RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
2003-12-08

Intermittents : manifestation nationale à Paris.

Pour le respect de la loi et de la démocratie sociale
Pour de nouveaux droits collectifs
Contre l’agrément des textes re-signés par le Medef et consorts sur les Annexes 8 et 10 le 13 novembre
Contre le démantèlement des services publics de la culture et de l’audiovisuel

MANIFESTATION NATIONALE LE LUNDI 8 DECEMBRE A 14 H 30
DEPUIS LA PLACE DU PANTHEON (M° Cardinal Lemoine ou RER Luxembourg)
POUR SE RENDRE AU MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES
(à l’angle de la Place des Invalides et de la rue de Grenelle - M° Invalides)

Un accueil des délégations de régions sera assuré à partir de 13 h 30, Place du Panthéon

Les licenciements et les délocalisations se multiplient. Les droits sociaux sont gravement remis en cause (assurance-chômage, retraites, sécurité sociale, emplois…).
Depuis maintenant 5 mois, les artistes et techniciens du spectacle vivant et enregistré agissent de façon ininterrompue pour s’opposer à la mise en application de l’accord du 26 juin sur les Annexes 8 et 10.
Pour éviter d’être condamnés par le Conseil d’Etat, le Medef et consorts ont convoqué une réunion paritaire le 13 novembre à l’Unedic. Il n’y a pas eu de négociations. Ils ont tout juste procédé à une re-signature des textes agréés sur les Annexes 8 et 10 par F. Fillon le 6 août dernier. Implicitement, ils reconnaissent avoir " manipulé " les textes agréés antérieurement.
Ils osent demander aujourd’hui l’agrément des textes du 13 novembre. De qui se moque-t-on !

Pour faire bonne mesure, la Délégation à l’Emploi vient de convoquer un Comité Supérieur de l’Emploi pour le 27 novembre à 9 h 30 au mépris des dispositions du Code du Travail. En effet, l’agrément du 6 août n’a pas été retiré et les textes re-signés du 13 novembre n’ont toujours pas été publiés au J.O.

C’est intolérable.

Lire la suite sur le site de Bella ciao

URL de cet article 1193
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Honte à tous ceux à gauche qui ont tourné le dos à Assange. J’ai vu ce que vous avez fait, bande d’enfoirés.

Daniel Fooks

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.