diplomatique n° 062.
liste issue de la note diplomatique n° 063.

http://www.primitivi.org/spip.php?article368

URL de cet article 11061
  

Les trajectoires chinoises de modernisation, Jean-Claude Delaunay
La Chine est entrée dans les temps modernes, au xixe siècle, avec un mode de production inapte à assurer sa modernisation. La dynastie Qing en a fait l’expérience. Le républicain Sun Yatsen n’a pas réussi à le dépasser. Seule la révolution communiste a débarrassé ce pays de ses structures anciennes. Depuis lors, son économie a suivi de nouvelles trajectoires. La première partie du livre décrit les trajectoires réelles contemporaines de la Chine (démographiques, agricoles, industrielles, commerciales). Elle (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les hommes naissent ignorants et non stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides.

Bertrand Russell

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.