RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ils méritent le Nobel !

Les nominations aux divers Prix Nobel (paix, économie, médecine...) seront connus ces jours.-ci (le Nobel de physique vient d’être attribué à des chercheurs Japonais et celui de littérature à Patrick Modiano).

Etant donné certains choix antérieurs très judicieux du jury suédois pour le Nobel de la paix (Obama, président de la première puissance militaire du monde disposant de bases militaires sur les cinq continents et torturant ses prisonniers de guerre à Guantanamo, Harry Kissinger, bourreau des peuples vietnamien et chilien, etc.), le PRCF se devait absolument d’avancer certaines propositions :

· Pour le Nobel de la Paix, le podium pourrait se jouer entre MM. Fabius, va-t-en-guerre bien connu du Mali à la Syrie en passant par la Libye, supporteur indéfectible du gouvernement pronazi de Kiev, Sarkozy, qui a pacifiquement plongé la Libye et les pays limitrophes dans le chaos en répondant aux appels à la croisade de MM. Guetta et BHL. Notre favori est cependant Benyamin Netanyahou, récidiviste du crime de guerre impuni et massacreur périodique des populations civiles de Gaza (après tout, le fondateur des prix Nobel était un spécialiste mondial des explosifs...).

· Pour l’économie, il y aussi pléthore de candidats de qualité. Excluons M. Kerviel, qui a quasiment été canonisé par M. Mélenchon à la Fête de l’Huma : même des économistes doivent apprendre à partager avec autrui. Nous serions tentés d’attirer l’attention sur ces économistes trop modestes qui accaparent les chaînes publiques française : M. Lenglet sur France 2, M. Seux sur France-Inter, M. Couturier sur France-Culture : tous les jours ces experts impartiaux prêchent l’euro-austérité et la mort du maudit « modèle social » français issu du CNR. Chaque jour, ils nous expliquent que l’austérité (pour les pauvres) et les cadeaux fiscaux (pour les riches) sont la conditions de la « relance ». Le fait que l’austérité plombe la croissance et tue l’emploi, que l’euro cher assèche nos exportations, que la « dette » grimpe au fur et à mesure que Hollande la rembourse en piquant dans nos poches (puisqu’il y a rétraction de la production, donc des rentrées fiscales...) est une vue grossièrement simpliste et sommaire des choses. Faisons confiance à ces augures néolibéraux qui savent voir au-delà des apparences ; certainement que nos « experts impartiaux » n’ont pas, EUX, de problèmes de fins de mois et expertise économique bien ordonnée commence par soi-même !

· Pour la médecine, Marisol Touraine s’impose : elle a trouvé la riposte aux problèmes de financement de la Sécu et des hôpitaux : non pas faire bêtement payer leurs cotises Sécu aux gros patrons, ou nationaliser les labos pharmaceutiques de manière à vendre les médocs à bas prix : ce serait contre-productif, voyons ! Marisol préfèrera donc, avec beaucoup de sagesse, développer la « chirurgie ambulatoire » selon le modèle américain. Là-bas, on est opéré du cancer le matin et on sort le lendemain, merci pour le malade et pour la famille et meilleure rentabilité des lits d’hôpitaux et de cliniques privées ! Ainsi traité, le patient meurt guéri et les hôpitaux deviennent enfin « BAN-KA-BLE ». Ca ne mérite pas un petit Nobel pour Marisol ?

· Pour la chimie, il faut en finir avec une injustice : qu’attend-on pour nobéliser Claude Allègre ? Cet ex-éléphant « socialiste » n’a pas seulement réussi sa transmutation alchimique en « dégraisseur de mammouth » enseignant (il a lancé le grand mouvement grâce auquel les classes de 38 élèves se généralisent actuellement dans les lycées), mais il est devenu le chef de file mondial des « climato-sceptiques », dont l’originalité scientifique est de nier ou de minimiser les effets globaux sur le climat des pollutions imputables au développement anarchique du capitalisme mondialisé.

· Quant à la médaille Fields de maths, il faudra penser à Sarkozy et à ses conseillers financiers. Grâce à ces fins arithméticiens, les notions triviales d’égalité et d’équations sont révolutionnées : avec lui, 2 + 2 font toujours 5 quand ils sont donnés aux patrons ou versés à Bygmalion et 4 – 2 font toujours ZERO (dans la poche des travailleurs) quand ils sont retirés aux salariés. Mais reconnaissons qu’avec Hollande, Cahuzac et Cie, les calculateurs de génie se sont multipliés à Bercy et à Matignon. Je sais bien que cela ferait deux Nobel sur la même tête, mais puisque les comptables de l’UMP sont habitués à penser que 1+1=1 dès lors qu’il s’agit des comptes de campagne de leur candidat, il n’ y a vraiment pas lieu de se formaliser !

· Reste la littérature. En l’occurrence, nous proposons une attribution collective. Il faut en effet reconnaître que la plupart des « grands journalistes » qui « cadrent » notre « grande presse », sont en passe d’accomplir un exploit littéraro-linguistique : au rythme où ils vont, notre langue française si ringarde aura été boutée hors de France en quelques décennies : grâce à nos « éditorialistes » et autres journalistes « stars », elle sera rapidement remplacée par le globish : les Nobel devraient reconnaître que l’élimination de la Francophonie mondiale, cet obstacle à américaniser en rond dans le cadre du « Grand marché transatlantique » sera incontestablement un grand pas pour la littérature mondiale ; enfin « désegmentée » et « mondialisée », elle pourra ainsi former un « marché unique » facilitant grandement les affaires des transnationales de l’édition. Imagine-t-on le PROFIT que cela constituerait pour la « civilisation » de demain !

Cette distribution des prix étant terminée, une question continue de se poser : quand les peuples jugeront-ils enfin ces juges étranges qui nomment « paix » la guerre impérialiste, « médecine » la casse de la santé publique et « culture » l’arasement des bases les plus élémentaires de l’humanisme ?

Floreal

Retrouvez les billets rouges de Floreal ici.

»» http://www.initiative-communiste.fr/billet-rouge-2/ils-meritent-le-nob...
URL de cet article 27159
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

L’Âge du capitalisme de surveillance
Shoshana Zuboff
« Révolutionnaire, magistral, alarmant, alarmiste, déraisonnable... Inratable. » The Financial Times Tous tracés, et alors ? Bienvenue dans le capitalisme de surveillance ! Les géants du web, Google, Facebook, Microsoft et consorts, ne cherchent plus seulement à capter toutes nos données, mais à orienter, modifier et conditionner tous nos comportements : notre vie sociale, nos émotions, nos pensées les plus intimes… jusqu’à notre bulletin de vote. En un mot, décider à notre place – à des fins (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

There is no French word for entrepreneur.

George Walker Bush

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.