RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

11 

Le crocodile jaune et l’O’Cedar

Geoffroy Roux de Bézieux (MEDEF), Emmanuel Macron (Méprisant de la République) Muriel Pénicaud (Sinistre des permanentes ratées) sont au bord d’un fleuve en crue.

Les trois balancent des cailloux sur un tronc d’arbre flottant. Soudain, Roux de Bézieux et Macron remarquent que le tronc d’arbre a des yeux injectés de rouge, une peau plastifiée aux reflets jaunes et qu’il glisse furtivement vers la berge. Ils s’enfuient en criant : « Frère croco, si le fleuve cruel emporte ton enfant croco, tu auras droit à 12 jours sans un lancer de cailloux ».

La gourde ébouriffée continue à lapider le tronc d’arbre dentu en objectant que 12 jours sans caillassage, c’est bien trop long. Elle est applaudie par les passagers du bus, des dépités playmobils. Mais le Méprisant hurle : « T’ar ta gueule, Pénicaud. P… de m…, y a des élections en mars ! ». Et le patron des patrons en rajoute : « A cause de cette imbécile, on finira au bout d’une pique, nos usines brûlées, Jésus Marie ! »

Finalement, la prenant pour un O’Cédar, le crocodile la laisse repartir vers BFMTV où elle explique qu’elle a un cœur, des enfants crocos à la maison et que si elle en perdait un, 12 jours c’est trop peu et que « c’est pour ça que je il faudrait, douleur famille parfois, avec voila le gounervement graoutch de la pérublique heu le Premier minis… c’est nécessaire et tout le monde heu le pomcrend groutch, revoter, je l’ai joutours dit , chagrin, 5+7= 12 et deuil triste enfant » .

Théophraste R. Auteur de l’opuscule (inachevé) : « On ne se moque pas du physique sauf quand on s’en moque parce que ça commence à bien faire ».

URL de cette brève 6450
https://www.legrandsoir.info/le-crocodile-jaune-et-l-o-cedar.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
03/02/2020 à 00:44 par irae

Le physique c’est une chose l’incompétence avec démontrations répétées à l’appui une autre. Sauf dans son cas. Cumularde va !

#166154 
03/02/2020 à 10:10 par HUGO

Les salariés qui ont eu à subir les méthodes de Muriel Pénicaud avait prévenu : l’ex-DRH de Danone, est tous sauf humaine !

#166159 
03/02/2020 à 13:15 par AF30

Même si rajouter une couche donne l’impression de tirer même plus sur une ambulance mais sur véritablement un cercueil, on ne peut s’empêcher d’être toujours étonné de constater qu’ils arrivent à monter chaque fois une marche supplémentaire dans l’abjection.
Ce ne sont même pas des chiens car ces animaux ont le soucis de leurs petits.
Même dans le rétropédalage ils arrivent à en faire encore un peu plus : j’ai entendu qu’il y avait une erreur de communication. Non, vraiment, sur un sujet aussi délicat parler de communication.
Décidément c’est vraiment eux qui ne sont rien.

#166161 
03/02/2020 à 13:51 par Assimbonanga

Quand elle est à bout d’arguments, la droite ne manque pas d’inventer toujours pire pour ne pas davantage perdre la face. Par exemple, une de ses techniques, c’est de ressortir des vieux de la naphtaline, des figures, des sommités, des pointures, des irréfutables, pour s’indigner publiquement. La droite manipule ces vieillards devenus hyper-sensibles, la larme facile, replongeant dans de vieux traumatismes. Des Simone Veil, ou sa copine Suzanne Lorridan-Evens. Et là dernièrement, c’est Badinter qu’ils exhibent sur les plateaux de télé pour se plaindre de la "violence" de ces têtes sur des piques arborées en manif.
Pourtant, je pense que monsieur Badinter s’égare. Une tête en papier mâché n’est pas une violence, mais une théâtralisation. Un spectacle, une mise en scène, un passage par le symbolique, et non un passage à l’acte. Personne n’est blessé physiquement.
En revanche, un œil crevé par un LBD si. Une mâchoire disloquée par un projectile de la police si. Un visage défiguré une bouche arrachée par une grenade si. Un lancé de grenade dans le dos de Rémi Fraisse si. Des jeunes poussés à se jeter dans un fleuve tumultueux si. Un "individu" tué dans un plaquage ventral si. Un Théo empalé sur une matraque si.
Être capable de se limiter à un exutoire théâtralisé est signe d’une retenue pacifique.

