RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La TV est elle devenue dangereuse ?

La télévision, première ressource « d’idées », n’est elle pas devenue l’outil principal de propagande de certaines classes politiques ? Cette dérive ne peut-elle pas être considérée comme une oppression sur la population ?

A l’heure de grande écoute, ce sont plusieurs millions de personnes qui se « divertissent », se « cultivent » ou même « s’informent » grâce à elle.

Les débats politiques :

Ce sont toujours les mêmes personnes que l’on retrouve l’une « contre » l’autre à « débattre » de certitudes politiques bien inférieures aux demandes concrètes de la population. Toujours une personne de l’UMP face à une autre du PS qui se battent pour la même finalité ! Seul le chemin pour y arriver est différent ! A quoi bon débattre lorsque l’on a des buts identiques ?
Parfois, un porte parole d’une certaine ligue « révolutionnaire » apparaît pour nous expliquer le mal de la société ! Mais que propose t-il ? Encore une nouvelle forme de soumission « bourgeoise » qui n’améliorera jamais la qualité de nos créateurs de richesse, les salariés !
Des débats critiques certes mais aucun débat démocratique ! La démocratie ce n’est pas permettre à une infime minorité de s’exprimer, mais plutôt à la grande majorité de proposer et d’agir pour le changement. Ces personnes-là , ne seront jamais présentes lors des débats politiques télévisés !

Les jeux télévisés :

De plus en plus nombreux, de plus en plus d’argent à gagner mais de moins en moins de divertissement ! Les jeux télévisés sont devenus des fêtes privées regardées par des millions de personnes trop « normales » pour y participer ! Il suffit de voir les participants à ces jeux pour imaginer le filtrage esthetique, intellectuel et politique que doit subir la population s’inscrivant à ces carnavals idéologiques ! Nous, personnes « normales », (handicapés, smicars, petits retraités, habitants de quartiers populaires,...) ne pourront jamais accéder à ces jeux d’argent ! Ils préfèrent enrichir les bonnes personnes qui serviront leur société parfaite pour les riches !

Les publicités :

Vous voulez être beau et fort ? Consommez ! Voici le mot d’ordre de la publicité !
La publicité s’intègre complètement aux programmes qui la précèdent ou qui la suivent sans prendre conscience des conséquences qu’elles peuvent entraîner sur la population ! Ils vous diffusent des reportages sur les complexes que toute personne humaine peut ressentir pour ensuite diffuser la publicité qui va « résoudre » ces problèmes ! Mais jamais ils ne vous expliqueront que c’est la société elle-même qui en est la principale cause.
Des yaourts qui vous rendent plus beau aux sms révélateurs de vos amours, tout est bon pour vous « sniffer » votre pauvre salaire !

Les invités :

Comme pour les débats télévisés, nous voyons toujours les mêmes ! Du bourgeois philosophe « socialiste » aux grands exploiteurs/patrons du CAC 40 en passant par des représentants politiques collaborateurs ! Jamais nous ne verrons un ouvrier, un chômeur,... pour nous parler de leurs visions des problèmes qui maquillent notre société ! Imaginez un ouvrier au JT du 20h, devant des millions de spectateurs, remettant en cause l’impérialisme français ou la société capitaliste ! Seul les personnes rentrant dans la catégorie « pas dangereux pour notre capitalisme » peuvent accéder aux plateaux !

Conclusion :

La société crée des défauts sur sa population et laisse le champ libre aux agents publicitaires, aux politiciens « bourgeois », aux jeux televisés,...pour tenter de résoudre ces problèmes ! Mais réparer ce qu’on a crée entraine des conséquences :
 Vote « modéré » vis à vis de la société
 Consommation inutile pour les personnes mais utile pour la société actuelle.
 Intégration et exploitation des jeunes
 Appauvrissement culturel, social, politique,...
 Formatage idéologique de la population.

La Télévision est donc un grand serviteur de notre société. Elle permet d’enseigner une « modération » au peuple et ainsi de garder les principales révoltes en dehors du champ de la pensée. Elle intègre au sein même de ces débats, des politiques classés « révolutionnaires » pour calmer la soif de révolte de certaines classes de la population. La société appelle cela, la démocratie ou le pluralisme de l’information, alors que ces « révolutionnaires » sont des collaborateurs du capitalisme ! La télévision ne sera jamais ouverte aux personnes qui proposent de renverser la société actuelle, totalement !!

http://www.sexprimerpourexister.com

URL de cet article 6796
  
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le conservatisme moderne est engagé dans un des exercices philosophiques les plus anciens qui soient : à savoir, la recherche d’une justification morale à l’égoïsme.

John Kenneth Galbraith

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.