RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

l’Équateur condamné face à Chevron

Nous publions cet article du quotidien mexicain la Jornada, un article sous forme ’avertissement pour le gouvernement mexicain en place mais également sous forme de réaction scandalisée face à l’issue du différent entre l’Équateur et la compagnie pétrolière étasunienne Chevron.

Alors que Chevron est reconnue coupable de pollutions extrêmement graves en Équateur, le petit pays vient d’être condamné par le tribunal de La Haye à payer 700 millions de dollars au groupe pétrolier pour non respect d’un traité commercial (aliénation commerciale ?) passé avec les États-Unis par un gouvernement précédent.

Le président de l’Équateur, Rafael Correa, a annoncé hier qu’il proposera à l’Union des Nations Sud-américaines (Unasur) - dont il exerce la présidence pro tempore - la création d’un front commun pour contrer le pouvoir croissant des transnationales, qui nous considèrent encore comme leur pré carré, leur colonie ; qui croient qu’elles peuvent piétiner notre dignité et souveraineté. La suite de tels assignations est un jugement émis par la Cour Pénale d’Arbitrage de la Haye, en Hollande, qui oblige le gouvernement de Quito à payer 700 millions de dollars au groupe pétrolier étasunien Chevron pour la violation du traité bilatéral d’investissements entre les États-Unis et l’Équateur. Alors que Chevron est sous le coup d’une plainte pour des dommages environnementaux de plusieurs millions de dollars sur le territoire équatorien.

Cette confrontation entre les intérêts d’une nation et ceux d’une transnationale trouve son origine dans l’ignorance de plus en plus flagrante, de la part des grandes corporations, des principes de base de la souveraineté des États. Elle renforce également la capacité de pression et de chantage que les grandes compagnies ont acquises suite à l’accroissement de leur pouvoir économique, au sein d’un contexte mondial où le volume des ventes des plus grandes entreprises du monde surpasse la taille des économies de beaucoup d’États. Sans aller très loin on peut mentionner le fait que la totalité des gains de Chevron au cours de 2009 - environ 10,5 milliards de dollars - et bien supérieur au PIB d’Haïti - qui se situe à 7 milliards de dollars, selon les chiffres de 2008-, le pays la plus pauvre de l’hémisphère occidental, récemment dévasté par un tremblement de terre.

Dans ce sens, le discours du président équatorien constitue un contrepoids salutaire au potentiel de prédation des multinationales qui, comme Chevron, mettent dos à dos les sociétés et le bien commun en fonction des intérêts économiques de leurs actionnaires sans faire cas des principes de souveraineté nationale.

http://www.primitivi.org/spip.php?article287

URL de cet article 10359
  

Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent.

Bertolt Brecht

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.