#166162 
03/02/2020 à 14:34 par Ellilou

Je vais encore radoter mais j’adore préciser, à chaque fois que le nom de cette incompétente toxique nullissime apparaît dans un article, que Pénicaud en Portugais (Penico) signifie "pot de chambre" :-)

#166165 
03/02/2020 à 20:44 par irae

@ellilou

Vous avez raison sur les patronimes et leur signification. Je renvoie donc aux écrits de Frédéric Beaucarnot (j’ai reçu un de ses livres pour un anniversaire il y a en gros 25 ans et il s’est perdu dans mes cartons au fil de mes déménagements) instructifs quant à mes, nos, vos, leurs ancêtres. Par ex : ard est péjoratif et aux XII et XIIe siécles lors de la fixation des patronimes beaucoup étaient des quolibets genre le grand pour un homme de petite taille ou leecomte pour un qui s’y croyait. Il y avait des noms de professionnels tisserand, de lieu dupont, ou des prénoms pour les filles-mères alaphilippe ou aladenise sans compter les nés d’ascendants inconnus ayant un prénom en guise de patronime par exemple philippe à l’exception des martin nom le plus répandu sur toute l’europe au moyen âge sous toutes ses déclinaisons au regard de la popularité du saint éponyme.

#166173 
03/02/2020 à 20:56 par Geb.

Et moi ça me rappelle dans "Topaze" de Pagnol :

"Pénicault, oh ! Pénicault, tu l’as mangé l’haricot ?...

Finalement on devrait les remercier : Imaginez un instant que tous ces blaireaux aient des gueules d’anges et soient intelligents ???

Là ils ont bien marqué les rôles : Un président dont le physique oscille entre Stepan Bandera et Nosferatu, et une Ministre copie conforme de la Befana... Ou de Pierre Richard en moins rigolo.

#166174 
04/02/2020 à 03:42 par gusdenantes

je me moque pas de son physique ,
je dis qu’elle a la tête de son intelligence .

#166180 
05/02/2020 à 20:51 par irae

https://youtu.be/SoLC-8mC5Ek
Coup d’accélérateur anti giletjaune de la dictature en marche. A faire circuler.

#166232 
05/02/2020 à 21:04 par irae

Ben voilà cqfd les crs sont bien les complices et support de la dictature en marche. Obéissant à des ordres illégaux et par conséquent bafouant leurs obligations de fonctionnaire payés par nous ils auront à nous rendre des comptes collectivement et individuellement
https://youtu.be/fmS-apkT4ck

#166234 
06/02/2020 à 11:32 par Assimbonanga

On voit bien que le souci de Murielle Pénicaud, c’est avant tout de ne pas coûter de l’argent à "l’entreprise". Elle avait peur que ce congés de deuil coûte de l’argent à ces pauvres patrons (déjà si pénalisés par les Gilets-Jaunes et les grèves).
C’est tout ce qui anime ce parti, ce gouvernement, ces députés de la soi-disant "société civile" : ne porter aucun préjudice au patronat.
Macron est toujours prêt à puiser dans le trésor public pour organiser ses grands débats nationaux, sa convention pour le climat, les exonérations de cotisations sociales pour les patrons, les cadeaux fiscaux aux entreprises, ses déplacements nécessitant des armées de flics...
Tout ce qui compte pour Macron, c’est que les salaires n’augmentent pas, que les cotisations versées par le patronat stagnent voire diminuent. Éventuellement, il est prêt à "indemniser" toute entreprise se déclarant lésée par un événement météoroligique ou un mouvement social, ça oui. Pour ce genre de dépense, il y a de l’argent.
Le résultat, c’est que certaines parties de la population augmentent leur patrimoine sur subventions publiques. Et pendant ce temps, on coupe les vivres aux prolétaires et précaires, on diminuent les alloc logements, alloc chômage, subventions aux associations, à la culture, on assèche l’aide aux voyages scolaires des collèges, on a supprimé les emplois aidés... Liste à compléter : c’est chaque jour une nouvelle invention pour sabrer l’aide aux démunis. (Et ça ne dépend pas du traité européen mais bel et bien d’une volonté politique acharnée.) Seule l’aide au patronat anime ce courant. Leur cœur ne saigne que pour le patronat, en mettant toujours en avant les petits patrons mais c’est bien sûr au grand patronat que profitent le plus les mesures mises en oeuvre.

#166255 
RSS RSS Commentaires
   
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI

Cuba est une île
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI, Viktor DEDAJ
Présentation de l’éditeur " Cuba est une île. Comment l’aborder ? S’agit-il de procéder à des sondages dans ses eaux alentours de La Havane, là où gisent toujours les épaves des galions naufragés ? Ou encore, aux côtés de l’apôtre José Marti, tirerons-nous une barque sur la petite plage d’Oriente, et de là le suivrons -nous dans la guerre d’indépendance ? Alors, est-ce qu’il l’a gagnée ? C’est compliqué ! L’écriture hésite, se veut pédagogique pour exposer les conséquences de la nomenclature sucrière. L’épopée (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En Occident, la guerre deviendra la norme, la guerre constante. Les gens grandiront, atteindront la maturité, deviendront adultes, avec l’idée qu’il y a toujours une guerre. Alors la guerre ne sera plus une chose exceptionnelle, inhabituelle ou horrible. La guerre deviendra la nouvelle normalité.

Julian Assange

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.